Marianne de Decaris

La Marianne de Decaris est un timbre français d’usage courant qui a été vendu du au pour affranchir la lettre intérieure de moins de 20 grammes. Cette effigie servit sur un entier postal après l’augmentation tarifaire de , puisque sa valeur faciale correspondait désormais à l’envoi d’une carte postale. Ce timbre a remplacé la Marianne à la nef.

Marianne de Decaris
Pays
Année d'émission
1960
Année de retrait
1965
Description
Couleur
gris et lie-de-vin
Impression
Dentelure
14 : 13½

Dessiné par Albert Decaris et gravé par Jules Piel, ce timbre bicolore a été imprimé en typographie, d’où de nombreuses variétés de nuances et de décalages des deux couleurs (gris et lie-de-vin). Une version en taille-douce a été préparée mais est restée non-émise car l'imprimerie était incapable à l'époque de produire de grandes quantités.

Ce timbre a connu une certaine popularité auprès des collectionneurs. Il est paru en deux types ou «états» dont l'un a été vendu en feuilles de 100, en carnets de 20 et en roulette, et l'autre en carnets de 8[1],[2].

Lors de l’indépendance de l’Algérie en 1962, ce timbre fut surchargé « EA » (pour État algérien). Il a été surchargé 12F CFA pour servir à La Réunion.

Une version autocollante avec une valeur faciale de 0.55 EUR est parue en 2008 dans un carnet de 12 timbres aux dessins différents[3].

RéférencesModifier