Marie-salope

bateau à fond plat dépourvu de moteur

Une marie-salope est un chaland destiné à recevoir les vases et sables extraits par dragage[1].

Une drague aspiratrice et sa marie-salope.

Le mot a vieilli depuis le XIXe siècle au sens de « femme malpropre » ou de « prostituée[2] ».

UsageModifier

En général, le chargement s'effectue depuis une drague à disque désagrégateur ou depuis une drague à godets, le long de laquelle la marie-salope vient s'amarrer. Lorsque la marie-salope est pleine, elle est emmenée pour être déchargée, soit à quai par le dessus (benne preneuse ou roue à rochets) soit par ouverture du fond par le bas dans une zone de dépotage.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier