Marmaduke Wyvill

politicien britannique
Marmaduke Wyvill
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du 19e Parlement du Royaume-Uni
19e Parlement du Royaume-Uni (d)
Richmond (Yorks) (d)
-
Membre du 18e Parlement du Royaume-Uni
18e Parlement du Royaume-Uni (d)
Richmond (Yorks) (d)
-
Membre du 17e Parlement du Royaume-Uni
17e Parlement du Royaume-Uni (d)
Richmond (Yorks) (d)
-
Membre du 16e Parlement du Royaume-Uni
16e Parlement du Royaume-Uni (d)
Richmond (Yorks) (d)
-
Membre du 15e Parlement du Royaume-Uni
15e Parlement du Royaume-Uni (d)
Richmond (Yorks) (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
BournemouthVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Trinity College (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Marmaduke Wyvill (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Laura Ibbetson (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Laura Charlotte Rachel Wyvill (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Sport

Marmaduke Wyvill est un joueur d'échecs et un homme politique anglais né en 1814[1] ou le à Constable Burton dans le Yorkshire[2] et mort le à Bournemouth.

Joueur d'échecsModifier

Marmaduke Wyvill finit deuxième du premier tournoi international d'échecs moderne, le tournoi d'échecs de Londres 1851[3]. Il battit Edward Löwe au premier tour, Hugh Kennedy en quart de finale, Elijah Williams en demi-finale (4 à 3) et perdit en finale contre Adolf Anderssen (2 à 4 et une partie nulle)[4].

Membre du parlementModifier

En 1851, Marmaduke Wyvill était membre du Parlement, élu en 1847, représentant de Richmond (Yorkshire du Nord). Il garda le siège jusqu'en 1868 avec une interruption de deux années[5]. Il fut un des membres du comité d'organisation du tournoi d'échecs de Londres 1883[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Harry Golombek (éditeur) The Penguin Encyclopaedia of Chess, Penguin, 1981, p. 516.
  2. Jeremy Gaige, Chess Personalia, page 471.
  3. François Le Lionnais et Ernst Maget, Dictionnaire des échecs, Paris, Presses universitaires de France, , 432 p., p. 412
  4. Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 910
  5. (en) David Hooper et Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press, , 2e éd. (ISBN 0-19-866164-9)

Liens externesModifier