Mark Kelly (astronaute)

Astronaute, sénateur des États-Unis pour l'Arizona depuis 2021
(Redirigé depuis Mark E. Kelly)

Mark Kelly
Illustration.
Portrait officiel de Mark Kelly (2020).
Fonctions
Sénateur des États-Unis
En fonction depuis le
(3 mois et 5 jours)
Élection 3 novembre 2020
Circonscription Arizona
Législature 116e et 117e
Groupe politique Démocrate
Prédécesseur Martha McSally
Biographie
Nom de naissance Mark Edward Kelly
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Orange (New Jersey, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Fratrie Scott Kelly
Conjoint Gabrielle Giffords
Diplômé de Académie de la marine marchande des États-Unis
Naval Postgraduate School
Profession Astronaute

Signature de Mark Kelly

Mark Edward Kelly
Image illustrative de l’article Mark Kelly (astronaute)

Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Sélection Groupe 16 de la NASA, 1996
Naissance (57 ans)
Orange (New Jersey, États-Unis)
Grade Captain, U.S. Navy
Durée cumulée des missions 54 j 2 h 4 min
Mission(s) STS-108
STS-121
STS-124
STS-134
Insigne(s) STS-108 Patch.svg STS-121 patch.svg STS-124 patch.jpg STS-134 Patch.svg

Mark Kelly est un officier, astronaute et homme politique américain, né le à Orange (New Jersey).

Diplômé de l'Académie de la marine marchande des États-Unis, il s'engage dans la United States Navy comme pilote d'avion d'attaque en 1987. Il est déployé à deux reprises sur le porte-avions USS Midway, avant d'entrer à la NASA en 1996. Il accomplit deux missions comme pilote (STS-108 et STS-121) et deux missions comme commandant (STS-124 et STS-134) à bord de la navette spatiale américaine. Il est le dernier commandant de la navette Endeavour dans le cadre de la mission STS-134.

Frère jumeau de Scott J. Kelly, également astronaute, il est marié à Gabrielle Giffords, ancienne élue de l'Arizona à la Chambre des représentants des États-Unis. Mark Kelly se présente avec succès comme candidat à la nomination du Parti démocrate pour le Sénat des États-Unis lors des élections de 2020, lors desquelles il défait la sortante Martha McSally, membre du Parti républicain.

BiographieModifier

Carrière militaireModifier

Kelly naît à Orange dans l'État du New Jersey de Richard Kelly et Patricia McAvoy, tous deux policiers. Diplômé en 1986 de l'Académie de la marine marchande des États-Unis, il entre l'année suivante à la Naval Postgraduate School et s'entraîne sur un avion Grumman A-6E Intruder.

Il obtient une maîtrise universitaire ès sciences en ingénierie spatiale en 1994 et est ensuite affecté à la base aérienne d'Atsugi (Japon). Participant à deux déploiements en zone de combat dans le golfe Persique à bord du porte-avions USS Midway, il effectue 39 missions de combat dans le cadre de la guerre du Golfe durant son deuxième séjour. Il est ensuite affecté à la United States Naval Test Pilot School en 1993 et 1994. Il a à son actif plus de 5 000 heures de vol sur plus de 50 types d'avion et effectue plus de 375 appontages.

Missions à la NASAModifier

En 1996, Mark Kelly et son frère jumeau Scott sont sélectionnés par la NASA comme pilotes de la navette spatiale américaine. Il séjourne en tout plus de 54 jours dans l'espace. Il est toujours en service actif. Il est détaché à la NASA et a le rang de captain (colonel) dans la United States Navy.

Kelly effectue quatre missions à bord de la navette[1] :

