Ouvrir le menu principal

Masatoshi Ishida

homme politique japonais

Masatoshi Ishida
石田真敏
Illustration.
Fonctions
Ministre japonais des Affaires intérieures et des Communications

(11 mois et 9 jours)
Premier ministre Shinzō Abe
Gouvernement Abe IV
Prédécesseur Seiko Noda
Successeur Sanae Takaichi
Représentant du Japon
En fonction depuis le
(16 ans, 1 mois et 6 jours)
Élection 9 novembre 2003
Réélection 11 septembre 2005
30 août 2009
16 décembre 2012
14 décembre 2014
22 octobre 2017
Circonscription 2e district de Wakayama
Législature 43e, 44e, 45e, 46e, 47e et 48e
Prédécesseur Mitsuzo Kishimoto
Biographie
Nom de naissance 石田真敏 (Ishida Masatoshi)
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Kainan (Japon)
Nationalité Japonaise
Parti politique PLD
Diplômé de Université Waseda

Masatoshi Ishida (石田真敏, Ishida Masatoshi?), né le 11 avril 1952) est un homme politique japonais. Parlementaire, il fait partie de la Chambre des représentants, en tant que membre du Parti libéral démocrate.

Il a successivement occupé les postes de Ministre des Affaires intérieures et des communications, de sous-ministre des Finances, et de président de la Commission des affaires juridiques de la Chambre des représentants.

BiographieModifier

Masatoshi Ishida naît à Kainan, dans la préfecture de Wakayama. Le plus jeune de ses cinq frères et sœurs, il est le fils d'un vendeur de vêtements de la ville de Kainan. Après sa scolarité au lycée préfectoral de Kainan, il est admis à l'Université Waseda, où il étudie la science politique et l'économie. Une fois son diplôme obtenu, il devient l'assistant parlementaire du député Hideo Bo.

En 1983, il gagne aux élections législatives de l'assemblée de Wakayama. Il est ensuite élu maire de Kainan en 1995, puis réélu pour un second mandat.

En 2002, à la suite du décès de Kishimoto Kozo, il participe aux élections partielles dans la circonscription de Wakayama. Il remporte face à son adversaire avec 10 000 voix de différence.

En septembre 2005, il est nommé secrétaire d'Etat aux infrastructures, aux transports et au tourisme, dans le troisième cabinet du Premier ministre Jun'ichirō Koizumi. Il est chargé des politiques publiques liées à la gestion de crise en matière de sécurité, et des mesures relatives au trafic.

En mars 2009, il devient sous-ministre des Finances du gouvernement Aso. Il est battu en août de la même année aux élections législatives de 2009 par Naoto Sakaguchi, du Parti démocrate, dans la deuxième circonscription de Wakayama.

Il est élu lors des élections législatives de 2012, et est nommé présidence de la Chambre des représentants le 27 décembre [1].

Le 2 octobre 2018, il est nommé ministre de l'Intérieur et des Communications au sein du quatrième ramaniement gouvernemental de Shinzō Abe[2].

Opinions politiquesModifier

  • Souhaite une révision de la Constitution du Japon[3]
  • Souhaite une évaluation du programme "Abenomics"[3]
  • Considère le nucléaire civil comme nécessaire pour le Japon [3]
  • Est opposé à ce que des mariés aient un nom de famille différent[4],[5]..

ControversesModifier

Lors des élections législatives japonaises de décembre 2014, des militants qui soutenaient Ishida ont été arrêtés pour suspicion de violation de la loi électorale, pour avoir donné des récompenses en espèces aux femmes qui avaient demandé aux électeurs de voter par téléphone[6].

Note de bas de pageModifier

  1. 衆議院トップページ>立法情報>会議録>法務委員会>第182回国会 法務委員会 第1号(平成24年12月28日(金曜日))
  2. 首相官邸 第四次安倍改造内閣閣僚名簿
  3. a b et c 毎日新聞第47回衆議院選挙特設サイト 小選挙区和歌山二区 石田真敏
  4. 朝日新聞、2014年衆院選、朝日・東大谷口研究室共同調査、2014年。
  5. 第174回国会 - 衆議院 - 法務委員会 - 10号 平成22年04月27日
  6. 「石田議員の運動員逮捕=電話依頼に報酬、買収容疑―和歌山県警」時事通信、2015年1月12日。

Lien externeModifier