Margaret Jay

baronne britannique

Margaret Ann Jay, baronne Jay de Paddington, PC (née Callaghan ; le ), est une politicienne britannique du Parti travailliste et ancienne productrice et présentatrice de télévision de la BBC.

Margaret Jay
Image dans Infobox.
Fonctions
Ministre des Femmes et des Égalités
-
Leader de la Chambre des lords
-
Lord du Sceau privé
-
Membre de la Chambre des lords
depuis le
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (81 ans)
Nationalité
Formation
Somerville College
Blackheath High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Mère
Conjoints
Peter Jay (en) (depuis )
Professor Michael William Adler (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Tamsin Margaret Jay (d)
Alice Katharine Jay (d)
Patrick James Peter Jay (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

BiographieModifier

Elle est la fille de James Callaghan, un politicien travailliste et Premier ministre [1] et elle fait ses études à Blackheath High School, Blackheath et Somerville College, Oxford.

Entre 1965 et 1977, elle occupe des postes de production au sein de la BBC, travaillant sur les programmes télévisés d'actualité et de formation continue [1]. Elle est ensuite devenue journaliste au prestigieux programme Panorama de la BBC et à This Week de Thames Television et présente la série BBC 2 Social History of Medicine. Elle s'intéresse beaucoup aux questions de santé, notamment en tant que militante sur le VIH et le SIDA. Elle est directrice fondatrice du National Aids Trust en 1987 et est également mécène de Help the Aged.

Entre 1994 et 1997, elle est présidente de l'association caritative Attend (alors Association nationale des hôpitaux et des amis de la communauté). En 2003, elle est élue vice-présidente d'Attend [2].

Carrière politiqueModifier

Elle est nommée pair à vie le 29 juillet 1992 avec le titre de baronne Jay de Paddington, de Paddington dans la ville de Westminster, et devient whip d'opposition à la Chambre des lords. En association avec le syndicat des travailleurs de magasin, elle a mené l'opposition à la libéralisation des heures de négociation le dimanche.

Après les Élections générales britanniques de 1997, elle est devenue porte-parole pour la santé à la Chambre des lords et ministre des femmes. À partir de 1998, elle est Leader de la Chambre des lords, jouant un rôle central dans la grande réforme qui a conduit au départ de la plupart de ses membres héréditaires. Le 11 novembre 1999, le projet de loi de réforme du gouvernement (House of Lords Act 1999) reçoit la sanction royale et plus de 660 pairs héréditaires perdent leur droit de siéger et de voter aux Lords.

Elle prend sa retraite de la politique active en 2001. Parmi les nombreux rôles non exécutifs qu'elle a assumés depuis sa retraite de la politique, elle a été directrice non exécutive de BT Group [3].

Elle est coprésidente de la Commission multipartite sur l'Irak (avec Tom King et Paddy Ashdown), créée par le groupe de réflexion du Foreign Policy Center et Channel 4.

Vie privéeModifier

 
La baronne Jay en 2009

En 1961, Callaghan épouse son collègue journaliste Peter Jay (en), lui-même enfant de parents politiques: Douglas Jay, député travailliste et président de la Commission du Commerce, et Margaret (Peggy) Jay, membre du Greater London Council. Peter Jay est nommé ambassadeur aux États-Unis par son ami David Owen, ministre des Affaires étrangères du gouvernement de son père, ce qui conduit à des accusations de népotisme [4].

Aux États-Unis, elle rencontre le journaliste Carl Bernstein, qui a contribué à dénoncer le Scandale du Watergate, avec qui elle a eu une relation extraconjugale très médiatisée en 1979. L'épouse de Bernstein, Nora Ephron, évoque l'histoire dans son roman, Brûlures d'estomac, dans lequel le personnage de "Thelma" est une représentation à peine déguisée de Jay [5]. Peter Jay a ensuite eu une liaison avec leur nounou, et a ainsi un enfant (il a initialement nié la paternité) [6]. Les Jays ont divorcé en 1986 après 25 ans de mariage, et elle a vécu pendant un certain temps avec Robert Neild, un Économiste de l'Université de Cambridge [7].

En 1994, elle épouse Michael Adler, spécialiste du sida, qui a présidé le National AIDS Trust lorsqu'elle en était la directrice. Elle conserve son nom de famille de son premier mariage [8]. Elle a trois enfants: Tamsin, Alice et Patrick [9].

RéférencesModifier

  1. a et b « Baroness Jay's political progress », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Attend VIPs | Attend », www.attend.org.uk (consulté le )
  3. « About BT Group - The board - The Rt Hon Baroness Jay of Paddington PC » [archive du ], BT Group (consulté le )
  4. « Sir Peter Ramsbotham », Telegraph.co.uk (consulté le )
  5. Jesse Kornbluth, « Scenes From A Marriage: Nora Ephron turns her life into an open book », New York Magazine, , p. 40–43
  6. « Jay talking », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Lords leader Lady Jay is set to leave the Cabinet. », The Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Baroness Jay of Paddington », The Guardian (consulté le )
  9. « Who's afraid of the big, beautiful baroness? », The Independent (consulté le )

Liens externesModifier