Mario Varglien

footballeur italien

Mario Varglien
Image illustrative de l’article Mario Varglien
Biographie
Nationalité Italien
Naissance
Fiume (Autriche-Hongrie)
Décès (à 72 ans)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 19261944
Poste Milieu puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1920-1926 Olympia ?? (?)
1926-1927 Fiumana ?? (?)
1927-1928 Pro Patria ?? (?)
1928-1942 Juventus 402 (17)[1]
1942-1943 Sanremese ?? (?)
1943-1944 Triestina 11 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1935 Italie1 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1942-1943 Sanremese
1946-1947 Triestina
1948-1951 Côme
1951-1952 Pro Patria
1952-1954 AS Roma
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Mario Varglien, connu sous le surnom Varglien I, (né le à Fiume, l'actuelle ville de Rijeka, en Croatie et mort en 1978) est un joueur international et un entraîneur de football italien.

Il a un frère, Giovanni Varglien (surnommé Varglien II pour le différencier de Mario, appelé Varglien I) qui fut entraîneur de Palerme et sélectionneur national de la Turquie.

BiographieModifier

JoueurModifier

En clubModifier

Il fut tout d'abord un athlète, qui se distingua dans diverses disciplines, comme la natation synchronisée, la danse classique, le 100 mètres, 200 mètres, 400 mètres et le Triple saut.

Il joua à l’US Fiumana, puis au Pro Patria Calcio, avant d'ensuite à la Juventus (disputant au total 402 matchs en 14 années passées au club, jouant son premier match avec les bianconeri le lors d'un nul 2-2 contre la Reggina) et pour finir à l’US Triestina.

En 1938, il succède à Luis Monti au poste de capitaine (devenant le 4e capitaine de l'histoire du club). Le (lors d'une défaite en Serie A 4-0 contre la Lazio), il dépasse Gianpiero Combi et ses 369 matchs en bianconero et devient alors le joueur le plus capé de l'histoire du club (avant d'être à son tour dépassé par son frère cadet Giovanni un peu moins de huit ans plus tard).

Varglien I fut le premier joueur bianconero à dépasser la barre des 400 matchs disputés avec le club turinois (lors d'un succès 2-0 disputé le contre Modène[2]).

Il gagne la Serie A en 1930-31, 1931-32, 1932-33, 1933-34 et 1934-35 (période dorée de 5 scudetti consécutifs appelée le « Quinquennio d'oro »), fut vice-champion en 1938, et remporta la coupe d’Italie en 1938 et en 1942, tout cela avec la Juve.

Avec les autres clubs, il fut vice-champion de Serie B en 1927 avec Pro Patria.

En sélectionModifier

Il fait partie de l’équipe d’Italie championne du monde 1934, sans jouer un match.

En tant que milieu défensif, Mario Varglien fut international italien qu’une fois, contre la France, en amical, le à Rome, match qui se solda par une victoire italienne (2-1).

EntraîneurModifier

En tant qu’entraîneur de l'US Triestina, de Côme Calcio et de l’AS Rome, il ne remporta qu'une Serie B en 1949.

ClubsModifier

JoueurModifier

 

EntraîneurModifier

PalmarèsModifier

JoueurModifier

En clubModifier

  Fiumana
 
  Juventus
 

En sélectionModifier

  Italie

EntraîneurModifier

  Côme

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier