Marius Frattini

joueur français de rugby à XIII
Marius Frattini

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (80 ans)
à Entraigues-sur-la-Sorgue (France)
Poste Demi de mêlée
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1962-
??-??
1974-1979
Avignon
Cavaillon
Entraigues
? (?)
? (?)
? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1965-1973Drapeau : France France6 (1)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
1972-1974
1974-1979
??-1986
1987-??
??-??
Cavaillon
Entraigues
Le Pontet
Le Pontet
Carpentras

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Marius Frattini, né le à Entraigues-sur-la-Sorgue, est un joueur et entraîneur de rugby à XIII.

Grand joueur de rugby à XIII, il évolue sous les couleurs d'Avignon puis devient entraîneur-joueur de Cavaillon et d'Entraigues. Il connaît également des sélections en équipe de France prenant part à deux éditions de la Coupe du monde en 1968 et 1972.

Il construit dans les années 1980 le club du Pontet qui domine le rugby à XIII français avec deux titres de Championnat de France et trois titres de Coupe de France.

BiographieModifier

Demi de mêlée de l'équipe d'Avignon dans les années 1960, Marius Frattini est également sélectionné en équipe de France entre 1965 et 1973, à six reprises affrontant - entre autres - la Nouvelle-Zélande, l'Australie et la Grande-Bretagne, au cours de deux éditions de la Coupe du Monde en 1968 et 1972. Il est de « petite taille » mais « grand par le talent »[1].

Il effectue ses débuts contre la Nouvelle-Zélande le avec une victoire à la clé 6-3 pour la France, où Frattini se révèle et fait d'excellents débuts internationaux au poste de demi de mêlée associé à Roger Garnung qui glisse à l'ouverture, ce dernier est l'auteur de tous les points de l'équipe de France[2]. Il côtoie à cette occasion Jean-Pierre Clar, Henri Marracq et Marcel Bescos[2].

Bien qu'il ne connaît aucune nouvelle sélection durant trois ans, il est convoqué dans la liste de dix-neuf joueurs prenant part à la Coupe du Monde 1968 qui a lieu en Australie. Trois demis de mêlée sont convoqués avec Roger Garrigue et Quatrevault. Il prend part à un seul match dans cette édition : contre l'Australie en phase de poule, perdue 37-4 au côté de Jean Capdouze. Il assiste des tribunes à la finale jouée par ses coéquipiers perdue de nouveau contre l'Australie 20-2. Il dispute une troisième rencontre en fin d'année 1968 perdue 34-10 contre la Grande-Bretagne, revancharde après sa défaite contre la France en Coupe du Monde.

Quatre ans plus tard, Frattini est de nouveau appelé en équipe de France pour disputer la Coupe du Monde 1972. Associé à Bernard Guilhem en charnière en ouverture de la Coupe du monde, il prend une part active le succès contre la Nouvelle-Zélande 20-9 en inscrivant un drop. Ce match s'est disputé devant plus de 20 000 spectateurs au Stade Vélodrome de Marseille. Il ne dispute pas la seconde rencontre perdue contre la Grande-Bretagne où Jean-Marie Imbert lui fut préféré. La France affronte ainsi en match décisif pour la qualification en finale l'Australie, où Frattini est rappelé. Las, la France est de nouveau battue 31-9 et voit disparaître l'opportunité de disputer une finale sur son sol.

Frattini connaît une sixième et ultime sélection en décembre 1973 lors de la tournée de l'équipe d'Australie en Europe, rencontre perdue sur le score de 21-9. Remplaçant, il entre sur le terrain suite au claquage de de Matos et remplace Garrigue parti à l'arrière au poste de demi de mêlée.

Devenu entraîneur, il prend part dans les années 1980 aux succès du club du Pontet qui atteint à cinq reprises consécutives la finale du Championnat de France pour deux titres en 1986 et 1988, et remporte également deux titres de Coupe de France en 1986 et 1988.

PalmarèsModifier

Palmarès de joueurModifier

Détails en sélectionModifier

Matchs internationaux de Marius Frattini
Date Adversaire Résultat Compétition Poste Points Essais Pen. Drops
1.   Nlle-Zélande 6-3 Test match Demi de mêlée 0 0 0 0
2.   Australie 4-37 Coupe du monde Demi de mêlée 0 0 0 0
3.   Grande-Bretagne 10-34 Test match Demi de mêlée 0 0 0 0
4.   Nlle-Zélande 20-9 Coupe du monde Demi de mêlée 1 0 0 1
5.   Australie 9-31 Coupe du monde Demi de mêlée 0 0 0 0
6.   Australie 9-21 Test match Remplaçant 0 0 0 0

Palmarès d'entraîneurModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), « Frattini Marius », p. 109
  2. a et b 'Trois buts de Garnung - Une révélation : Frattini, Sud-Ouest, le 29 novembre 1965.

BibliographieModifier

Liens externesModifier