Martin van Meytens

artiste autrichien
Martin van Meytens
Image dans Infobox.
Autoportrait de Martin van Meytens dans les années 1740.
Fonction
Peintre de cour
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Peter Martin van Mytens (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Œuvres principales
Frédéric Ier (d), Ulrika Eleonora the Younger, Queen of Sweden (d), Carl Gustaf Tessin, 1695-1770, greve, riksråd (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Martin van Meytens, né le à Stockholm (Suède) et mort le à Vienne (Saint-Empire romain germanique), est un peintre suédois.

BiographieModifier

Martin van Meytens est né et a été baptisé à Stockholm. Il est le fils du peintre Martin Meytens l'Ancien, qui avait déménagé vers 1677 de La Haye en Suède. Il part tôt dans sa carrière pour un long voyage d'étude. Il visite Londres, Paris et Vienne, puis il vit et travaille longtemps en Italie (Rome, Turin). Au début, il peint de petits portraits miniatures en émail, et il ne passe à la peinture à l'huile que vers 1730, après s'être installé à Vienne. Là, il devient très populaire en tant que portraitiste dans les cercles de la cour et de l'aristocratie. En 1732, il devient peintre de la cour et en 1759 directeur de l'Académie des Beaux-Arts de Vienne. Franz Xaver Messerschmidt était son protégé.

Martin van Meytens était l'un des peintres autrichiens les plus importants du portrait courtois baroque représentatif et, grâce à ses élèves et à ses disciples, son influence resta longtemps vivante et répandue dans tout l'Empire. Ses vertus personnelles, ses intérêts variés, son érudition et ses manières agréables ont été très appréciés par ses contemporains.

Parmi ses élèves figure Giovanni Gabriele Cantone (né à Vienne le )[1].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. (it) Biografia degli artisti, vol. 1, Venise, Francesco de Boni, 1840, p. 657.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :