Ouvrir le menu principal
Masanobu Tsuji
Tuji Masanobu.jpg
Le colonel Tsuji
Fonctions
Député à la Chambre des représentants du Japon
Membre de la Chambre des conseillers
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
辻政信Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Arme
Conflits
Distinction

Masanobu Tsuji (11 octobre 1901[1]-1961) est un militaire et homme politique japonais.

Il rentre dans l'armée en 1924. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le colonel Tsuji sert en Chine, en Birmanie, en Malaisie, aux Philippines et à Guadalcanal.

Bien que n'ayant jamais été poursuivi après la guerre pour crimes de guerre, il est impliqué dans plusieurs crimes commis par l'armée impériale japonaise pendant la guerre, notamment lors de la bataille de Singapour et la marche de la mort de Bataan[2].

Après la guerre, il se cache en Thaïlande pour éviter les poursuites. À son retour au Japon, il est élu député du Parti libéral-démocrate. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages à succès dans lesquels il raconte les combats auxquels il a participé, notamment lors de la conquête de Singapour.

Il disparaît en avril 1961 lors d'un voyage au Laos, peut-être victime de la guerre civile qui y sévissait.

PublicationsModifier

  • Japan's Greatest Victory, Britain's Worst Defeat, Spellmount, 2007
  • Singapore 1941-1942: The Japanese version of the Malayan Campaign of World War II, OUP, 1988

Notes et référencesModifier

  1. Les dates varient selon les sources de 1900 à 1903
  2. Max Hastings, Retribution, the Battle for Japan, 1944-45, Alfred A Knopf, New York, 2008, p. 53

Liens externesModifier