Marion Brown

Marion Brown, né le [1] (ou 1935 selon les sources[2]) à Atlanta en Géorgie et mort à Hollywood, dans le comté de Broward, en Floride, le , est un saxophoniste alto de jazz[3] et un ethnomusicologue.

Marion Brown
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
HollywoodVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Labels
Genre artistique

BiographieModifier

Brown a participé aux tout premiers enregistrements de free jazz comme Fire Music d'Archie Shepp et Ascension de John Coltrane.

Vers le milieu des années 1960 il a déménagé en Europe où il a développé un intérêt pour la musique africaine. Il est retourné aux États-Unis en 1970 et a commencé à y enseigner la composition musicale.

Marion Brown a aussi joué avec Mal Waldron, Harold Budd, John Fischer (en), Barre Phillips et Gunter Hampel.

DiscographieModifier

En tant que leaderModifier

  • 1966 : Three for Shepp (Impulse!)
  • 1966 : Juba Lee (Fontana)
  • 1966 : Why Not? (ESP-Disk)
  • 1967 : Marion Brown Quartet (ESP / Fontana)
  • 1967 : Porto Novo (Arista)
  • 1968 : Gesprächsfetzen (avec Gunter Hampel) (Calig)
  • 1969 : In Sommerhausen (avec Gunter Hampel et Jeanne Lee)
  • 1970 : Afternoon of a Georgia Faun (ECM)
  • 1973 : Duets (Freedom)
  • 1973 : Geechee Recollections (Impulse!)
  • 1974 : Sweet Earth Flying (Impulse!)
  • 1975 : Vista (Impulse!)
  • 1977 : La Placita / Live in Willisau (Timeless Muse)
  • 1977 : Solo Saxophone (Sweet Earth)
  • 1977 : Zenzile Featuring Marion Brown (Baystate)
  • 1978 : Passion Flower (Baystate)
  • 1979 : November Cotton Flower (Baystate)
  • 1978 : Reeds 'n Vibes (avec Gunter Hampel) (Improvising Artists)
  • 1979 : Soul Eyes (Baystate)
  • 1980 : Back To Paris (Freelance Records)
  • 1983 : Gemini (Birth)
  • 1985 : Recollections (Creative Works)
  • 1985 : Songs of Love and Regret (Freelance, avec Mal Waldron)
  • 1988 : Much More (Freelance)
  • 1990 : Native Land (ITM)

En tant que sidemanModifier

Avec John Coltrane

  • Ascension (Impulse!, 1965)

Avec Stanley Cowell

  • Regeneration (Strata-East, 1976)

Avec Archie Shepp

  • Attica Blues (Impulse!,1972)
  • Fire Music (Impulse!, 1965)

Avec Harold Budd

HommagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Peter Keepnews, « Marion Brown, Jazz Saxophonist, Dies at 79 », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2020).
  2. « MARION BROWN », sur universalis.fr (consulté le 7 septembre 2020).
  3. Goodbye, Marion Brown sur npr.org

Liens externesModifier