Terauchi Masatake

(Redirigé depuis Masatake Terauchi)

Terauchi Masatake
Illustration.
Terauchi Masatake
Fonctions
Premier ministre du Japon

(1 an, 11 mois et 20 jours)
Monarque Yoshihito
Prédécesseur Ōkuma Shigenobu
Successeur Hara Takashi
Ministre des Affaires étrangères

(1 mois et 12 jours)
Monarque Yoshihito
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur Ishii Kikujirō
Successeur Motono Ichiro

(1 mois et 13 jours)
Monarque Meiji
Premier ministre Katsura Tarō
Prédécesseur Hayashi Tadasu
Successeur Komura Jutarō
Gouverneur-général de Corée

(6 ans et 15 jours)
Monarque Yoshihito
Meiji
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Hasegawa Yoshimichi
Lord-lieutenant de Corée

(4 mois et 1 jour)
Monarque Meiji
Prédécesseur Sone Arasuke
Successeur Fonction abolie
Ministre de l'armée

(9 ans, 5 mois et 3 jours)
Monarque Meiji
Premier ministre Saionji Kinmochi
Katsura Tarō
Prédécesseur Kodama Gentarō
Successeur Ishimoto Shinroku
Biographie
Titre complet Comte, Vicomte
Nom de naissance (寺内 正毅), Masatake Terāchi
Date de naissance
Lieu de naissance Domaine de Chōshū
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Tokyo
Nationalité Flag of Japan.svgJaponais
Parti politique Indépendant
Père Shosuke Utada
Conjoint Tani Terauchi (première épouse)
Taki Terauchi (deuxième épouse)
Enfants Hisaichi Terauchi (fils aîné)
Takeo Terauchi (deuxième fils)
Famille Clan Terauchi
Entourage Sadao Hasegawa (beau-père)
Hideo Kodama (gendre)
Diplômé de Rikugun Toyama Gakkō
Profession homme politique, militaire

Signature de Terauchi Masatake

Terauchi Masatake (寺内 正毅, Masatake Terāchi?), né le à Hagi et mort le à Tōkyō, est un militaire et homme d'État japonais qui fut notamment Premier ministre du Japon.

Terauchi est originaire d'une famille de samouraïs du domaine de Chōshū. Il a formé un gouvernement composé de hauts-fonctionnaires, de militaires et d'aristocrates, apparaissant ainsi comme l'un des derniers représentants du hambatsu à obtenir le poste de Premier ministre (le dernier étant Kiyoura Keigo en 1924), et l'un des premiers issus de la gunbatsu.

Il occupe le poste de ministre de la Guerre à compter de 1902. A ce titre, après l'assassinat du Résident général en Corée Hirobumi Itō par le résistant An Jung-geun le à Harbin, il prend en main l'administration de ce pays, déjà sous protectorat japonais depuis 1905, en vertu du traité d'Eulsa, que le gouvernement coréen refuse de signer. Il fait ensuite signer au dernier Empereur coréen Sunjong le traité d'annexion de la Corée du , à la grande satisfaction du gouvernement japonais.

Il démissionne de son poste de premier ministre, le , en raison des émeutes du riz de 1918, qui se sont diffusées sur l'ensemble du japon, en raison de l'inflation, et meurt l'année suivante.

Il est le père de Hisaichi Terauchi, maréchal de l'armée impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier


Sur les autres projets Wikimedia :