Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gómez.
Margarita Gómez-Acebo

Titre

Épouse du prétendant au trône de Bulgarie

Depuis le

Prédécesseur Jeanne de Savoie, reine des Bulgares
Biographie
Nom de naissance Margarita Gómez-Acebo
Naissance (85 ans)
Madrid (Espagne)
Père Don Manuel Gómez-Acebo y Modet
Mère Doña María de las Mercedes Cejuela y Fernández
Conjoint Siméon II de Bulgarie,
roi des Bulgares
Enfants Kardam de Bulgarie,
« prince de Tarnovo »

Margarita Gómez-Acebo, née le à Madrid (Espagne), est l'épouse du roi déchu Siméon II de Bulgarie.

Bien qu'elle l'ait épousé durant son exil, elle est souvent présentée comme reine (ou tsarine) Margarita de Bulgarie. Durant le mandat de son mari comme Premier ministre de Bulgarie, elle est également appelée Mme Margarita Sakskoburggotska. Elle porte les titres de courtoisie de princesse de Saxe-Cobourg et Gotha ainsi que de duchesse de Saxe. Mais, depuis l'exil du roi Siméon lorsqu'il était enfant, la Bulgarie n'étant jamais redevenue une monarchie, aucun titre de Marguerite ou de ses enfants ne leur a été officiellement décerné par la Bulgarie.

Sommaire

FamilleModifier

Margarita Gómez-Acebo est la fille de Manuel Gómez-Acebo y Modet, marquis de Cortina, et de son épouse María de las Mercedes Cejuela y Fernández. Ses parents et sa grand-mère maternelle sont assassinés par les républicains espagnols en 1936, soit au début de la guerre civile espagnole. Pour cette raison, elle et son frère, José Luis, ont reçu la Médaille de la souffrance pour la mère patrie.

La reine Marguerite est également la cousine germaine de Luis Gómez-Acebo, duc de Badajoz, époux de l'infante María del Pilar, sœur aînée du roi Juan Carlos Ier d'Espagne.

Mariage et descendanceModifier

Depuis son mariage avec Siméon II de Bulgarie, le à Vevey en Suisse, elle porte le titre de courtoisie de Sa Majesté Margarita, reine des Bulgares[1]. De cette union naissent cinq enfants :

DistinctionsModifier

RéférencesModifier