Ouvrir le menu principal

Marie-Josephte Fitzbach
Image illustrative de l’article Marie-Josephte Fitzbach
Vénérable
Naissance , Saint-Vallier, Canada
Décès , Québec, Canada 
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Ordre religieux Sœurs de la Charité de Montréal
Sœurs du Bon Pasteur du Québec (fondatrice)
Vénérée à Québec
Béatification cause en cours
Vénérée par l'Église catholique
Fête 1er septembre

Marie-Josephte Fitzbach (née le à Saint-Vallier et morte le au Québec), est une religieuse catholique canadienne.

BiographieModifier

Marie-Josephte Fitzbach naît le 16 octobre 1806 ses parents sont Charles Fitzbach et Geneviève Nadeau[1]. Le 17 avril 1828, Marie Josephte Fitzbach épouse le veuf François-Xavier Roy à Cap-Santé. Après avoir perdu son mari en 1833, elle se joint aux Sœurs de la Charité de Montréal[1]. En 1850, à la demande de George Manly Muir et en collaboration avec Mary Keogh, elle met sur pied l’asile Sainte-Madeleine à Québec. En 1855, elle cofonde la congrégation religieuse, les Sœurs du Bon-Pasteur de Québec[2],[3]. Le but de cet institut est de venir en aide aux femmes, aux domestiques et aux prisonniers. Elle en sera la supérieure de 1856 à 1859[1]. Marie-Josephte Fitzbach décède le 1er septembre 1885[1]. Depuis juin 2012, elle est reconnue vénérable par l'Église catholique.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Jean, Marguerite., Le défi de l'espérance : Marie-Josephte Fitzbach, A. Sigier, (ISBN 2891292790 et 9782891292795, OCLC 38748099, lire en ligne)
  2. « Fitzbach, Marie-Josephte - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 4 septembre 2019)
  3. Colleen Skidmore, « Soeurs Grises, 1861 », Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, no 71,‎ , p. 60–61 (ISSN 0829-7983 et 1923-0923, lire en ligne, consulté le 4 septembre 2019)

Voir aussiModifier