Ouvrir le menu principal

Marie II (reine de Portugal)

(Redirigé depuis Marie II de Portugal)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie de Portugal et Marie II.

Marie II
Illustration.
La reine Marie II
Titre
Reine de Portugal et des Algarves

(2 ans et 26 jours)
Prédécesseur Pierre IV
Successeur Michel Ier

(19 ans, 5 mois et 20 jours)
Avec Ferdinand II (1837-1853)
Premier ministre Pedro de Sousa Holstein
Vitório Maria de Sousa Coutinho
João Oliveira e Daun
José Jorge Loureiro
António Severim de Noronha
José da Gama Carneiro e Sousa
José Bernardino de Portugal
Sà da Bandeira
Antônio Dias de Oliveira
Sà da Bandeira (2e fois)
Rodrigo de Aleida Carvalhais
José Travassos Valdez
Joaquim António de Aguiar
Pedro de Sousa Holstein (2e fois)
António de Noronha (2e fois)
Pedro de Sousa Holstein (3e fois)
João Oliveira e Daun (2e fois)
António da Costa Cabral
António de Noronha (3e fois)
João Oliveira e Daun (3e fois)
Prédécesseur Michel Ier
Successeur Pierre V
Biographie
Dynastie Maison de Bragance
Nom de naissance Maria da Glória Joana Carlota Leopoldina da Cruz Francisca Xavier de Paula Isidora Micaela Gabriela Rafaela Gonzaga de Áustria e Bragança
Date de naissance
Lieu de naissance Rio de Janeiro (Brésil)
Date de décès (à 34 ans)
Lieu de décès Lisbonne (Portugal)
Père Pierre IV
Mère Marie-Léopoldine d'Autriche
Conjoint Auguste de Leuchtenberg
Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha (Ferdinand II)
Enfants Pierre V
Louis Ier
Jean
Marie-Anne
Antoinette
Auguste
Héritier Pierre V

Marie II (reine de Portugal)
Monarques de Portugal

Marie II de Portugal (en portugais, D. Maria II da Glória de Portugal) ( à Rio de Janeiro à Lisbonne), de la dynastie des Bragance, est reine de Portugal et des Algarves de 1826 à 1828 et de 1834 à sa mort.

BiographieModifier

 
500 Réis à l'effigie de Marie II (1849).

Fille aînée du "roi empereur" Pierre IV de Portugal et des Algarves et de l'archiduchesse Marie-Léopoldine d'Autriche, elle naît au Brésil, où la famille royale, confrontée à l'invasion napoléonienne, s'était réfugiée. Le Portugal retrouve son indépendance en 1813 mais le roi et sa cour ne reviennent pas immédiatement au Portugal.

Le Brésil proclame son indépendance en 1820 et nomme empereur le prince héritier qui régna sous le nom de Pierre Ier à partir de 1822. L'empereur du Brésil n'en succède pas moins à son père et devient aussi roi du Portugal le 10 mars 1826. Cependant pour que ses deux pays conservent leur indépendance, il abdique dès le 2 mai 1826.

La couronne de Portugal est alors donnée à l'aînée de ses enfants, l'infante Maria da Gloria en 1826; tandis que la couronne brésilienne est destinée un jour pour son seul fils né en 1825. Afin d'éviter des troubles, l'empereur du Brésil fiance sa fille, qui n'a que sept ans, à son plus proche héritier : son frère l'infant Michel, âgé de 23 ans. Cependant l'infant Michel prône des valeurs conservatrices, tandis que l'empereur du Brésil se veut libéral. L'infant Michel détrône sa nièce et fiancée deux ans plus tard (les fiançailles seront par la suite annulées)[1] et se proclame roi de Portugal à sa place.

Article détaillé : Guerre civile portugaise.

En 1831, l'empereur Pierre Ier du Brésil abdique en faveur de son fils lequel six ans et quitte son pays avec sa fille Marie. Après trois années de lutte contre son frère l'usurpateur, Pierre Ier reprend le pouvoir à Lisbonne et le rend à sa fille ; Michel Ier est exilé. L'ex-empereur meurt en 1834 et Marie II est déclarée majeure l'année suivante. Veuf depuis 1826, l'empereur avait été soupçonné d'avoir par son tempérament violent causé la mort de sa femme qui était enceinte. Il se remarie en 1828 avec la princesse Amélie de Leuchtenberg, fille du défunt prince né Eugène de Beauharnais dont il aura une fille.

La jeune reine Marie II est mariée en 1835 à Auguste, 2e duc de Leuchtenberg (1810-1835)[2], fils d'Eugène de Beauharnais et d'Augusta-Amélie de Bavière. L'initiatrice de ce mariage était l'impératrice douairière du Brésil, seconde épouse et veuve du père de Marie II, Amélie de Leuchtenberg, sœur de l'époux. Par conséquent, Marie II se trouve être la belle-sœur de celle qui avait été sa belle-mère. Le jeune époux meurt de la diphtérie[2] deux mois après les noces, à peine âgé de 24 ans.

L'année suivante, en 1836, Marie II épouse Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha, fils du prince Ferdinand (1781-1851) et de la richissime princesse Antonia Kohary (1792-1862)[2], neveu du roi Léopold Ier de Belgique et cousin germain de la future reine Victoria, qui devint roi de jure uxoris sous le nom de Ferdinand II de Portugal.

De cette seconde union naissent onze enfants :

Marie II meurt en donnant naissance à son dernier enfant, le 15 novembre 1853 à l'âge de 34 ans. Son fils aîné lui succède sous le nom de Pierre V.

Le profil de la reine Marie II a figuré sur le premier timbre-poste portugais en 1853.

Titre completModifier

Reine de Portugal et des Algarves, de chaque côté de la mer en Afrique, duchesse de Guinée et de la conquête, de la navigation et du commerce d'Éthiopie, d'Arabie, de Perse et d'Inde par la grâce de Dieu

AscendanceModifier

Arbre généalogique sur trois générations
Marie II de Portugal Père:
Pierre Ier du Brésil
(Pierre IV de Portugal)
Grand-père paternel:
Jean VI de Portugal
Arrière-grand-père paternel:
Pierre III de Portugal
Arrière-grand-mère paternelle:
Marie Ire de Portugal
Grand-mère paternelle:
Charlotte d'Espagne
Arrière-grand-père paternel:
Charles IV d'Espagne
Arrière-grand-mère paternelle:
Marie-Louise de Bourbon-Parme
Mère:
Marie-Léopoldine d'Autriche
Grand-père maternel:
François Ier d'Autriche
(François II du Saint-Empire)
Arrière-grand-père maternel:
Léopold II du Saint-Empire
Arrière-grand-mère maternelle:
Marie-Louise d'Espagne
Grand-mère maternelle:
Marie-Thérèse de Bourbon-Naples
Arrière-grand-père maternel:
Ferdinand Ier des Deux-Siciles
Arrière-grand-mère maternelle:
Marie-Caroline d'Autriche

Notes et référencesModifier

  1. Chantal de Badts de Cugnac et Guy Coutant de Saisseval, Le Petit Gotha, Paris, chez les auteurs, 2002, 2e éd., p.745.
  2. a b et c Loc. cit.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :