Ouvrir le menu principal

Marguerite de Brabant dite de Tervueren

(Redirigé depuis Marguerite de Tervueren)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marguerite de Brabant (homonymie) et Tervueren (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Marguerite de Brabant (1276-1311).
Article principal : Famille de Lantwyck.
Marguerite de Brabant
dite de Tervueren
Biographie
Nom dans la langue maternelle
Margaretha van BrabantVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
de Tervueren
(nl) van Tervuren
Père
Fratrie
Conjoint
Enfants
Armes d'alliance du couple de Rode de Lantwyck - de Brabant.svg
Armes d'alliance

de Lantwyck :
d'argent à trois fleurs de lis au pied coupé de gueules, au franc-quartier d'or a trois pals de gueules
et
Brabant (enfant naturel):
lion d'or, armé et lampassé de gueules à la cotice d’argent brochante

Marguerite de Brabant dite de Tervueren, fille naturelle du duc Jean Ier de Brabant, demi-sœur de Jean II de Brabant, épouse[1],[2] le le chevalier Jean de Rode de Lantwyck[3],[4], seigneur de Horst, de Lantwyck sous Haelen, de Vorselaer, de Rethy et d'autres terres.

Ascendance de MargueriteModifier

... sur trois générations
Marguerite de Brabant
dite de Tervueren
Père :
Jean Ier de Brabant, dit le Victorieux
° 1254 † 3 mai 1294 à Baerle-Duc

duc de Brabant
 

duc de Limbourg
 

Grand-père paternel :
Henri III de Brabant, duc de Brabant, dit le Débonnaire
° 1231 † 28 fév. 1261 à Louvain

 

Père du grand-père paternel :
Henri II, duc de Brabant
° 1207 † 1 fév. 1248 à Louvain

 

Mère du grand-père paternel :
Marie de Hohenstaufen de Souabe, princesse d'Allemagne[5]
° 1201 † 1235 à Louvain

 

Grand-mère paternelle :
Adélaïde de Bourgogne
° 1233 † 23 oct. 1273

 

Père de la grand-mère paternelle :
Hughes IV, duc de Bourgogne
° 9 mars 1213 † 27 déc. 1272

 

Mère de la grand-mère paternelle :
Yolande de Dreux, comtesse d'Auxonne
° 1212 † 30 oct. 1248

 

.
.
.
.
.
.
.

Bibliographie connexeModifier

Ascendance et descendanceModifier

Voir les tableaux issus des bulletins bimestriels de l'Office généalogique et héraldique de Belgique :

Voir aussiModifier

Liens familiauxModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Source: F. COLLON, Armorial de Wavre et environs (Bruxelles, 1952), p. 92
  2. Source: Voir P. Combaz et A. de Behault, Le Château de Horst à Rhode-Saint-Pierre, in Annales de la Société royale d'archéologie de Bruxelles, t. VI et VII (1892-1893)
  3. Les seigneurs de Rode étaient les vassaux du duc de Brabant
  4. Source: J.C. BRABANT-C. FONTEYN, Temps Jadis, Armorial de Jodoigne et environs (1998) : de Lantwyck (van): famille chevaleresque qui descend de Jean de Rode dit de Lantwyck, sire de Horst, Seigneur de Vorselaer, Rethy, Blanden, qui épousa le 27-3-1292 Marguerite de Tervueren, bâtarde de Jean Ier de Brabant. On la retrouve dans la région de Hoegarde au XVIIe siècle et Jean de Lantwyck (†1667) acquit la Seigneurie de Genville à Saint-Remy-Geest en 1657.
  5. Note: Elle est aussi connue sous le nom de Marie d'Allemagne-Hohenstaufen et Marie d'Allemagne
  6. Famille alliée aux Lantwyck à maintes reprises, ce qui leur a valu d'adjoindre leurs noms par Arrêté Royal du 14 déc. 1990.
  7. Un document de 1213 mentionne que le duc Henri Ier de Brabant a construit une forteresse en bois. Celle-ci est devenue le château de Tervuren, le lieu de résidence des Ducs du Brabant au cours XIVe et des XVe siècles. Le château a été ravagé en 1782.