Marianne du 14 juillet

La Marianne du (ou Marianne de Luquet) est une série de timbres d'usage courant émis en France le en remplacement de la Marianne du Bicentenaire. Elle est remplacée le par la Marianne des Français. La Marianne du a été dessinée par Ève Luquet.

Marianne du 14 juillet
Pays
Année d'émission
1997
Année de retrait
2005
Valeur faciale
1 c. à 10 F
1 c. à 2 €
Description
Marianne, étoiles et devise
Impression
Dentelure
13

DescriptionModifier

Le sujet est Marianne, allégorie de la République française. Elle porte un bonnet phrygien et une cocarde. Regardant vers la gauche, elle a les cheveux au vent. Au-dessus d'elle a été portée, entourée ici et là de huit petites étoiles représentant discrètement la construction européenne, la devise « liberté, égalité, fraternité » en écriture manuscrite et sans majuscules.

De 1997 à 2001, le timbre porte la mention de pays « République française ». Ensuite, comme tous les timbres émis par les postes françaises en métropole et dans les DOM-TOM, il porte la mention « RF », ce qui contrevient à la directive de l'Union postale universelle qui recommande la mention complète du pays en alphabet latin. Le retour à la mention en toutes lettres est prévue en pour la série d'usage courant, avec la Marianne des Français.

Il existe deux types de ce dessin. Sur le type I, le contour de l'oreille de Marianne est fait d'un trait continu, alors que sur le type II, ce trait est discontinu. Les timbres « République française » sont connus dans les deux types. Les timbres « RF » sont presque uniquement au type II, sauf le timbre à validité permanente (TVP) rouge dans le carnet commémoratif Semeuse.

Dessiné par Ève Luquet, ce timbre est le premier timbre d'usage courant créé par une femme en France. Gravé par Claude Jumelet et imprimé en taille-douce.

CarrièreModifier

En , est lancé le concours de renouvellement de la série d'usage courant, ouvert aux artistes ayant participé à un projet de timbres pour La Poste entre 1994 et 1996. Le cahier des charges est essentiellement que « l'illustration [...] doit symboliser la République française »[1].

Trente-et-un projets[2] sont envoyés avant la date-limite du et évalués par un jury de onze membres début 1997. En deux votes, ce jury sélectionne cinq projets, puis se prononce en faveur de celui d'Ève Luquet. En février, le président de la République Jacques Chirac confirme ce choix, qui est présenté officiellement au public, le , par François Fillon, ministre délégué à La Poste[3].

La série sert en France métropolitaine, en Corse et dans les quatre départements d'outre-mer (Guadeloupe, Guyane française, Martinique et Réunion). Elle est également vendue à Mayotte et à Saint-Pierre-et-Miquelon revêtue d'une surcharge portant le nom de ces collectivités d'outre-mer bénéficiant du choix de leurs propres timbres.

Usage commémoratifModifier

À l'occasion de plusieurs émissions, ce timbre d'usage courant prit une expression commémorative:

  • En 1997, il est accolé au logo de l'exposition philatélique Philexfrance 99.
  • Fin 2000 et début 2001, l'ensemble des valeurs faciales en franc, puis en euro, sont émises sous forme de feuillets.
  • En , il est émis accolé d'un logo du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme (fond de l'OMS et d'ONUSIDA).

MayotteModifier

Bien qu'émettant leurs propres timbres-poste, les collectivités territoriales de Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon se servent des timbres d'usage courant de métropole surchargé du nom de la collectivité.

À Mayotte, à la suite de l'augmentation le des tarifs d'affranchissement de la lettre en service lent et en service normal, les stocks de timbres Marianne du de 0,02 et 0,05 € sont rapidement consommés par les usagers souhaitant se servir de leurs timbres déjà achetés. Une commande est donc passée à l'imprimerie des timbres-poste de Périgueux. Les premières feuilles surchargées sont détruites car la police de caractères utilisée est différente de l'habituelle, mais quelques-unes de ces feuilles ont déjà été incluses dans l'envoi des dernières feuilles du stock.

C'est ainsi que de la fin de juillet à , des lettres sont affranchies avec ces 0,02 et 0,05 € à grande surcharge[4].

Tableaux-résumésModifier

Ces tableaux regroupent les timbres émis au type Marianne du selon leur légende (« République française », puis « RF ») et selon leur valeur faciale, premiers éléments identifiables.

Marianne légende « République française »Modifier

Zones des tarifs internationaux jusqu'au  :

  • Zone 1 : Europe occidentale.
  • Zone 2 : Europe orientale, Algérie, Maroc et Tunisie.
  • Zone 3 : reste de l'Afrique.
  • Zone 4 : Amérique du Nord, Asie centrale, Moyen-Orient, Proche-Orient.
  • Zone 5 : reste de l'Amérique et de l'Asie.
  • Zone 6 : Océanie.
Valeurs émises en 1997 : légende « République française » et valeur faciale en franc.
Toutes ont été retirées de la vente début 2002 avec la mise en circulation des timbres en euro.
Valeur faciale et couleur Dates d'émission Usages et commentaires
0,10 F. sépia 15 sept. 1997 - 2002 valeur de complément
0,20 F. émeraude 15 sept. 1997 - 2002 valeur de complément
0,50 F. violet 15 sept. 1997 - 2002 valeur de complément
1 F. orange 15 sept. 1997 - 2002 valeur de complément
sept. 1997 : existe en carnet de timbres autocollants se-tenant avec TVP rouge
2 F. bleu 15 sept. 1997 - 2002 valeur de complément
2,70 F. vert 15 juil. 1997 - 2002 tarif économique jusqu'à 20 g en France
émis en feuille et roulette
TVP rouge 15 juil. 1997 - 2002 lettre prioritaire jusqu'à 20 g en France et vers la zone 1
émis en feuille, carnet et roulette
commémoratif avec annonce Philexfrance 99
3,50 F. vert-jaune 15 sept. 1997 - 2002 tarif économique de 20 à 50 g en France
3,80 F. bleu 15 juil. 1997 - 2002 lettre prioritaire de moins de 20 g vers la zone 2
4,20 F. orange 15 sept. 1997 - 2002 tarif économique de 50 à 100 g en France
4,40 F. bleu 15 sept. 1997 - 2002 lettre prioritaire vers la zone 4
4,50 F. rose 15 sept. 1997 - 2002 lettre prioritaire de 20 à 50 g en France
5 F. bleu-vert 15 sept. 1997 - 2002 valeur de complément
6,70 F. vert foncé 15 sept. 1997 - 2002 lettre prioritaire de 50 à 100 g en France
10 F. violet 15 sept. 1997 - 2002 valeur de complément
lettre de 40 à 60 g vers la zone 2

Marianne légende « RF »Modifier

Les valeurs de la Marianne du en euros sont plus nombreuses car il y eut la volonté qu'à chaque pièce de monnaie dans la nouvelle monnaie corresponde un timbre-poste, en plus des timbres correspondant à un usage précis.

Les tarifs du en euro sont la conversion de ceux du . De nouveaux tarifs sont adoptés le .

Zones des tarifs internationaux du au  :

  • Zone A : lettre de métropole vers les pays d'Europe occidentale.
  • Zone B : lettre de métropole vers l'Europe de l’Est et l'Afrique.
  • Zone C : lettre de métropole vers l'Amérique, l'Asie et l'Océanie.
Valeurs mises en vente du à début 2005 :
légende « RF » et valeur en euro.
Le TVP rouge a été émis le .
Valeur faciale et couleur Dates d'émission Usages et commentaires
0,01 € jaune 2 janv. 2002 - valeur de complément
0,02 € brun-noir 2 janv. 2002 - valeur de complément
0,05 € vert-émeraude 2 janv. 2002 - valeur de complément
0,10 € lilas 2 janv. 2002 - valeur de complément
0,20 € orange 2 janv. 2002 - valeur de complément
0,41 € 2 janv. 2002 - tarif économique jusqu'à 20 g en France jusqu'au
TVP vert 12 nov. 2002 - tarif économique jusqu'à 20 g en France
0,41 € jusqu'au
0,45 € jusqu'au
TVP rouge « RF » - émis en feuille, carnet et roulette
lettre prioritaire de moins de 20 g en France et vers la zone 1 puis A
Valeurs : 0,46 € jusqu'au
0,50 € après le
existe en type I dans le carnet « Centenaire de la Semeuse de Roty »
commémoratif avec logotype du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme
0,50 € bleu 2 janv. 2002 - valeur de complément
lettre prioritaire jusqu'à 20 g en France et vers la zone 1 puis A en concurrence avec le TVP rouge à partir du
0,53 € vert-jaune 2 janv. 2002 - tarif économique de 20 à 50 g en France jusqu'au
0,58 € bleu 2 janv. 2002 - lettre prioritaire vers la zone 2 jusqu'au
tarif économique de 20 à 50 g en France ensuite
0,58 € ocre-jaune - tarif économique de 20 à 50 g en France à partir du
0,64 € brun-orange 2 janv. 2002 - tarif économique de 50 à 100 g en France jusqu'au
0,67 € bleu ciel 2 janv. 2002 - lettre prioritaire vers la zone 4 jusqu'au
0,69 € rose 2 janv. 2002 - lettre prioritaire de 20 à 50 g en France jusqu'au
0,70 € olive - tarif économique de 50 à 100 g en France à partir du
0,75 € bleu ciel - lettre prioritaire de moins de 20 g vers la zone B
0,90 € bleu-noir - lettre prioritaire de moins de 20 g vers la zone C
1 € turquoise 2 janv. 2002 - valeur de complément
lettre prioritaire de 20 à 50 g vers la zone A
1,02 € vert foncé 2 janv. 2002 - lettre prioritaire de 50 à 100 g en France jusqu'au
1,11 € rose - lettre prioritaire de 50 à 100 g en France à partir du
1,90 € prune - lettre de 100 à 250 grammes en France à partir du
2 € violet 2 janv. 2002 - valeur de complément

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  • Catalogue de cotations de timbres de France, éd. Dallay, 2005-2006.
  • Martin Hella, « Les dix ans de la Marianne d'Ève Luquet », article paru dans l'Écho de la timbrologie n°1809, juillet-, pages 38-42. Sur la genèse et la première émission.

RéférencesModifier

  1. D'après le règlement du concours cité dans Martin Hella, « Les dix ans de la Marianne d'Ève Luquet », article paru dans l'Écho de la timbrologie n°1809, juillet-août 2007, pages 38-42.
  2. Les projets du concours de 1997.
  3. Martin Hella, « Les dix ans de la Marianne d'Ève Luquet », article paru dans l'Écho de la timbrologie n°1809, juillet-août 2007, pages 38-42.
  4. D'après un article-bilan dans Timbres magazine n°54, février 2005, page 19.

Lien externeModifier