Marder (véhicule de combat d'infanterie)

Schützenpanzer (SPz) Marder
Image illustrative de l’article Marder (véhicule de combat d'infanterie)
Un Marder 1A3 du 391e bataillon d'infanterie mécanisée en 2006.
Caractéristiques de service
Service Depuis 1971 (dans la Bundeswehr)
Utilisateurs Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Drapeau du Chili Chili
Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Drapeau de la Jordanie Jordanie

Conflits Seconde guerre d'Afghanistan
Production
Concepteur Mowag, Henschel
Année de conception 1960-1967
Constructeur Rheinstahl AG et Maschinenbau Kiel (MaK)
Production 2 136 exemplaires version de base, 3 111 exemplaires plus 10 de préproduction toutes versions confondues
Caractéristiques générales
Équipage 3 (pilote, tireur et chef d'engin) + 7 soldats (6 sur le modèle A2)
Longueur 6,79 m (9,15 m avec le canon)
Largeur 3,24 m
Hauteur 2,98 m
Masse au combat A1 : 28,5 t
A2,A3,A4 : 33,5 t
A5 : 37,4 t
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage Acier laminé
Arc frontal résistant aux obus sous-calibrés à sabot détachable de 25 mm tirés à une distance de 200 mou à des obus sous-calibrés à sabot détachable de 20 mm DM43 tirés à bout portant
Blindage espacé optionnel.
Armement
Armement principal 1 canon-mitrailleur Rh-202 de 20 mm (1 250 obus)

Un lance-missile antichar MILAN (6 missiles)

Armement secondaire 1 mitrailleuse MG3 de 7,62 mm jumelée au canon (5 000 cartouches).
Mobilité
Moteur Moteur Diesel MTU MB 833 Ea-500 à 6 cylindre.
Puissance 600 ch (441 kW) à 2 200 tr/min.
Transmission Renk HSWL 194 (4 rapports + 1 marche-arrière).
Suspension barre de torsion.
Vitesse sur route De 75 à 65 km/h sur route suivant les modèles.
Puissance massique 1A2 : 20,9 ch/tonne
1A3 : 17,7 ch/tonne
Réservoir 652 
Autonomie 520 km

Le Marder (« martre » en français) est un véhicule de combat d'infanterie ouest-allemand entré en service au tout début des années 1970.

HistoriqueModifier

Il entre en service dans les forces ouest-allemandes le 7 mai 1971 ou il remplace le Schützenpanzer Kurz, version du Hotchkiss TT 6.

La version de transport de troupes est construite jusqu'en 1975, les derniers exemplaires des autres versions dont celle du véhicule blindé antiaérien FlaRakPz 1 armés de missiles Roland (144 unités)[1]) le sont jusqu'en 1983. Leur coût unitaire en 1974 est estimé à 882 000 dollars américains (4572474 dollars actuels).

Il a été employé au combat en Afghanistan par le contingent allemand de l'ISAF.

Le véhicule a été amélioré au cours de sa longue carrière et a eu plusieurs standards [2].

Les modernisations en cours en date de 2020 sur une partie de la flotte concernent l’emploi de MELLS (Mehrrollenfähiges Leichtes Lenkflugkörper-System) ou système de missile antichar léger intégré de missiles antichars Spike à la place de missiles Milan depuis 2018, l'installation de 260 viseurs Saphir 2.6MK, de 170 systèmes de vision nocturne de pilotage Spectus II fabriqués par Hensoldt ainsi que la fourniture et l'installation de caméra de recul entre 2021 et 2023[3],[4].

Il commence à être remplacé depuis 2010 par son successeur, le Puma, livré à 350 exemplaires.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier