Marie-Pierre Dillenseger

Marie-Pierre Dillenseger est auteure et conférencière franco-américaine, spécialiste des arts stratégiques chinois que sont le feng shui, l'astrologie chinoise, l'art de la guerre, le yi jing, et la synchronicité. Elle vit sur la côte Est des États-Unis[1].

BiographieModifier

JeunesseModifier

Marie-Pierre Dillenseger découvre la médecine traditionnelle chinoise lorsque, enfant, elle est traitée par l'acupuncture.

Plus tard, en 1977, elle découvre le Yi Jing, dit aussi le Le livre des transformations. Cette lecture l'initie à une quête de textes relatifs à la culture traditionnelle chinoise[2].

FormationModifier

Elle obtient un baccalauréat scientifique en 1977, un diplôme de conservateur de bibliothèques à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (ENSB) en 1984 et enfin, un DEA de littérature française consacré à Julien Gracq à l'Université Lumière-Lyon-II en 1984.

Elle est nommée Maitre en Feng Shui à la Formation Feng Shui FSRC de Toronto en 2002[3],[2],[4].

CarrièreModifier

Marie-Pierre Dillenseger a travaillé au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, puis est devenue conservateur dans le réseau des bibliothèques de la ville de Paris[5].

En 1986, elle rejoint la filiale française de CLSI, une société américaine d’informatisation de bibliothèques. En 1989, elle est mutée au siège de Boston, puis y travaille jusqu’en 1995 dans le domaine du multimédia et des nouvelles technologies[2],[4].

Après un diagnostic médical cette année-là qui ne lui donne que trois mois à vivre et une lourde opération du foie, elle décide de quitter le domaine de l’entreprise et fonde le cabinet PowerSpaces. Elle se consacre par ailleurs à l’étude des pratiques chinoises ancestrales[6],[7].

Le travail Marie-Pierre Dillenseger est principalement dédié à l’étude des pratiques ancestrales chinoises, et notamment des arts stratégiques chinois, à savoir le Feng Shui, l'Astrologie chinoise, l'Art de la guerre, le Yi Jing, et la Synchronicité[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15],[16],[17].

EngagementModifier

Marie-Pierre Dillenseger est engagée dans la protection du patrimoine architectural de la ville de Cambridge, Massachussetts, depuis 2013, en sa qualité de vice chairman du Cambridge Conservation District. Elle intervient localement pour la préservation de l'environnement à Cape Cod[18],[19].

Elle s'engage aussi dans l’étude et la valorisation des cultures amérindiennes, notamment sur la cote Est des États-Unis[20].

PublicationsModifier

  • La Voie du Feng-Shui : Chevaucher le temps, apprivoiser l'espace, trouver sa place, InterEditions, 2016, (ISBN 2729616179)
  • Oser s'accomplir,12 clés pour être soi, Mama Éditions, 2019, (ISBN 978-2-84594-240-0)
  • Debout, La force de s'incarner, Mama Éditions, 2021, (ISBN 978-2-84594-354-4)
  • L’Alignement, 150 cartes pour agir, 150 carte pour s’accomplir, Mama Editions, 2021, (ISBN 978-2-84594-394-0)
  • La Voie du Feng-Shui : Les clés pour trouver sa place, Dunod, 2022, (ISBN 2100832301)
  • Le Feu intérieur : 23 pratiques quotidiennes pour libérer votre vitalité, Robert Laffont, 2022, (ISBN 9782221258613)
  • L'incarnation, 125 cartes pour avancer, 125 pages pour être, Mama Éditions, 2022, (ISBN 978-2-84594-402-2)

Notes et référencesModifier

  1. Anne Ghesquière, « Marie-Pierre Dillenseger : La force de s'incarner - Épisode #191 », FemininBio,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c « Marie-Pierre Dillenseger », Dunod, .
  3. Delphine Lhuillier, « Le scientifique du Feng Shui », Génération Tao, no 34,‎ (lire en ligne).
  4. a et b F VDB, « Un équilibre entre le temps et l'espace », Journal de Lille,‎ (lire en ligne [jpg]).
  5. « Marie-Pierre Dillenseger : biographie | Bulletin des bibliothèques de France », sur bbf.enssib.fr, Bulletin des bibliothèques de France.
  6. Mathieu Jolivet et Nina Godart, « Année chinoise du serpent : quel impact sur les marchés ? », BFM Business, .
  7. Alice d'Orgeval, « L'art de construire l'après-crise », Madame Figaro,‎ (lire en ligne).
  8. Marie-Pierre Dillenseger, « Année du rat de métal 2020 : à quoi nous invite cette nouvelle année dans la symbolique chinoise ? », FémininBio,‎ (lire en ligne).
  9. Marie-Pierre Dillenseger, « "Écouter notre propre voix et tracer notre route", le bilan positif 2020 de Marie-Pierre Dillenseger », FemininBio, .
  10. « Dossier Aménagement et urbanisme », Les Échos,‎ .
  11. Alice D'Orgeval, « Nouveau métier, bureau au vert, indépendance : elles nous inspirent une rentrée pas comme les autres », Madame Figaro,‎ (lire en ligne).
  12. Viviane Chocas, « Ressentir la joie, oser le vide… Six préceptes chinois pour trouver son élan intérieur », Madame Figaro,‎ (lire en ligne).
  13. « Dossier complet sur le Feng Shui », Femme Actuelle,‎ .
  14. Marie-Pierre Dillenseger, « Realist Magazine - Se tenir debout », .
  15. Marie-Pierre Dillenseger, « Fête de la lune 2022 : signification, activités, repas », FemininBio, .
  16. Flavia Mazelin Salvi, « Entrez dans le champ de cohérence ! », Psychologies, (consulté le ).
  17. « 2021, année du Buffle : le retour de la stabilité », Madame Figaro, .
  18. (en) Susan Vaughn, « Neighbors of cell phone tower inside Centerville church steeple complain of health issues », Cape Cod Times, .
  19. (en) « 2022 Meeting Dates », Half Crown-Marsh Neighborhood Conservation District Commission,‎ (lire en ligne).
  20. Marie-Pierre Dillenseger, « As Nutayunean, la renaissance de la langue wampanoag à Cape Cod », Natives,‎ .

Liens externesModifier