Marie-Clémentine Sobieska

princesse polonaise, épouse de Jacques François Stuart, prince de Galles

Marie-Clémentine Sobieska (en polonais Maria Klementyna Sobieska; ) est une princesse polonaise, petite-fille du roi Jean III Sobieski, épouse de James Francis Edward Stuart, mère de Charles Edward Stuart et du Cardinal Henry Benedict Stuart

Marie Clémentine Sobieska
Maria Klementyna Sobieska (1702-1735).jpg
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Maria Klementyna SobieskaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Sobieski (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Marie Casimire Sobieska (d)
Marie-Charlotte SobieskaVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Elle est la fille de Jacques-Louis-Henri Sobieski et d’Edwige-Élisabeth-Amélie de Neubourg, elle naît le à Ohlau en Silésie, alors rattachée au Royaume de Bohême et aujourd'hui polonaise.

Avec son époux Jacques-François Stuart, elle s'établit à Rome où son parrain, le pape Clément XI, lui a offert le Palais Muti ainsi qu'un manoir dans les environs d'Albano (Latium) et des apanages de 12 000 couronnes prélevés sur la dîme. Après la naissance de son cadet (1725), Marie-Clémentine se sépare de son mari pour infidélité et se retire au couvent Sainte-Cécile de Rome, mais n'y reste à vrai dire que deux ans : elle perd peu à peu la raison et sa santé se dégrade à vue d’œil. C'est ainsi qu'elle meurt le au palais Muti.

Elle reçoit les honneurs de funérailles royales à la Basilique Saint-Pierre à Rome. Clément XII demande la création d'un monument. Benoît XIV commande à Pietro Bracci (1700–1773) la sculpture du monument dans la basilique Saint-Pierre.

 
Le mariage du Prince James Francis Edward Stuart et de la Princesse Marie-Clementine Sobieska (Montefiascone, ) par Agostino Masucci.

Mariage et descendanceModifier

Jacques François Stuart l'épouse au palais épiscopal de Montefiascone à Rome le . Ils ont deux fils :

HonneursModifier

AscendanceModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

SourcesModifier