Markwayne Mullin

sénateur des États-Unis pour l'Oklahoma depuis 2023

Markwayne Mullin
Illustration.
Markwayne Mullin, en 2023.
Fonctions
Sénateur des États-Unis
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 10 jours)
Élection 8 novembre 2022
Circonscription Oklahoma
Législature 118e
Groupe politique Républicain
Prédécesseur James Inhofe
Représentant des États-Unis

(10 ans)
Élection 6 novembre 2012
Réélection 4 novembre 2014
8 novembre 2016
6 novembre 2018
3 novembre 2020
Circonscription 2e district de l'Oklahoma
Législature 113e, 114e, 115e, 116e et 117e
Prédécesseur Dan Boren
Successeur Josh Brecheen
Biographie
Nom de naissance Mark Wayne Mullin
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Tulsa (Oklahoma, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Oklahoma State University Institute of Technology (en)
Religion Pentecôtisme
Site web mullin.senate.gov

Mark Wayne Mullin, dit Markwayne Mullin, né le à Tulsa (Oklahoma), est un homme politique américain, membre du Parti républicain et sénateur des États-Unis pour l'Oklahoma depuis 2023. De 2013 à 2023, il est élu de l'Oklahoma à la Chambre des représentants des États-Unis.

Biographie modifier

Markwayne Mullin est membre de la nation cherokee[1]. Il est diplômé en 2010 de l'Oklahoma State University Institute of Technology (en)[2]. Il possède des entreprises de plomberie[3] et pratique professionnellement les arts martiaux mixtes[4].

En 2012, il se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 2e district congressionnel de l'Oklahoma, qui comprend l'est de l'État. Le représentant démocrate modéré Dan Boren n'est pas candidat à un nouveau mandat. Mullin remporte le second tour de la primaire républicaine avec 57 % des suffrages face au représentant d'État George Faught. Dans un district votant républicain aux élections présidentielles, Mullin est considéré comme le favori[3]. Il est élu représentant avec 57,3 % des voix face au démocrate Rob Wallace (38,3 %). Il est largement réélu en 2014 avec 70 % des suffrages[5].

Ayant promis de ne pas siéger plus de six ans, il se présente à ce qu'il affirme être son dernier mandat en 2016[6]. Lors de la primaire républicaine, il affronte le vétéran Jarrin Jackson[6] qui ne le considère pas assez conservateur[7]. Il remporte facilement la primaire et affronte en novembre le démocrate Joshua Harris-Till et l'indépendant John McCarthy[7]. Il est largement réélu avec 67 % des voix. En dépit de sa promesse, il est réélu de nouveau en 2018 et 2020.

À l'été 2021, dans le sillage de la chute de Kaboul, Mullin tente d'organiser une opération par la Géorgie et le Tadjikistan afin d'évacuer, avec une équipe d'anciens militaires et un hélicoptère loué, des Américains d'Afghanistan. Bien que l'opération parallèle aux opérations militaires américaines n'a finalement pas pu être conduite en raison du manque de soutien de la diplomatie américaine à l'idée, Mullin s'était déplacé « dans la région » et comptait se rendre en Afghanistan, accusant Joe Biden d'avoir abandonné des Américains sur place. Il estimait, prenant en compte son absence de formation militaire, avoir « une chance sur deux de revenir » vivant si l'opération avait eu lieu[8].

Après l'annonce de la démission début 2022 de Jim Inhofe, élu républicain de l'Oklahoma au Sénat des États-Unis, Mullin se porte candidat pour lui succéder. Il remporte le second tour de la primaire républicaine en avec 65 % des voix face à l'ancien président de la Chambre des représentants de l'Oklahoma T. W. Shannon[9], puis l'élection face à l'ancienne représentante fédérale Kendra Horn, candidate démocrate, avec 61,8 % des voix, en novembre suivant[10].

Notes et références modifier

  1. (en) Aura Bogado, « Why Does Congress's Only Cherokee Member Keep Voting Against VAWA? », sur The Nation, (ISSN 0027-8378, consulté le ).
  2. (en) « MULLIN, Markwayne, (1977 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le ).
  3. a et b (en) Shira T. Center, « Oklahoma: Rob Wallace, Markwayne Mullin Win Primaries in 2nd District », sur Roll Call, (consulté le ).
  4. (en) Ashley Parker, « Sweating Out Their Differences », sur The New York Times, (consulté le ).
  5. (en) « Rep. Markwayne Mullin (R-Okla.) », 2014 Member Profile Page, sur Roll Call, (consulté le ).
  6. a et b (en) Chris Casteel, « Oklahoma's GOP congressmen feeling primary heat », sur The Oklahoman, (consulté le ).
  7. a et b (en) « Full Oklahoma primary election results », sur KOCO, (consulté le ).
  8. (en) « ‘I’m not Rambo’: Republican unrepentant about attempt to enter Afghanistan », The Guardian, 4 septembre 2021.
  9. (en-US) « Rep. Markwayne Mullin wins U.S. Senate GOP runoff in deep-red Oklahoma », PBS News Hour, 23 août 2022.
  10. (en) « Republican’s Lankford, Mullin win Oklahoma Senate seats », Associated Press, 9 novembre 2022.

Liens externes modifier