Martin Koch

Martin Koch
Martin Koch en 2011.
Martin Koch en 2011.
Discipline et période
Sport pratiqué Saut à ski
Période d'activité 1998-2014
Présentation
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance (39 ans)
à Villach
Taille 1,86 m
Poids 67 kg
Club SV Villach
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 3 0 0
Championnats du monde de vol à ski 3 1 1
Coupe du monde (globes) 0 2 0
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
5 7 11

Martin Koch né le à Villach, est un sauteur à ski autrichien. Il est triple champion du monde et une fois champion olympique par équipes. En individuel, il gagne notamment deux médailles aux Championnats du monde de vol à ski et cinq concours de Coupe du monde, dont quatre en vol à ski.

BiographieModifier

Il commence sa carrière en Coupe du monde en 1998 et accède pour la première fois au podium avec une 3e place le à Engelberg, pour se classer huitième du classement général en fin de saison. Même s'il gagne sa première compétition par équipes à Sapporo en janvier 2002, il retourne sur le podium en individuel que quatre ans plus tard, sur les deux concours disputés sur le tremplin de vol à ski de Planica, performance qu'il réalise de nouveau en 2007. En 2008, il est auteur de quatre podiums.

En 2002, il prend part aux Jeux olympiques de Salt Lake City, où il est huitième au grand tremplin. En 2006, il est champion olympique de l'épreuve par équipes à Turin avec Andreas Widhölzl, Andreas Kofler et Thomas Morgenstern, puis remporte en 2009 et 2011 un total de trois titres mondiaux par équipes. Dans les Championnats du monde, son meilleur résultat individuel est huitième en 2011 à Oslo sur le grand tremplin.

Il est vice-champion de vol à ski en 2008 et troisième en 2012, ainsi que triple champion du monde par équipes dans cette discipline de 2008 à 2012. C'est aussi en vol à ski qu'il décroche son premier succès en Coupe du monde au tremplin d'Harrachov en , devant le leader du classement général Thomas Morgenstern, grâce au plus long saut (213 mètres)[1]. Il double la mise sur un autre tremplin de vol à ski à Oberstdorf peu après, ce qui lui permet d'établir son meilleur classement général : sixième.

En 2011-2012, il remporte plus de succès cependant avec trois unités, gagnant encore à Oberstdorf et Planica en vol à ski, ainsi qu'au Festival de ski d'Holmenkollen.

Il arrête la compétition de haut niveau en 2014, échouant à se faire sélectionner pour les Jeux olympiques de Sotchi. Martin Koch devient alors commentateur de ski sur l'ORF.

Il est le fils d'un autre sauteur à ski Fritz Koch et aussu neveu d'Armin Kogler[2].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition   Salt Lake City 2002   Turin 2006
Petit tremplin 14e 23e
Grand tremplin 8e 32e
Par équipes   Or

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition   Sapporo 2007   Liberec 2009   Oslo 2011
Petit tremplin 22e 21e
Grand tremplin 9e 16e 8e
Par équipes Petit tremplin   Or
Grand tremplin   Or   Or

Championnats du monde de vol à skiModifier

Épreuve / Édition   Harrachov 2002   Kulm 2006   Oberstdorf 2008   Planica 2010   Vikersund 2012
Individuel 16e 4e   Argent 10e   Bronze
Par équipes 4e   Or   Or   Or

Coupe du mondeModifier

 
Martin Koch à Vikersund en 2011.
  • Meilleur classement général : 6e en 2011.
  • 2e du classement de vol à ski en 2011 et 2012.
  • 50 podiums :
    • 23 podiums en épreuve individuelle : 5 victoires, 7 deuxièmes places et 11 troisièmes places.
    • 27 podiums en épreuve par équipes, dont 12 victoires.

Victoires individuellesModifier

Année Lieu
2011 Harrachov (République tchèque), Oberstdorf (Allemagne)
2012 Oberstdorf (Allemagne), Oslo (Norvège), Planica (Slovénie)

Classements en Coupe du mondeModifier

Année Classement général final
1998-1999 99e
1999-2000 49e
2000-2001 36e
2001-2002 8e
2002-2003 34e
2004-2005 48e
2005-2006 15e
2006-2007 12e
2007-2008 14e
2008-2009 9e
2009-2010 8e
2010-2011 6e
2011-2012 12e
2012-2013 29e
2013-2014 72e

UniversiadesModifier

Grand PrixModifier

  • 5e du classement général en 2002.
  • 3 podiums individuels.
  • 1 victoire par équipes.

Coupe continentaleModifier

  • 3 victoires en individuel.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :