Ouvrir le menu principal

Marineflieger
Image illustrative de l’article Marineflieger
Insigne de la Marineflieger

Création 1956
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Bundeswehr
Branche Naval Ensign of Germany.svg Deutsche Marine
Type Aéronautique navale
Effectif 2 100
Garnison Nordholz
Couleurs Roundel of the German Air Force (with Border).svg
Équipement 54 aéronefs

Le Marineflieger est la force aéronavale de la marine allemande.

HistoireModifier

Pendant la Première Guerre mondiale, les aviateurs navals allemands faisaient partie de la Kaiserliche Marine. Entre les deux guerres, l'aviation navale, la Seeflieger fut absorbée par la Luftwaffe de Hermann Göring en 1935.

Après la Seconde Guerre mondiale, il fallut attendre que l'Allemagne de l'Ouest fasse partie de l'OTAN dans les années 1950 et la création de la Bundesmarine pour que la force d'aviation navale (Marineflieger) puisse être mise en place.

Les Britanniques ont largement contribué à la création de la branche aéronavale tant à la fourniture des aéronefs qu'à la formation des pilotes. Un certain nombre d'officiers de la Royal Navy Fleet Air Arm (FAA) furent détachés dans le cadre du processus de mise en place de la marine allemande. Les premiers avions fournis furent le Hawker Sea Hawk, qui ont été utilisés par les Marinefliegergeschwader 1 et 2 ainsi que le Fairey Gannet. Jusqu'à ce que les nouvelles bases soient opérationnelles en Allemagne, les pilotes furent formés avec la FAA au Royaume-Uni.

Le 18 août 1962, un Hawker Sea Hawk, piloté par le Kapitänleutnant Knut Anton Winkler, fut attaqué par des chasseurs MiG-21 des forces aériennes soviétques lorsqu'il survola accidentellement l'espace aérien est-allemand, près d'Eisenach. Winkler, qui était de retour d'un exercice d'entraînement à bord de l'USS Saratoga dans l'Océan Atlantique, dut effectuer un atterrissage d'urgence à Ahlhorn, à 45 km au sud-ouest de Brême. L'avion fut finalement envoyé à la destruction[1].

Les 27 Sea Hawk survivants et les stocks de pièces détachés furent cédés à l'Inde, en 1965, et remplacés par des F-104 Starfighter.

La Marineflieger, en remplacement de ses Starfighter, acquit un total de 112 Tornado IDS qu'elle utilisa de 1982 à 2005[2]. Depuis cette date, elle ne dispose plus de chasseurs-bombardiers.

 
Décollage d'un Sea Lynx MK88 depuis l'USS Saipan (LHA-2) après une brève visite du commandant de la force opérationnelle combinée 150 (CTF-150).

AéronefsModifier

Aéronefs utilisés par l'aviation navale allemande en 2019[3] :

Aéronefs Origine Type En service Versions Notes
Avion
Dornier Do 228   Allemagne Avion de patrouille 2
Lockheed P-3 Orion   États-Unis Avion de patrouille maritime 8 P-3C II½ CUP Anciennement de la Koninklijke Marine.
Hélicoptère
Westland Lynx   Royaume-Uni Lutte anti-sous-marine 22 Sea Lynx Mk 88
Westland Sea King   Royaume-Uni Hélicoptère naval 21[4] Sea King Mk 41
NHIndustries NH90   Union européenne Hélicoptère multirôle 1 (+17) Sea Lion NH 90 Version navale (NFH) du NH90 prévue pour remplacer les Sea King[5].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Sea Hawk », sur http://home.snafu.de (consulté le 25 octobre 2018).
  2. Lake World Air Power Journal Volume 32, p. 132.
  3. « Word Air Force 2019 », sur FlightGlobal, (consulté le 30 janvier 2019).
  4. « Bundesmarine : nouveau concept de maintenance en PPP », sur http://www.ttu.fr/, (consulté le 28 juin 2016).
  5. « 18 hélicoptères NH90 NFH pour l'Allemagne », .