Marie-Thérèse de France (1746-1748)

sœur de Louis XVI

Marie-Thérèse de France, fille de France, titrée Madame, (née le et morte le ) est la fille de Louis de France, dauphin (1729-1765) — lui-même fils de Louis XV (1710-1774) et de Marie Leszczynska (1703-1768) — et de sa première épouse, l'infante d'Espagne Marie-Thérèse de Bourbon (1726-1746), qui mourut trois jours après la naissance de sa fille.

Marie-Thérèse de France
Description de cette image, également commentée ci-après
Armoirie de Marie-Thérèse (l'armoirie est la même pour toutes les filles de France)
Biographie
Titulature Fille de France
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Marie-Thérèse de France
Surnom Madame
Naissance
Château de Versailles
Décès (à 1 an)
Château de Versailles
Sépulture Nécropole des rois de France, à Saint-Denis
Père Louis de France
Mère Marie-Thérèse d'Espagne
Religion Catholicisme

Le dauphin, inconsolable, fut rapidement et contre son gré remarié à Marie-Josèphe de Saxe.

Cette princesse de 16 ans, par son tact et sa présence d'esprit, sut se faire aimer de toute la famille royale et finalement par son époux lui-même. On la vit pleurer amèrement aux obsèques de sa petite belle-fille. Marie-Thérèse mourut en effet avant d'avoir atteint l'âge de deux ans, victime pour certains d'une poussée de dents trop brutale et mal soignée. La mort de la petite fille fut un véritable drame pour le dauphin, puisqu'elle était le seul lien qui le rattachait encore à sa première épouse. Marie-Josèphe de Saxe fit faire un portrait posthume de la petite Madame, mais il a aujourd'hui disparu.

Marie-Thérèse de France était donc la demi-sœur des futurs Louis XVI, Louis XVIII et Charles X.

BibliographieModifier

  • Charles-Philippe d'Albert, du de Luynes, Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV volume 9 (1748-1749)
  • Simone Bertière : Les reines de France au temps des Bourbons : la reine et la favorite, Librairie Générale Française (ISBN 9782253152873)
  • Émile Regnault : La dauphine Marie Josèphe de Saxe, mère de Louis XVI, librairie Jacques Lecoffre, Paris, 1875

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier