Ouvrir le menu principal

Marques

commune française du département de la Seine-Maritime
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marques (homonymie).

Marques
Marques
La mairie-école.
Blason de Marques
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Gournay-en-Bray
Intercommunalité Communauté de communes interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle
Maire
Mandat
Régis Denise
2014-2020
Code postal 76390
Code commune 76411
Démographie
Gentilé Marquais
Population
municipale
229 hab. (2016 en augmentation de 12,25 % par rapport à 2011)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 47′ 05″ nord, 1° 41′ 24″ est
Altitude Min. 112 m
Max. 219 m
Superficie 13,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Marques

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Marques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marques
Liens
Site web marques76.fr

Marques est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

GéographieModifier

Jusqu'en mars 2015, Marques faisait partie du canton d'Aumale.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous la forme Marca entre 1185 et 1189[1],[2].

Il s'agit d'une formation toponymique médiévale où Marques représente la forme normande correspondant au nom commun du français central marche au sens de « province frontière d'un État »[3] ou « limite » [4] ou « frontière »[5]. Il est issu du gallo-roman MARCA « limite, frontière » qui procède lui-même du germanique commun *markō (> allemand Mark, néerlandais mark, anglais mark) par l'intermédiaire probable d'une forme vieux bas francique *marka de sens analogue. En latin médiéval, on trouve indifféremment les formes marca ou marcha « limite » (VIIIe siècle dans Nierm.; Nouveau glossaire), « frontière » (Ibidem), « région frontière placée sous le commandement d'un marquis» (fin du VIIIe siècle, dans Nierm.)[6].

Marques a pour correspondants en Normandie, le composé de type germanique Marcambye (Manche, Notre-Dame-de-Cenilly, basé sur marka + Hambye, toponyme contigu) et au sud de la ligne Joret, les Loges-Marchis (Manche, de Logis Marchis 1333, avec le suffixe -is, marchis ayant le sens de « de la frontière »), ainsi que les nombreux Marcq du nord de la France.

HistoireModifier

La commune de Barques est réunie à Marques par les ordonnances royales des 29 janvier et [7]

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs[8]
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1794 Joseph François Quesnel    
1800 1803 Jean Baptiste Greuet    
1803 1815 Jean François Leullier    
1816 1819 Cicaire Ciron de Rieux[Note 1]    
1820 1834 Jean François Leullier    
1835 1851 François Monnier    
1851 1863 Nicolas Lambert Forceville    
1863 octobre 1871 Angelbert Quillot    
octobre 1871 1882 Nicolas Lambert Forceville[Note 2]    
1882 mai 1892 César Quillot    
mai 1892 1924 Antoine Quesnel    
1924 1948 Armand Villiers    
1948 mars 1971 Eugène Fimes    
mars 1971 mars 1983 Maurice Bocquet    
mars 1983 juin 1995 Henri Falaise    
juin 1995 mars 2008 Claudine Pieters    
mars 2008[9] En cours
(au avril 2014)
Régis Denise    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2016, la commune comptait 229 habitants[Note 3], en augmentation de 12,25 % par rapport à 2011 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
224245285283481435461440445
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
431416414419402359366337354
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
325348343287273263273299313
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
296261258259240238231205225
2016 - - - - - - - -
229--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune de Marques se blasonnent ainsi :

D'azur à deux lions affrontés d'argent, accompagnés en chef d'un besant et en pointe d’une merlette, le tout d'or.

Création du Conseil Français d'Héraldique (2009).

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a été maire de Rieux (Oise) de 1824 à 1831, source AD60 état civil de Rieux 1824-1831
  2. Né le . Fils du précédent maire de 1851 à 1863. Archives départementales de la Seine-Maritime, état civil de Marques 1828, acte n° 17
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard, , 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1, OCLC 6403150)
  2. Stéphane Gendron, La toponymie des voies romaines et médiévales: les mots des routes anciennes, 2006 (ISBN 2877723321), p. 89.[réf. non conforme]
  3. Site du CNRTL : étymologie de marche¹ (lire en ligne)
  4. François de Beaurepaire, op. cit.
  5. Pierre Bauduin, La première Normandie (Xe et XIes siècles): sur les frontières de la haute Normandie : identité et construction d'une principauté.[réf. non conforme]
  6. CNRTL, cit.
  7. Recueil des actes de la préfecture du Département de la Seine-Inférieure : année 1923, Rouen, impr. P. Periaux père, 1823, p.43 [1]
  8. Archives départementales de la Seine-Maritime : État civil de Marques de 1793 à 1914, et en mairie registre des délibérations de 1918 à 2014
  9. Source : Hebdomadaire le Réveil du 27 mars 2008.
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. « Cote 19800035/569/64729 », base Léonore, ministère français de la Culture.