Ouvrir le menu principal

Marlène Harnois

taekwondoïste franco-canadienne

Marlene Harnois
Image illustrative de l’article Marlène Harnois
Marlène Harnois en 2012.
Contexte général
Sport Taekwondo, -57 kg
Site officiel http://www.marleneharnois.com
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Marlène Harnois
Nationalité sportive Drapeau de la France France Drapeau du Canada Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Montréal (Canada)
Taille 1,75 m
Poids de forme 57 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 1 1 1
Championnats d'Europe 2 0 1

Marlène Olivia Harnois née le à Montréal, Canada, est une médaillée olympique, philanthrope et Chevalier de l’Ordre national du Mérite, décorée par le Président de la République française.

Double Championne d'Europe de Taekwondo, médaillée aux Jeux olympiques de Londres, elle est également championne du monde universitaire et a atteint le premier rang au classement mondial. Très engagée pour le développement du sport en Afrique, elle a accompagné pendant plusieurs années les jeunes prodiges ivoiriens Cheick Cissé et Ruth Gbagbi jusqu'à leurs victoires historiques lors des Jeux Olympiques de Rio.

Championne de la Paix pour l’organisme Peace and Sport, placé sous le haut patronage du Prince Albert II de Monaco, la Franco-Canadienne est également membre supporteur du Comité olympique canadien, de l’Union européenne de taekwondo et consultante pour France Télévisions lors des Jeux Olympiques de Rio.

À l'occasion de la Journée mondiale de la Philosophie 2018 au siège de l'UNESCO, elle a été nommé marraine du centre international PhiloJeunes afin de promouvoir la philosophie auprès de la jeunesse.

Honneurs et distinctionsModifier

Le 1er mars 2013, Marlène Harnois reçoit la distinction de chevalier de l'Ordre national du mérite[1] du Président de la République française, François Hollande, au Palais de l'Élysée[2].

Lors du Festival de Cannes 2018, Marlene Harnois a été décoré par l'Association internationale des Soldats de la paix aux côtés du chanteur et philanthrope Akon[3].

Organisations InternationalesModifier

En 2016, elle est nommée Championne de la Paix par l'organisme monégasque Peace and Sport placé sous le haut patronage du Prince Albert II de Monaco et contribue à promouvoir la Paix par le Sport en participant à des actions terrains à travers le monde[4],[5].

En 2017, elle devient membre de l'Union européene de taekwondo et du Comité olympique canadien.

En 2018, à l'occasion de la Journée mondiale de la Philosophie au siège de l'UNESCO, elle est nommée marraine du centre international PhiloJeunes afin de promouvoir la philosophie auprès de la jeunesse.

Actions sociales et philanthropieModifier

Marlene Harnois est membre Fondateur et Secrétaire Générale de la Fondation Heart Angel et Présidente de la Caravane de la Paix en partenariat avec Peace and Sport.

Portée par l'envie de s'engager socialement, à la suite de sa médaille aux Jeux olympiques de Londres, elle offre sa tenue et ceinture de combat à l'association Un Maillot pour la vie afin de reverser les bénéfices au profit d'enfants atteint du cancer. Marraine de l'Association "Un Maillot pour la vie", elle visite régulièrement de jeunes enfants en milieu hospitalier.

En 2012, elle devient Ambassadrice du projet Guyane Base Avancée[6] et accompagne la délégation officielle lors de la visite des infrastructures à Sinnamary et au Centre d'entraînement à la forêt équatoriale à Régina[7]. Elle intervient également dans des écoles de Cayenne pour promouvoir les valeurs de l'Olympisme auprès de la jeunesse [8].

En 2014, elle s'engage socialement en Afrique de l'Ouest afin de promouvoir l'éducation et le sport auprès de la jeunesse[9]. Elle contribue à la promotion des valeurs du sport dans les écoles de Dakar[10], au développement de bibliothèques sociales en banlieues d'Abidjan et encadre des stages d'entraînements dans des quartiers sensibles afin de partager son expertise et d'accompagner de jeunes prodiges dans l'aventure olympique. Elle offre également du matériel sportif ainsi que des dons de livres et cahiers scolaires[11].

Elle est un membre fondateur et secrétaire générale de la Fondation Heart Angel qui a pour objectif d'accompagner la jeunesse africaine dans la réalisation de leurs rêves. Lors des Jeux Olympiques de Rio, deux athlètes ivoiriens soutenus par sa Fondation remportent des médailles : en taekwondo, dans la catégorie des -80 kilos, Cheick Cissé remporte la première médaille d'or Olympique de l'histoire de la Côte d'Ivoire et Ruth Gbagbi, dans la catégorie des -67 kilos, devient la première femme médaillée Olympique[12],[13].

En 2017, elle fonde La Caravane de la Paix afin d'unir les plus grands Champions et de mener une action terrain au service du développement et de la Paix par le Sport. La première édition a lieu au Sénégal en présence de Ladji Doucouré, Balla Dieye, Daba Modibo Keita et soutenue par Didier Drogba. Au cours de l'événement, les Champions encadrent des animations sportives sur l'ensemble du territoire et inaugurent des fontaines d'eau potable à proximité de terrains sportifs.

Parcours OlympiqueModifier

Débuts[14]

Marlène découvre le taekwondo à l'âge de quatre ans dans un club de sa municipalité sur la rive sud de Montréal. Elle obtient sa ceinture noire à l'âge de neuf ans et se démarque rapidement au niveau provincial et national. Au cours de sa jeunesse, elle remporte également le championnat du Québec en escrime (fleuret), en handball (avec l'équipe de l'école secondaire Pierre-Brosseau), ainsi que plusieurs compétitions de snowboard.

Son parcours en junior[15]

En 1997, elle gagne le Championnat canadien junior dès sa première participation. Après trois années de victoires consécutives, elle se lance sur la scène internationale et remporte la médaille d'or à l'US Open en 1999. À l'âge de treize ans, Marlène est sélectionnée afin de représenter le Canada lors du Championnat du Monde junior et décroche une médaille de bronze.

La solidarité francophone internationale[16]

Dans le cadre de la solidarité francophone internationale, la Fédération française de taekwondo lui propose d'intégrer le pôle France pour la saison sportive 2001-2002. La jeune athlète alors âgée de quatorze ans rejoint la structure française et s’entraîne au CREPS d'Aix-en-Provence avec Pascal Gentil. Au cours de cette année, l'athlète canadienne remporte la Coupe du monde francophone, ainsi que le titre de meilleure combattante, la Coupe internationale de France et de nombreux tournois internationaux. À la fin du programme de Solidarité internationale Francophone mis en place par la Fédération française de taekwondo, Marlène retourne au Canada et remporte l'Open international de Corée à Chunchon, en 2003.

L'aventure française[17]

En 2005, la Fédération française de taekwondo souhaite naturaliser la jeune championne canadienne en vue des Jeux Olympiques de Pékin. Elle rejoint ainsi le collectif entraîné par Myriam Baverel au CREPS d'Aix-en-Provence et remporte de nombreux championnats internationaux.

En 2008, quelques jours seulement après avoir obtenu sa naturalisation française, Marlène décroche le titre de championne d'Europe dans la catégorie des −63 kg. Toutefois, la naturalisation étant arrivée après le tournoi de qualification des Jeux olympiques de Beijing, Marlene Harnois ne peut y participer.

Préparation des Jeux Olympiques de Londres[18]

En 2008, elle intègre l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) situé à Paris afin de préparer les Jeux olympiques de Londres. Double Championne d'Europe, médaillée mondiale et Championne du Monde universitaire, elle domine la scène internationale en remportant l'Open de Russie, l'Open d'Israël, le Tournoi international de Paris, l'US Open et le Championnat d'Europe. Elle a également décroché le quota olympique lors du Tournoi mondial de qualification olympique à Kazan en Russie. Elle est médaillée de bronze aux JO de Londres[19].

Stages Militaires

Dans le cadre de sa préparation sportive encadrée par la FFTDA, elle participe à des stages d’aguerrissement avec le 3e Régiment étranger d'infanterie de la Légion Etrangère, au Centre d'entraînement à la forêt équatoriale[20] à Régina, Guyane[21]. Elle a également participé à des stages d'entraînements avec le GIGN, Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale à Satory et sur leurs lieux d'entraînements en région parisienne.

Retour au Canada

En 2013, Marlène Harnois annonce son souhait de réintégrer l'équipe canadienne de taekwondo. Toutefois, selon la charte du Comité international olympique, un athlète binational qui souhaite changer de pays de représentation doit obtenir au préalable l'autorisation du dernier pays représenté, à défaut il ne peut concourir pour une période de 3 ans. La Fédération française de taekwondo refuse de libérer l'athlète franco-canadienne qui est alors contrainte de mettre un terme à sa carrière sportive alors qu'elle est numéro une au classement mondial. À la suite de sa retraite prématurée, elle s'engage en Afrique afin de contribuer au développement de jeunes prodiges et les accompagner dans la réalisation de leurs rêves.

Jeux Olympiques de Rio

Très engagée pour le développement du sport en Afrique francophone, elle a accompagné pendant plusieurs années les jeunes prodiges ivoiriens Cheick Cissé et Ruth Gbagbi jusqu'à leurs victoires historiques lors des Jeux Olympiques de Rio.

En 2014, alors qu'elle était en Côte d'Ivoire afin de mener des actions sociales, elle rencontre Cheick Cissé et Ruth Gbagbi au club de Taekwondo La Source / INEKA, dans le quartier de Koumassi, en banlieue d'Abidjan. Immédiatement frappée par leur incroyable talent et les valeurs qu'ils incarnent, la franco-canadienne détecte leur fort potentiel de développement et décide de s'engager à leurs côtés afin de les accompagner dans l'aventure Olympique.

Ainsi, elle crée la Fondation Heart Angel avec Alban Beugré Mambé et Kevin Ketch afin d'apporter une aide matériel et d'apporter son expertise aux jeunes athlètes encadrés par la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) présidé par Bamba Cheick Daniel. Elle effectuera la préparation des Jeux Olympiques et s'entraînera avec eux à Koumassi, en Côte d'Ivoire.

Le 19 août 2016, lors des Jeux Olympiques de Rio, Cheick Cissé décroche la médaille d'or dans la catégorie des -80 kg et devient le premier Champion Olympique de l'histoire de la Côte d'Ivoire. Ruth Gbagbi décroche la médaille de bronze dans la catégorie des -67 kg et devient la première femme médaillée Olympique. En 2017, elle remporte le Championnat du Monde et devient la première Championne du Monde de l'histoire de la Côte d'Ivoire, tout sport et genres confondus.

Parcours académiqueModifier

En 2019-2020, elle poursuit un Master of Business Administration (MBA) à l'International University of Monaco. Elle a précédemment obtenu un Mastère en Management International du sport, un Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BBES 2e degré) et une licence en Journalisme au Centre de formation des journalistes de Paris, en partenariat avec l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP).

JournalismeModifier

Elle est diplômée d'une licence en journalisme sportif du Centre de formation des journalistes de Paris. Elle a été consultante sur la chaîne Eurosport[22] pour l'émission Campus et membre de la famille olympique sur les ondes de RTL. En 2016, elle commente les épreuves de taekwondo des Jeux olympiques de Rio sur France Télévisions avec Arnaud Romera[23]. Elle est consultante pour la chaîne Canal+ Afrique lors du Grand Prix d'Abidjan en 2017.

ÉgérieModifier

En 2012, elle participe à la campagne publicitaire nationale pour le groupe Allianz avec Ladji Doucouré[24]. En septembre 2013, elle devient égérie de la marque Blune aux côtés de Mazarine Pingeot et Joy Dreyfus[25].


