Ouvrir le menu principal

Le marquisat de Pontcallec se situait sur l'actuelle commune de Berné, dans le Morbihan. La seigneurie de Pontcallec fut érigée par lettres patentes de juin 1657 en marquisat en faveur de la famille de Guer et s'éteignit en 1797 avec Louis Armand Joseph de Guer, dernier marquis de Pontcallec, mort sans descendance.

Sommaire

HistoriqueModifier

Ce fief issu du démembrement du Kemenet-Héboé comprenait les paroisses de Berné Inguiniel, Bubry, presque tout Quistinic, la plus grande partie de Lanvaudan, Lomelec et Calan, trèves de Lanvaudan, Cléguer, le château de Tronchâteau et les deux tiers de la paroisse de Plouay et un quartier de la ciré de Pont-Scorff est intégré dans le domaine ducal au début du XIIe siècle et le restera jusqu'en 1332, époque où il fut donné aux sires de Derval de la famille de Rougé puis revint au domaine ducal jusque vers 1440, date à laquelle la seigneurie de Pontcallec fut cédée à Perrette de l'Argentais qui l'apporta par mariage à la famille de Malestroit[1].

La seigneurie de Pontcallec passa par mariage en 1598 à la famille de Guer. Elle fut érigée en marquisat par lettres-patentes de 1657 en faveur d'Alain de Guer[1].

A l'extinction en 1797 de la famille de Guer, la terre de Pontcallec passa à la famille de Brissac[1].

Le château de Pontcallec a été rebâti à l'époque du roi Louis XIII mais il n'en reste qu'un corps de logis. Le domaine est la maison mère des dominicaines du Saint Esprit.

Liste des seigneurs de PontcallecModifier

  • 1332 : Jean de Rougé, sire de Derval[1] ;
  • Jean II de Rougé, sire de Derval, son fils[1] ;
  • 1440 : Péronelle de Lesquen, dame de L'Argentaye et de Pontcallec, née vers 1392, mariée vers 1412 à Hervé de Malestroit, capitaine de Vannes et en 1425 chambellan du duc de Bretagne[1] ;
  • 1455 : Jean Ier de Malestroit, né vers 1415, mort en 1469, époux d'Anne de Penhoët, leur fils[1] ;
  • Jean II de Malestroit, né vers 1445, décédé le 10 janvier 1508 (en 1507 selon le calendrier Julien), gouverneur de Vannes, époux de Marie de Rosmadec, leur fils[1] ;
  • Louis Ier de Malestroit, son fils[1] ;
  • Louis II de Malestroit son fils[1] ;
  • Anne de Malestroit, sa sœur, dame de Pontcallec, épouse en 1575 René Papin seigneur de la Trévinière[1] ;
  • Marie Papin, dame de Pontcallec, leur fille, épouse en 1598 Charles de Guer[1] ;
  • Olivier de Guer leur fils né en 1605 épouse Jeanne de Kerméno[1] ;

Liste des marquis de PontcallecModifier

  • Alain de Guer[2], 1er marquis de Pontcallec en 1657, fils d'Olivier de Guer[1] ;

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r Revue de Bretagne et de Vendée, Partie 2, 1862, pages 223 à 230.
  2. Alain de Guer (né en 1628, décédé le au château de La Porte-Neuve en Riec-sur-Bélon), seigneur de la Porte-Neuve, du Hénant, de Pontcallec et de bien d'autres lieux, écuyer de la Grande Écurie du roi, fut élevé au rang de marquis en 1657 pour ses terres de Pontcallec. Ce même Alain de Guer se retrouvera ruiné peu de temps après pour avoir donné sa caution à son cousin le marquis de Kerméno de Garo, seigneur de Baud. Il abandonnera alors tous ses titres à son fils et au décès de sa femme, Françoise de Lannion, il entra en religion. Le père Julien Maunoir, qui organisa en 1676 une mission à Riec, l'a probablement influencé dans son choix. Il fut recteur de Riec de 1678 à 1681 puis de Moëlan de 1681 à 1702.
  3. Charles René de Guer, né avant 1677, décédé avant 1729.
  4. Henri de Guer, né en 1681, décédé vers 1720, capitaine au Royal-Vaisseaux
  5. Claude René de Guer, né vers 1684, décédé le à Berné
  6. Louis Joseph de Guer, né le , décédé le à Paris.
  7. Plouay.fr Histoire de la seigneurie de Pontcallec

SourcesModifier