Ouvrir le menu principal

Marie-Line

film de Mehdi Charef, sorti en 2000

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie Line.

Marie-Line est un film français réalisé par Mehdi Charef en 1999.

SynopsisModifier

Marie-Line est à la tête d'une unité de nettoyage qui travaille de nuit dans un supermarché. Son équipe est uniquement composée de femmes, pour la plupart immigrées et pas toujours en règle. Tout porte à croire que Marie-Line et ses employées n'ont rien en commun. Elle est obsédée par le travail bien fait et se montre sévère avec son petit groupe. Toutefois, une relation profonde s'instaure entre elle et ces femmes. Derrière la carapace de « petit chef », Marie-Line se découvre à travers ses employées.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Pour son rôle dans ce film, Muriel Robin obtint une nomination au César de la meilleure actrice.

Le film reçut de bonnes critiques dans l'ensemble (Première,Telerama, Liberation, etc.), mais il n'attira pas en conséquence le grand public, car le film aborde le monde du travail, la souffrance au travail, et le personnage de Marie-Line (agent d'entretien nettoyage dans un supermarché), illustre un métier très répandu chez les femmes issues du milieu populaire (avec par exemple caissière, manutentionnaire, etc.) et surtout, montre un métier précaire, avec ses conflits, liés aux cadences du travail, ou des femmes souvent issues de l'immigration y travaillent. Le film à donc un aspect social, et est presque à voir comme un documentaire. Plutôt que d'être pessimiste, il donne plutôt de l'espoir, dénonce le "burning out" phénomène qui s'explique par le fait de trop travailler. Le film présente la recherche de l'amitié, le fait d'aller vers les autres, de partager, de rechercher le dialogue à des conflits, être humain , et rechercher à aller vers les autres, malgré les différences, les origines, pour trouver une alternative au marasme, et à sa condition, pour rechercher une forme de bonheur, émerger en allant vers les autres par le simple fait de la communication.

Liens externesModifier