Marie-Anne de Bavière (1734-1776)

aristocrate allemande (1734-1776)

Marie-Anne-Josèphe de Bavière
Illustration.
Marie-Anne-Josèphe de Bavière par Georges Desmarées.
Titre
Margravine de Baden-Baden
Prédécesseur Marie-Anne de Schwarzenberg
Successeur Marie Victoire d'Arenberg
Biographie
Nom de naissance Maria Anna Josepha Augusta von Bayern
Date de naissance
Lieu de naissance Vienne (Autriche)
Date de décès (à 41 ans)
Lieu de décès Munich (Bavière)
Sépulture Église des Théatins
Père Charles VII du Saint-Empire
Mère Marie-Amélie d'Autriche
Conjoint Louis-Georges de Bade-Bade

Marie-Anne-Josèphe de Bavière (Maria Anna Josepha Augusta) ( - ) est une duchesse de Bavière par la naissance et une margravine de Bade-Bade par son mariage. Elle fut surnommée « le sauveur de la Bavière ». Elle est parfois appelée « Marie-Josèphe » (Maria-Josepha) et titrée princesse de Bavière[1].

BiographieModifier

Marie-Anne-Josèphe naquit le au château de Nymphembourg à Munich[1]. Elle était le cinquième enfant du futur empereur Charles VII et de son épouse Marie-Amélie d'Autriche. Elle fut baptisée Maria Anna Josepha Augusta[1]. En tant que membre de la maison de Wittelsbach qui régnait sur l'électorat de Bavière, elle fut titrée duchesse de Bavière.

Elle épousa Louis-Georges de Bade-Bade, le margrave régnant de Baden-Baden, fils de Louis-Guillaume de Bade-Bade et de sa femme Françoise-Sibylle de Saxe-Lauenbourg, qui avait assuré la régence du margraviat dans la jeunesse de Louis-Georges. Ils se marièrent au château d'Ettlingen à Baden le  ; Marie-Anne était alors âgée de 20 ans et son mari de 53 ans. Ils n'eurent pas d'enfants[2], mais Louis-Georges avait encore une fille de son premier mariage, Elisabeth, qui ne pouvait cependant pas prétendre à sa succession.

Louis-Georges de Bade-Bade avait d'abord été marié à Marie-Anne de Schwarzenberg[2] qui lui avait donné quatre enfants, mais dont seule Elisabeth avait survécu au-delà de l'enfance. Marie-Anne de Schwarzenberg était la seule fille du prince Adam-François de Schwarzenberg et d'Éléonore-Amélie de Lobkowicz.

Quand Louis-Georges mourut en 1761, Auguste-Georges de Bade-Bade lui succéda, et son épouse Marie Victoire d'Arenberg devint la femme la plus importante de la cour de Baden-Baden. Marie-Anne de Bavière développa une grande passion pour la diplomatie ; elle établit une alliance avec Frédéric II de Prusse pour protéger le trône de Bavière alors que son frère Maximilien III Joseph de Bavière n'avait pas d'enfants et craignait pour sa succession.

Devenue veuve, Marie-Anne de Bavière se retira rapidement dans sa Bavière natale et mourut au château de Nymphembourg à Munich[1]. Elle fut enterrée à l'église des Théatins[3], la crypte traditionnelle des souverains de Bavière.

AscendanceModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d (de) Leo van de Pas, « Maria Anna Josepha, Herzogin von Bayern, Prinzessin von Bayern », sur Genealogics .org (consulté le )
  2. a et b (de) « Ludwig Georg von Baden-Baden », Musée de Baden (consulté le )
  3. (de) Wolf, op. cit., page 429.

BibliographieModifier

  • (de) Joseph Heinrich Wolf, Das Haus Wittelsbach: Bayern's Geschichte aus Quellen, G. G. Zeh, 1847, p. 429

Liens externesModifier