Maria Cristina Messa

médecin, universitaire et personnalité politique italienne

Maria Cristina Messa
Illustration.
Fonctions
Ministre italienne de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

(1 an, 8 mois et 9 jours)
Président du Conseil Mario Draghi
Gouvernement Draghi
Prédécesseur Gaetano Manfredi
Successeur Anna Maria Bernini
Rectrice de l'université de Milan-Bicocca

(6 ans et 13 jours)
Prédécesseur Marcello Fontanesi
Successeur Giovanna Iannantuoni
Biographie
Nom de naissance Maria Cristina Messa
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Monza (Lombardie, Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique Indépendante
Diplômée de Université de Milan
Profession Médecin

Maria Cristina Messa
Ministres de l'Enseignement supérieur et de la Recherche d'Italie

Maria Cristina Messa, née le à Monza, est une médecin et universitaire italienne.

De 2021 à 2022, elle est ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement de Mario Draghi.

BiographieModifier

Maria Cristina Messa naît à Monza, en Lombardie[1]. Elle fait ses études de médecine à l'université de Milan, et obtient son diplôme de médecin en 1986[2]. Elle fait une spécialité de médecine nucléaire en 1989[3].

Elle est assistante de recherche à l'hôpital San Raffaele de Milan, puis est nommée professeure associée à l'université de Milan-Bicocca en 2001 et professeure ordinaire en 2013. Elle dirige l'unité de médecine nucléaire de l'hôpital San Gerardo de Monza de 2005 à 2012, et du centre de bio-imagerie moléculaire (Fondation Technomed) à l'université de Milan-Bicocca. Elle est directrice du département des sciences de la santé de l'université de Milan-Bicocca en 2012-2013[4].

Elle est rectrice de l'université de Milan-Bicocca de 2013 à 2019[5].

Carrière politiqueModifier

Maria Cristina Messa est nommée ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche le [6].

RéférencesModifier

  1. (it) « Cristina Messa », sur Il Giorno (consulté le ).
  2. « CV », sur université de Milan-Bicocca (consulté le ).
  3. (it) Giorno, « Svolta "rosa" in Bicocca Il nuovo rettore è donna », Il Giorno (consulté le )
  4. (it) « Ricerca e industria, la nuova frontiera della medicina nucleare », Università degli Studi di Milano-Bicocca (consulté le )
  5. Maria Novella De Luca, « La rettrice della Bicocca: "Come ce l'ho fatta in questo sistema maschilista" », La Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (it) « Governo Draghi », sur governo.it, (consulté le ).

Liens externesModifier