Marie-Christine d'Orléans

aristocrate espagnole

Marie-Christine d'Orléans, née au palais de San Telmo à Séville, le et morte au même lieu le , est la fille du prince Antoine, duc de Montpensier, fils du roi Louis-Philippe, et de l'infante Louise-Fernande d'Espagne, la plus jeune fille de Ferdinand VII d'Espagne.

Marie-Christine d'Orléans
Image dans Infobox.
Titres de noblesse
Princesse
Infante d'Espagne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 26 ans)
SévilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Panthéon des Infants (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Famille
Père
Mère
Fratrie

Marie-Christine grandit à Séville et, compte tenu des relations étroites de son père avec la famille royale espagnole, elle et ses frères et sœurs portent le titre d'infant d'Espagne. Elle meurt à l'âge de 26 ans de la tuberculose.

BiographieModifier

 
Les trois filles aînées du duc de Montpensier : Marie-Isabelle, Marie-Amélie et Marie-Christine peintes par Alfred Dehodencq (v. 1855-1863).

Marie-Christine est née au palais de San Telmo, à Séville, une ville dans laquelle ses parents sont forcés de vivre pour rester à l'écart des intrigues de la cour d'Isabelle II d'Espagne, la sœur de sa mère. Elle est la troisième fille des dix enfants de ses parents, mais seulement quatre d'entre eux survivent à l'enfance en plus de Marie-Christine : Marie-Isabelle, Marie-Amélie, Mercedes et Antoine[1]. Elle est baptisée María Cristina Francisca de Paula Antonieta, d'après son parrain, François de Paule, duc de Cadix, et sa grand-mère maternelle, la reine Marie-Christine de Bourbon-Siciles[2].

Le , sa sœur Mercedes, de huit ans sa cadette, se marie avec son cousin, Alphonse XII d'Espagne[2]. L'union, célébrée par amour et non pour des raisons politiques, contribue à rapprocher Isabelle II et sa sœur la duchesse de Montpensier. Le bonheur du couple, et de toute la famille, est brisé quelques mois plus tard lorsque la reine Mercedes meurt du typhus le [2],[3]. La mort de la reine plonge la famille royale dans une profonde tristesse ; Alphonse XII est particulièrement bouleversé d'être veuf à seulement 20 ans, mais comme il n'a pas d'héritier, il est bientôt contraint de chercher une seconde épouse. Pendant quelques mois, il courtise Marie-Christine, qui est prête à remplacer sa défunte sœur, mais il devient vite évident qu'elle souffre de tuberculose. Marie-Christine meurt à l'âge de 26 ans, le à Séville. Elle est inhumée au Panthéon des Infants du Monastère de l'Escurial[3].

Son cousin se marie le de la même année avec l'archiduchesse Marie-Christine d'Autriche, avec qui il a trois enfants : Mercedes, du nom de la défunte reine, Marie-Thérèse et Alphonse, futur roi d'Espagne.

Titulature et HonneursModifier

TitulatureModifier

  • -  : Son Altesse Royale la princesse Marie-Christine d'Orléans, infante d'Espagne.

HonneursModifier

Marie-Christine est[3] :

AscendanceModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas Énache, La descendance de Marie-Thérèse de Habsburg, Paris, Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux, , 795 p. (ISBN 978-2-908003-04-8).  
  • Patrick Van Kerrebrouck, Nouvelle Histoire généalogique de l'auguste Maison de France : La Maison de Bourbon, vol. IV, Villeneuve d'Ascq, Patrick Van Kerrebrouck, , 795 p. (ISBN 978-2-9501509-1-2).  

RéférencesModifier

  1. Van Kerrebrouck 1987, p. 603-605.
  2. a b et c Van Kerrebrouck 1987, p. 604.
  3. a b et c Énache 1999, p. 449.

Liens externesModifier