Mashiko

ville japonaise

Mashiko-machi
益子町
Mashiko
Gare de Mashiko
Drapeau de Mashiko-machi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kantō
Préfecture Tochigi
Maire Oōtsuka Tomoyuki
Code postal 〒321-4293
Démographie
Population 21 724 hab. (janvier 2021)
Densité 243 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 28′ 03″ nord, 140° 05′ 35″ est
Superficie 8 940 ha = 89,40 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Tochigi
Voir sur la carte administrative de Préfecture de Tochigi
City locator 14.svg
Mashiko-machi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 14.svg
Mashiko-machi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 14.svg
Mashiko-machi
Liens
Site web http://www.town.mashiko.tochigi.jp/

Mashiko (益子町, Mashiko-machi?) est un bourg du district de Haga, préfecture de Tochigi au Japon. Il est réputé pour sa poterie, appelée « mashikoyaki » (益子焼).

GéographieModifier

DémographieModifier

Au , la population de Mashiko s'élevait à 21 724 habitants, répartis sur une superficie de 89,40 km2.

Culture locale et patrimoineModifier

Poterie traditionnelleModifier

À Mashiko, les premières traces de poterie datent des périodes Jōmon et Yayoi. La poterie traditionnelle mashikoyaki est souvent considérée comme simple et rustique, mais le style moderne, introduit par Shoji Hamada, dans le cadre du mouvement Mingei, a permis une grande variété à partir des années 1930. Tatsuzō Shimaoka, un ancien élève de Hamada, a poursuivi son œuvre à Mashiko, et a été lui aussi nommé « trésor national vivant du Japon ».

Depuis 1966 se tient le « Marché de poterie de Mashiko » (益子陶器市, Mashiko tōki-shi?). Populaire, ce festival a lieu deux fois par an, début mai pendant les vacances de la Golden week au printemps et en automne durant la semaine du jour de la Culture le 3 novembre.

En provenance de tout le Japon, environ 400 000 personnes visitent Mashiko au printemps et 200 000 en automne. Outre une cinquantaine de magasins, environ cinq cents tentes sont dressées pour exposer et vendre les productions des artistes majoritairement locaux.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :