Ouvrir le menu principal

Martin Veyron

dessinateur et scénariste de bandes dessinées
Martin Veyron
Martin Veyron au Festival Le Livre à Metz.jpg
Martin Veyron au Festival Le Livre à Metz, le 22 avril 2016.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
DaxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Distinctions

Martin Veyron, né le à Dax, est un auteur de bande dessinée français. Son œuvre se compose d'albums humoristiques et de dessins de presse.

CarrièreModifier

Martin Veyron a été élève aux Arts déco de Paris[1]. En 1975, il fonde le studio Imaginon avec Jean-Claude Denis et Caroline Dillard. Il publie ses premiers travaux d'illustration dans Lui, L'Expansion et Cosmopolitan.

Ses débuts en bande dessinée datent de 1977. Il crée cette année-là dans L'Écho des savanes son personnage fétiche Bernard Lermite. Pour ce même magazine, il écrit Edmond le cochon, dessiné par Jean-Marc Rochette[1]. Dans Pilote, il publie Raoul et Rémy (1978) et, sous le pseudonyme de Richard de Muzillac, Olivier Désormeaux (dessin de Diego de Soria, 1984). Ses albums paraissent aux Éditions du Fromage, chez Casterman et chez Albin Michel.

En parallèle, il publie de nombreux dessins de presse dans Libération, Paris Match, Le Nouvel Observateur, L'Événement du jeudi... Son activité ne se limite pas au dessin puisqu'en 1985 il adapte son album L'Amour propre sur grand écran[1] : L'amour propre ne le reste jamais très longtemps.

En 1994, il est licencié du journal InfoMatin, suite à un dessin humoristique sur le sida[2].

En 1996 il sort son premier roman, Tremolo Corazon.

Il reçoit en 2001 le Grand Prix de la ville d'Angoulême, ce qui fait de lui le président du festival en 2002[3].

Il a épousé la journaliste Anne Chabrol, ancien reporter à Belfast pendant la guerre d’Irlande du Nord et ex-directrice de Elle, Glamour et Cosmopolitan, dont il a eu deux fils, Charles et Lambert[4].

ŒuvresModifier

Bande dessinéeModifier

Recueils de dessinsModifier

  • Un nègre blanc le cul entre deux chaises, Futuropolis, 1980
  • Vite !, Albin Michel, 1988
  • Politiquement incorrect, Hoëbeke, 1995
  • (sic), Albin Michel, 2001

FilmModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Lesné 2017.
  2. «InfoMatin»: un dessinateur licencié, dépêche dans le journal l'Humanité
  3. « Festival d'Angoulême », sur Encyclopédie Larousse (consulté le 31 janvier 2019)
  4. Martin Veyron, le sorcier du point G, lexpress.fr, 7 décembre 2009
  5. La rédaction, « Festival de BD d'Angoulême: les Belges Éric Lambé et Philippe de Pierpont remportent le Fauve d'Or », France-Soir,‎ (lire en ligne)
  6. « Prix Tournesol 2017 », sur poitoucharentes.eelv.fr (consulté le 30 novembre 2017)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier