Mark Elder

chef d'orchestre

Sir Mark Philip Elder, CBE (né le à Hexham) est un chef d'orchestre britannique. Il est le directeur musical du Hallé Orchestra de Manchester.

Mark Elder
Mark Elder.jpg
Mark Elder en 2011.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
HexhamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Distinction

BiographieModifier

Mark Elder est né à Hexham (Northumberland), d'un père dentiste[1]. Il joue du basson lorsqu'il est à l'école primaire et à la Bryanston School, dans le Dorset, où il est l'un des meilleurs musiciens (basson et claviers) de sa génération. Il entre au Corpus Christi College de Cambridge, où il étudie la musique et en retour chante en tant que choral scholar. Plus tard, il est le protégé du chef d'opéra, Edward Downes et acquiert de l'expérience dans la direction des opéras de Verdi à l'Opéra de Sydney en Australie[2].

Elder et sa femme Mandy, ont une fille, Katie[3].

English National OperaModifier

De 1979 à 1993, Elder est le directeur musical de l'English National Opera (ENO). Il faisait partie de la « Power House », l'équipe qui inclut également le directeur général, Peter Jonas et directeur artistique, David Pountney, qui ont donné à l'ENO plusieurs années de succès de productions[4],[5]. Elder sert parallèlement en tant que principal chef invité de l'Orchestre symphonique de Birmingham (1992-1995) et directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Rochester (1989-1994). Il a également occupé des postes de premier chef Invité de l'Orchestre symphonique de la BBC (1982-1985) et des London Mozart Players (1980-1983).

HalléModifier

Elder est nommé directeur musical du Hallé Orchestra en 1999[6]. Son premier concert en tant que directeur de la musique est donné en [7].

Il propose plusieurs nouvelles idées pour des concerts. Parmi celles-ci, figure l'abandon de la traditionnelle soirée de concert en costume[8]. Elder est généralement considéré comme ayant restauré de hautes normes musicales pour l'orchestre, après une période où la continuité de l'existence de l'orchestre était en doute[9]. En 2004, il signe un contrat qui prolonge son mandat de 2005 à 2008, outre une option de prolongation de deux ans à la fin de la période[10],[11].

En , l'orchestre annonce la prolongation de l'ancien contrat jusqu'à 2015[12] et en , le Hallé annonce la poursuite de l'extension de contrat « au moins jusqu'en 2020 »[13],[14]. Elder est président du London Philharmonic Choir depuis 2014.

Déclarations publiquesModifier

Elder réalise son premier concert de clôture (The Last Night) des Proms en 1987. Il est également programmé en 1990, mais ses remarques au sujet de la nature de certaines des sélections traditionnelles des Proms, dans le contexte de l'imminence de la première guerre du Golfe, provoquent l'annulation de cet engagement[15]. En 2006, il fait son retour pour la direction de l'Orchestre symphonique de la BBC lors de la « Dernière nuit » ; il y utilise le traditionnel discours à la fin du concert pour critiquer les restrictions en matière de bagages dans les avions mises en place à la suite de la découverte de projets d'attentats sur les lignes transatlantiques, restrictions qui touchent les musiciens à qui il est interdit d'emporter leurs instruments dans les avions[16]. En faisant référence au fait que les ordinateurs portables sont alors autorisés en cabine, Elder dit : « ...il me semble que l'année prochaine nous devrions tous nous réjouir du Concerto pour ordinateur portable et orchestre[17],[18]. » Il y fait aussi un plaidoyer pour les enfants, pour qu'on leur donne plus d'occasion de chanter à l'école[19].

HonneursModifier

Elder a été nommé Commander of the Order of the British Empire (CBE) lors des cérémonies d'anniversaire de la reine en 1989[20]. Il a remporté un Olivier Award en 1991 pour son travail remarquable à l'English National Opera et en 2006 il a reçu le prix des chefs d'orchestre de la Royal Philharmonic Society[21]. En , Elder était l'un des huit chefs d'orchestre britanniques à approuver les 10 ans du manifeste de sensibilisation à la musique classique, « Bâtir sur l'excellence : orchestres pour le XXIe siècle », pour accroître la présence de la musique classique au Royaume-Uni, notamment en donnant libre accès à tous les écoliers britanniques à un concert de musique classique[22]. Elder a reçu un Knight Bachelor lors des cérémonies d'anniversaire de la reine en [23],[24].

L'orchestre de l'Âge des LumièresModifier

En plus d'être impliqué dans des orchestres, Elder est devenu « artiste principal » de l'orchestre de l'âge des Lumières en [25]. Comme indiqué dans l'article : « Son premier projet avec l'OAE comme artiste principal était [de donner] une interprétation du Romeo et Juliette de Berlioz, le 18 février 2012 au Royal Festival Hall de Londres ».

StyleModifier

Décrivant son propre style de direction, Elder déclare que, contrairement à Adrian Boult, célèbre pour ne jamais transpirer :

« Je suis chef assez physique. Je me souviens qu'Adrian Boult, en coulisses après les Proms 1978, portait une chemise bleu clair, fraîchement repassée. Il me dit : « Je vois que vous êtes l'un des plus moites[26]. »

EnregistrementsModifier

Elder enregistre pour les labels Hyperion, NMC, Chandos, Opera Rara et Glyndebourne, ainsi que pour le propre label de l'orchestre de Hallé. En plus de sa carrière de direction et d'enregistrement, Elder écrit aussi sur la musique pour The Guardian et d'autres journaux[27].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mark Elder » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Richard Morrison, « Pally at the Halle », The Times,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2007)
  2. (en) Tom Service, « The Italian Job », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2007)
  3. (en) Joey Canessa, « My Home: Mark Elder, conductor », The Independent,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 15 février 2007)
  4. (en) Rupert Christiansen, « Love affair with a lost master », Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2007)
  5. (en) Ivan Hewett, « Elder statesman », Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2007)
  6. (en) Fiachra Gibbons, « Miracle man to stir Halle giant », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2007)
  7. (en) David Fallows, « Hallé/Elder », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2007)
  8. (en) Martin Kettle, « In search of glories past », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2007)
  9. (en) Brian Hunt, « An orchestra raised from the dead », Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2007)
  10. (en) David Ward, « I'm staying with Hallé, says conductor », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2007)
  11. (en) Hugh Canning, « Opera: Armed for action », The Times,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2007)
  12. Martin Cullingford, "Elder renews Hallé contract until 2015".
  13. (en) « Sir Mark Elder renews his contract as Music Director of the Hallé », The Hallé,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2013)
  14. (en) « Sir Mark Elder renews contract at Hallé until at least 2020 », Gramophone,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2013)
  15. (en) Richard Morrison, « Restored to (hope and) glory », The Times,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2007)
  16. (en) Geoffrey Norris, « A joyful and exuberant farewell », Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mars 2007)
  17. (en) « Conductor criticises air security », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 11 février 2007)
  18. (en) Jeevan Vasagar, « Concerto for laptop? Conductor's sharp note over airport security », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2007)
  19. (en) Richard Morrison, « Last Night of the Proms », The Times,‎ (lire en ligne, consulté le 11 février 2007)
  20. (en) The London Gazette, (Supplement) no 51772, p. 7, 16 June 1989. Consulté le 2007-10-31.
  21. (en) Charlotte Higgins, « Hallé's Elder, champion of British music, takes conductor prize », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2007)
  22. (en) Charlotte Higgins, « Orchestras urge free concerts for children », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mai 2007)
  23. (en) The London Gazette, (Supplement) no 58729, p. 1, 14 June 2008. Consulté le 2008-06-23.
  24. (en) Maev Kennedy, « Queen's birthday honours », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 20 juin 2008)
  25. (en) Sophia Lambton, « Sir Mark Elder becomes principal artist with the Orchestra of the Age of Enlightenment », BBC Music Magazine website
  26. Sandra Deeble, « My work space », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2007)
  27. (en) Mark Elder, « The music of war », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2007)

Liens externesModifier