Marie Christine de Wurtemberg

Aristocrate allemande
Marie Christine de Wurtemberg
Description de l'image defaut 2.svg.
Biographie
Titulature Duchesse de Wurtemberg
Princesse de Liechtenstein
Dynastie Maison de Wurtemberg
Nom de naissance Maria Christina Helene Philippine Albertine Margarethe Amélie Elisabeth Therese Rosa Josepha Antonia Hedwig Aloysia Herzogin von Württemberg
Naissance (98 ans)
Tübingen (Allemagne)
Père Philippe Albert de Wurtemberg
Mère Hélène de Habsbourg-Toscane
Conjoint Georg-Hartmann de Liechtenstein
Enfants Margarita de Liechtenstein
Maria-Assunta de Liechtenstein
Isabelle de Liechtenstein
Christoph de Liechtenstein
Marie-Helene de Liechtenstein
Georgina de Liechtenstein
Michaela de Liechtenstein
Religion Catholicisme

Description de l'image Coat of Arms of the Kingdom of Württemberg 1817-1921.svg.

Marie Christine de Wurtemberg (en allemand : Maria Christina Herzogin von Württemberg), duchesse de Wurtemberg, née le à Tübingen (Allemagne), est un membre de la maison de Wurtemberg, devenue par mariage princesse de Liechtenstein.

BiographieModifier

Marie Christine de Wurtemberg (Maria Christina Helene Philippine Albertine Margarethe Amélie Elisabeth Therese Rosa Josepha Antonia Hedwig Aloysia Herzogin von Württemberg), née le à Tübingen, en Allemagne, et baptisée le même jour[1], est la fille du duc Philippe Albert de Wurtemberg, chef de la maison de Wurtemberg, et de sa première épouse l'archiduchesse Hélène de Habsbourg-Toscane qui meurt, une semaine après la naissance de Marie Christine, le [2],[3].

Par son père, elle est la petite-fille du duc Albert de Wurtemberg, dernier prince héritier de Wurtemberg, et de l'archiduchesse Marguerite de Habsbourg-Lorraine ; par sa mère, elle est la petite-fille de l'archiduc Pierre-Ferdinand de Habsbourg-Toscane, grand-duc de Toscane, et de la princesse Marie-Christine de Bourbon-Siciles qui est également sa marraine[4],[1].

Veuf depuis 1924, Philippe Albert de Wurtemberg, père de Marie Christine, se remarie, en 1928, avec sa belle-sœur Rose-Marie de Habsbourg-Toscane. Le couple a six enfants. Marie Christine a donc, notamment, une sœur cadette, la duchesse Marie-Thérèse de Wurtemberg, qui se marie en 1957 avec Henri d'Orléans, héritier du trône de France (dont elle divorce en 1984), et un frère, le duc Charles de Wurtemberg, qui est (de 1975 à sa mort en 2022) prétendant au trône de Wurtemberg[5].

L'arrivée au pouvoir d'Hitler en Allemagne contraint sa famille à quitter Stuttgart en 1934 pour s'installer dans la banlieue de Berlin en raison de l'hostilité des dirigeants nazis à l'égard des anciennes dynasties allemandes[6].

Mariage et postéritéModifier

Marie Christine de Wurtemberg épouse le , au château d'Altshausen, arrondissement de Ravensbourg, en Allemagne, Georg-Hartmann de Liechtenstein né le au château de Gross-Ullersdorf, district de Šumperk, région d'Olomouc, Tchéquie et mort le à Vienne, en Autriche. Georg-Hartmann est le quatrième enfant et le troisième fils du prince Aloïs de Liechtenstein et de son épouse la princesse impériale et archiduchesse Élisabeth de Habsbourg-Lorraine, nièce de l'empereur François Joseph Ier d'Autriche[7]

Marie Christine et Georg-Hartmann de Liechtenstein ont sept enfants, tous titrés prince ou princesse de Liechtenstein[8] :

  • Margarita de Liechtenstein (née le à Vienne, et morte le ), architecte d'intérieurs, mariée à Einsiedeln, le avec Hans-Peter Klien (né le , à Wolfurt, Voralberg et mort à Rankweil, Voralberg, le ), dont deux enfants ;
  • Maria-Assunta de Liechtenstein (née le à Vienne), diplômée en biologie, mariée civilement à Vaduz le , puis religieusement à Vienne, le avec Harald Link (né à Bâle, Suisse, le ), dont deux enfants ;
  • Isabelle de Liechtenstein (née le à Vienne), docteur en médecine généraliste, mariée civilement à Munich le , puis religieusement à Vienne le , avec Raimund Adalbert comte zu Erbach-Fürstenau (né à Heidelberg, le et mort à Bad König, le ), dont quatre enfants ;
  • Christoph de Liechtenstein (né le à Vienne), docteur en droit, célibataire ;
  • Marie-Helene de Liechtenstein (née le à Vienne), assistante technique médicale, célibataire ;
  • Georgina de Liechtenstein (née le à Vienne), docteur en médecine, épouse civilement à Vaduz le , puis religieusement à Friedrichshafen le Clemens, comte von Waldburg zu Zeil und Trauchburg (né à Munich, le ), dont cinq enfants ;
  • Michaela de Liechtenstein (née le à Vienne), diplômée en histoire, sciences politiques et journalisme, épouse à Hafling le Alexander Heuken, né à Düsseldorf en 1977, dont un fils.

Veuve depuis 1998, Marie Christine de Wurtemberg est aujourd'hui âgée de 98 ans, 25 jours et demeure en Autriche[9].

DistinctionModifier

TitulatureModifier

  •  : Son Altesse Royale la duchesse Marie Christine de Wurtemberg ;
  • Depuis le  : Son Altesse la princesse Marie Christine de Liechtenstein.

AscendanceModifier

RéférencesModifier

  1. a et b da Rocha Carneiro 2000, p. 98.
  2. Énache 1999, p. 689.
  3. Huberty et al. 1979, p. 553.
  4. Énache 1999, p. 689-690.
  5. Énache 1999, p. 690-691.
  6. (de) Genealogisches Handbuch des Adels : Fürstlich Hauser Band XVI, Limburg an der Lahn, , 624 p. (ISBN 978-3-7980-0824-3), p. 179-180.
  7. Énache 1999, p. 63.
  8. Énache 1999, p. 63-64.
  9. « Les 92 ans de la duchesse Marie Christine de Wurtemberg », sur noblesseetroyautes.com (consulté le ).

Article connexeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas Énache, La descendance de Marie-Thérèse de Habsburg, Paris, Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux, , 795 p. (ISBN 978-2-908003-04-8).  
  • Michel Huberty, Alain Giraud, P. Chevassu et B. Magdelaine, L’Allemagne dynastique, t. II : Anhalt-Lippe-Wurtemberg, Le Perreux-sur-Marne, A. Giraud, , 641 p. (ISBN 978-2-901138-020).
  • Monique da Rocha Carneiro, La descendance de Frédéric-Eugène duc de Wurtemberg, Paris, Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux, , 511 p. (ISBN 978-2-908003-17-8).

Liens externesModifier