  • Kelly est le pilote de la mission STS-108 lancée le . Au cours de cette mission de 12 jours, la navette relève l'équipage permanent de la Station spatiale internationale et transporte 3 tonnes d'équipement et de ravitaillement.
  • Il est à nouveau pilote sur la mission STS-121 lancée le . Au cours de cette mission l'équipage teste de nouveaux équipements et procédures destinées à accroître la sécurité des vols et définies à la suite de l'accident de la navette spatiale Columbia. La navette transporte également plus de 2 tonnes de ravitaillement et d'équipement pour la Station spatiale internationale et amène Thomas Reiter nouveau membre de l'équipage permanent de l'Expédition 13.
  • Kelly est commandant de la mission STS-124 lancée le . La navette transporte le laboratoire spatial Kibo à la Station spatiale internationale et l'équipage effectue 3 sorties extravéhiculaire durant son séjour dans l'espace.
  • Kelly, après des congés pour convenance personnelle à partir du , date à laquelle son épouse Gabrielle Giffords est grièvement blessée dans la fusillade de Tucson (Arizona), où elle tient une réunion politique, reprend l'entraînement pour assurer le commandement de la mission STS-134 planifiée pour le , mais partant finalement le . Il s'agit de la dernière mission de la navette Endeavour.

Entrée en politiqueModifier

À la suite de la tuerie de Sandy Hook en 2013, deux ans après la fusillade de Tucson, Mark Kelly et Gabrielle Giffords fondent Americans for Responsible Solutions (« Américains pour des Solutions Responsables »). L'association a pour but de réduire les violences par arme à feu aux États-Unis et vise notamment à imposer des contrôles d'antécédents pour tout achat d'arme, à limiter la vente de silencieux et à interdire les armes dans les écoles[2]. Bien que soutenant généralement des candidats démocrates, l'association apporte également son soutien à des élus républicains favorables au contrôle des armes à feu, à l'image de Mark Kirk et Pat Toomey lors des élections sénatoriales de 2016[3].

Le , il annonce sa candidature à la primaire du Parti démocrate pour les élections de 2020 au Sénat des États-Unis en Arizona. Il part favori pour la nomination, certains sondages le donnant également gagnant sur Martha McSally, la sénatrice républicaine sortante nommée pour remplacer Jon Kyl, après qu'elle perd l'élection sénatoriale de 2018[4]. En , le représentant Ruben Gallego — issu de la gauche du parti — annonce ne pas être candidat à la primaire, laissant le champ libre à Kelly[5], qui remporte finalement la nomination sans opposition en [6]. Durant toute la campagne, Kelly lève davantage de fonds que McSally et est donné en tête par les sondages[7],[8]. Le jour de l'élection, il bat McSally avec 51,2 % des voix contre 48,8 %. Lorsqu'il entre en fonction le suivant, il s'agit de la première fois depuis 1953 que les deux sénateurs fédéraux de l'Arizona sont affiliés aux démocrates.

Vie privéeModifier

Mark Kelly est marié depuis 2007 avec la femme politique Gabrielle Giffords, qui est représentante des États-Unis de 2007 à 2012 et auparavant membre du Sénat de l'Arizona de 2003 à 2006[9]. Il a deux enfants d'un précédent mariage[10].

Notes et référencesModifier

  1. Biographie sur le site de la NASA.
  2. (en) « Gabrielle Giffords and Mark Kelly on stopping gun violence », sur mprnews.org, Minnesota Public Radio, (consulté le 2 novembre 2020).
  3. (en) Sam Frizell, « Gabby Giffords' Gun Control Group Endorses Two Republican Senators », sur time.com, Time, (consulté le 2 novembre 2020).
  4. (en) Alexander Burns, « Mark Kelly to Run for Senate in Arizona », sur nytimes.com, The New York Times, (consulté le 2 novembre 2020).
  5. (en) James Arkin, « Democrats could dodge messy Arizona primary after Gallego passes on Senate bid », sur politico.com, Politico, (consulté le 2 novembre 2020).
  6. (en) « Martha McSally, Mark Kelly win primary elections, will face off on November ballot for Senate seat », sur abc15.com, KNXV-TV, (consulté le 2 novembre 2020).
  7. (en) Hank Stephenson et Glenn Thrush, « Democrats See a Glimmer of Hope Over Supreme Court Fight in Arizona’s Senate Race », sur nytimes.com, The New York Times, (consulté le 2 novembre 2020).
  8. (en) Eli Yokley, « Factors That McSally’s Campaign Cited for Her 2018 Loss in Arizona Are Exacerbated This Year, Strategists Say », sur morningconsult.com, Morning Consult, (consulté le 2 novembre 2020).
  9. [1].
  10. Boyle, Alan (January 8, 2011). Tragedy's impact extends to space. MSNBC.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier