Marie Dabadie

journaliste, productrice de films et secrétaire de l'Académie Goncourt

Marie Dabadie, née le 19 novembre 1943 à Paris, est une ancienne journaliste, productrice de films et secrétaire de l’académie Goncourt de 1998 à 2018[1].

Marie Dabadie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Marie TournieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoints

BiographieModifier

Fille de Pierre-Etienne Martin-Guyot, industriel, elle est journaliste au Women's Wear Daily de 1970 à 1974 puis rédactrice en chef de l’édition française du magazine Architectural Digest de 1987 à 1997, qu'elle lance[2].

Elle réalise deux courts-métrages sur le Pérou pour France 3, diffusés en 1978.

En 1981, elle devient co-directrice, avec Danièle Delorme, de la société de production Témoins. Elle produit notamment le seul documentaire consacré à l'écrivain Jean Genet (par Antoine Bourseiller), trois sur le poète Philippe Soupault (par Bertrand Tavernier) ainsi qu'un autre sur les coulisses de la libération de Nelson Mandela[2].

En 1998, François Nourissier lui propose de devenir administratrice de l’académie Goncourt[3]. Elle est la seule salariée, les membres étant tous bénévoles[4] et assiste à toutes les délibérations des jurés[5]. Elle fait notamment déposer la marque Goncourt (estimée à 15 millions d'euros) et crée le site Internet de l'académie[2]. En , elle apprend sa mise à la retraite pour un départ en [6].

En 2007, elle devient déléguée de l'association Les Écrivains de marine. Elle est par ailleurs capitaine de frégate de la réserve citoyenne[2].

Vie privéeModifier

Elle a été mariée pendant 18 ans avec le journaliste, scénariste et écrivain Jean-Loup Dabadie[7] ; ils ont deux fils : Clément et Florent[8],[2]. Elle a également été la compagne de l'homme politique Jean-François Deniau[1].

RéférencesModifier

  1. a et b Astrid de Larminat, « Marie Dabadie mise à la retraite d'office par l'Académie Goncourt », lefigaro.fr, 26 février 2018.
  2. a b c d et e Mohammed Aïssaoui, « Marie Dabadie, dans l'ombre du Goncourt », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous », mercredi 11 septembre 2013, p. 38.
  3. « Marie Dabadie, pour que tout Goncourt », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Les secrets du Goncourt avec son "onzième juré" », rts.ch,‎ (lire en ligne)
  5. « Marie Dabadie, la "petite souris" du Goncourt », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2017)
  6. « Marie Dabadie écartée de l'académie Goncourt », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mars 2018)
  7. « Marie Dabadie, le poids des secrets », JDD,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2017)
  8. Voir le Who's Who - édition 1996/97, page 503

Liens externesModifier