Mariano Ignacio Prado

politicien péruvien

Mariano Ignacio Prado
Illustration.
Portrait du général Mariano Ignacio Prado.
Fonctions
Président de la République péruvienne

(3 ans, 4 mois et 21 jours)
Président du Conseil Antonio Arenas Merino
Juan Buendía y Noriega (es)
José Jorge Loayza (es)
Manuel Yrigoyen Arias (es)
Manuel de Mendiburu Bonet (es)
Manuel González de la Cotera (es)
Prédécesseur Manuel Costas Arce
Successeur Nicolás de Piérola Villena

(1 an, 9 mois et 26 jours)
Président du Conseil Pedro José Tordoya (es)
Pedro Paz Soldán y Ureta (es)
Luis La Puerta (es)
Prédécesseur Pedro Diez Canseco
Successeur Pedro Diez Canseco
Biographie
Nom de naissance Mariano Ignacio Prado Ochoa
Date de naissance
Lieu de naissance Huánuco
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès 16e arrondissement de Paris
Nationalité Péruvienne
Conjoint María Magdalena Ugarteche Gutiérrez de Cossío
Enfants Javier Prado Ugarteche (es)
Jorge Prado Ugarteche (es)
Manuel Prado Ugarteche

Mariano Ignacio Prado
Chefs d'État péruviens

Mariano Ignacio Prado Ochoa (né à Huánuco, , mort à Paris, ), est un militaire et homme d'État péruvien, qui fut le principal dirigeant du Pérou entre 1865 et 1879.

Chef de la révolution d'Arquipa, il renverse le gouvernement du président Pedro Diez Canseco, dissout le congrès et prend les pleins pouvoirs le . Victime de la contre-attaque républicaine, il est contraint d'abandonner le pouvoir et de s'exiler en 1867.

De retour au Pérou, il reprend les armes et triomphe par un coup d'État qui le ramène au pouvoir en 1876. D'abord conservateur, il finit par adopter une politique progressiste et signe une nouvelle constitution. Mais cette dernière, qui favorise la bourgeoisie et les militaires, est largement contestée par la classe politique. Impopulaire, il est déposé par un coup d'État pacifique qui rétablit la constitution républicaine et l'oblige à l'exil.

Ses trois fils seront plus tard des personnalités importantes de la république du Pérou.

Liens externesModifier