PalmarèsModifier

2012

2011

2010

  •   Tournoi international de Paris
  •   Championnats de France
  •   Championnats d'Europe à Saint-Pétersbourg, en Russie
  •   Coupe d'Europe par équipe

2009

  •   Universiades Games

2008

2007

  •   World Open Mexico
  •   Spanish Open
  •   Jerusalem Open

2006

  •   Copa d’Andorra
  •   Jerusalem Open
  •   Bilbao Open

Autres

  •   Championnats du Monde junior à Killarney, en Irlande (2000)
  •   Korea Open (2003)
  •   Coupe du Monde francophone (2002)
  •   US Open (1999)
  •   Championnats du Canada (1997 à 2002)


DistinctionModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.elysee.fr/videos/rencontre-avec-les-medailles-olympiques-de-londres-2012/
  2. http://www.purepeople.com/article/valerie-trierweiler-applaudit-francois-hollande-face-aux-geants-medailles-des-jo_a116573/3
  3. https://monacomadame.org/2018/05/21/gala-cine-arts-marque-par-le-chanteur-producteur-et-philanthrope-akon/
  4. http://aroundtherings.com/site/A__58302/Title__11-new-recruits-to-join-the-Champions-for-Peace-Club/292/Articles
  5. http://www.peace-sport.org/news/eleven-new-recruits-join-the-champions-for-peace-club/
  6. http://www.guyane2014-2016.org/actualites/passage-de-temoins-de-la-base-arriere-vers-la-base-avancee-au-bourg/
  7. http://www.ac-guyane.fr/IMG/pdf/communique_de_presse_visite_m_harnois_medaille_de_bronze_jo_londres.pdf
  8. http://webtice.ac-guyane.fr/CayenneSud/spip.php?article901
  9. http://www.seneweb.com/news/Sport/taekwondo-la-championne-d-rsquo-europe-m_n_142596.html
  10. http://senesport.info/main/taekwondo-la-medaillee-olympique-marlene-harnois-a-dakar/
  11. http://lintelligentdabidjan.ci/component/k2/540-une-de-l-ia/10637-marlene-harnois-championne-olympique.html
  12. http://www.france24.com/fr/20160820-cote-ivoire-taekwondo-or-bronze-historique-cisse-cheick-ruth-gbagbi
  13. http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1000958/marlene-harnois-fiere-de-la-recolte-ivoirienne-en-taekwondo
  14. http://madame.lefigaro.fr/societe/marlene-harnois-kick-sur-medaille-090812-272854
  15. http://www.lejdd.fr/Jo-Londres-2012/Actualite/Marlene-Harnois-une-sportive-aux-nombreuses-vies-541534
  16. http://rmcsport.bfmtv.com/divers/harnois-un-reve-francais-287982.html
  17. http://archive.francesoir.fr/sport/autres-sports/marlene-harnois-la-rose-sous-le-lys-204847.html
  18. https://www.vincennes.fr/Culture-sports-loisirs/Sports/INSEP-L-excellence-sportive-a-deux-pas-de-Vincennes2/MARLENE-HARNOIS-taekwondoiste-26-ans
  19. Taekwondo : Marlène Harnois, le bronze français venu du Québec, Le Monde, 9 août 2012.
  20. http://blog.france2.fr/patrick-montel-la-prolongation/category/taekwondo/
  21. http://www.laprovence.com/t/stage-commando
  22. http://www.toutelatele.com/pierre-fulla-et-marlene-hanois-a-l-assaut-des-campus-avant-cet-ete-48160
  23. « Jeux Olympiques de Rio : Quels consultants pour France Télévisions et Canal+ ? », sur www.lequipe.fr,
  24. http://www.karatebushido.com/content/marlène-harnois-sourire-du-mois
  25. http://www.bluneparis.fr/blog/tag/marlene-harnois/
  26. Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :