Mario Pacchioli
Mario Pacchioli (Portrait), 2011 (Photo: Julie Reggiani)
Mario Pacchioli, 2011
(Photo: Julie Reggiani)
Informations générales
Naissance (38 ans)
Ilanz, Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale chanteur, musicien
Activités annexes acteur
Années actives depuis 1987
Site officiel http://www.mariopacchioli.com/

Mario Pacchioli, né le  à Ilanz (canton des Grisons), est un chanteur, musicien et acteur suisse.

BiographieModifier

Mario Pacchioli est issu d'une famille d'artistes. Son père italien Felice Pacchioli est un artiste plasticien et sa mère romanche fut accordéoniste dans le petit orchestre familial Capella Maissen.

À l'âge de 6 ans, Mario Pacchioli joue de l'accordéon et se présente à de nombreuses occasions avec sa mère comme « Piccolo Mario ».

À l'âge de 7 ans, il commence une formation classique de piano chez Ferenc Bognar[1] et une formation de chant classique chez le bassiste grison Armin Caduff[2].

En 1995, la Radio romanche produit un premier enregistrement, sur lequel Mario Pacchioli interprète avec sa voix de soprano des chansons populaires romanches et italiennes. Avec la Compagnia Rossini, il joue le rôle d'un garçon gitan dans l'opéra culinaire[Quoi ?] La cena è pronta au Parkhotel Waldhaus Flims (en). Peu de temps avant de muer, il chante en 1996 dans l'opéra Nabucco de Giuseppe Verdi, sous la direction d'Armin Caduff.

Mario Pacchioli crée ensuite son premier groupe Maconga. Il fait également ses premières expériences à la télévision (Risiko, SF - Bsuech in, SF - Compagnia Bella, TSI - Cuntrasts, RTR).

En sept ans, le groupe réalise deux albums avec uniquement des compositions originales.

En 2004, Mario Pacchioli participe à la première édition du show télévisé MusicStar (de). L'émission est diffusée entre et dans le programme de la télévision suisse alémanique. Bien qu'il se place en deuxième position, il signe avec la maison de disques Universal.

Son premier single Tier tei / By your side[3] atteint d'emblée la 3e place des charts suisses. Son album éponyme Mario Pacchioli[4] se classe no 1 dans les charts suisses et devient disque d'or. Après son second single Can't stop loving you[5] (#30) et son deuxième album solo Vias[6] (#13) Mario Pacchioli poursuit sa formation musicale.

En 2009, il sort son troisième album solo Rispondas, qu'il co-produit. Pour la première fois, le Grison chante également en langue française. Avec cet album, il se produit entre autres au 43e Festival de jazz de Montreux et durant une année dans le théâtre parisien Les Blancs-Manteaux.

Dans la version romanche du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, il incarne le rôle de Puck. La même année, Mario Pacchioli s'installe à Paris, où il suit une formation d'acteur à l'Académie internationale des arts du spectacle (dirigée par Carlo Boso) à Versailles. En 2012, au Festival d'Avignon, il joue le rôle de Roméo dans Roméo et Juliette de Shakespeare.

Depuis 2013, il se produit également avec l'artiste Laurent Brunetti.

DiscographieModifier

AlbumsModifier

  • 1995 : Cant
  • 1998 : Pertgei (Maconga)
  • 2000 : Alla musica (Maconga)
  • 2004 : Mario Pacchioli
  • 2005 : Vias
  • 2009 : Rispondas
  • 2015 : Pêcheurs de rêves avec Laurent Brunetti (en tant que pianiste, compositeur et arrangeur)

SinglesModifier

  • 2004 : Tier Tei / By your side
  • 2004 : Can't stop loving you

DistinctionsModifier

  • 2004 - Disque d'or pour Mario Pacchioli

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

  1. (de)Biographie de Ferenc Bognar
  2. « La Compagnia Rossini », sur www.rossini.ch (consulté le 16 septembre 2016)
  3. Steffen Hung, « Mario Pacchioli - Tier tei / By Your Side - swisscharts.com », sur swisscharts.com (consulté le 16 septembre 2016)
  4. Steffen Hung, « Mario Pacchioli - Mario Pacchioli - swisscharts.com », sur swisscharts.com (consulté le 16 septembre 2016)
  5. Steffen Hung, « Mario Pacchioli - Can't Stop Loving You - swisscharts.com », sur swisscharts.com (consulté le 16 septembre 2016)
  6. Steffen Hung, « Mario Pacchioli - Vias - swisscharts.com », sur swisscharts.com (consulté le 16 septembre 2016)

Liens externesModifier