Marcin Kamieniecki

Marcin Kamieniecki (? - ), membre de la noble famille polonaise Kamieniecki (pl), castellan de Lviv (1512), voïvode de Pododle (pl) (1515), hetman de la Couronne (1520-1528),

Marcin Kamieniecki
Fonctions
Hetman de la Couronne (d)
-
Voïvode de Podolie (d)
-
Otto Chodecki (d)
Stanisław Lanckoroński (d)
Castellan de Lwow (d)
Biographie
Décès
Sépulture
Famille
Kamieniecki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Henryk Andreas Kamieniecki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Jadwiga Sienieńska (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Barbara z Kamienieckich (d)
Jan Kamieniecki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
POL COA Pilawa.svg
blason

BiographieModifier

Marcin Kamieniecki est le fils d'Henryk Kamieniecki (pl), castellan de Sanok et de Katarzyna Pieniążkówna.

En 1508, il prend part à la troisième guerre lituano-moscovite (pl) (1507-1508), entre le Grand-duché de Lituanie, soutenue par la Pologne et la Grande-principauté de Moscou. Il est nommé chambellan de Sanok.

En 1509, sous le commandement de son frère Mikołaj Kamieniecki grand hetman de la Couronne, il prend part à la campagne de Moldavie, et participe à la bataille de Khotin. Le , il se distingue dans la Bataille de Wisniowiec (pl) contre les Tatars. Il reçoit les félicitations du roi Sigimond Ier et est nommé capitaine, chargé de la défense des frontières. En 1516, il repousse plusieurs incursions Tartares, autour de Trembowla, Podhajce et Wiśniowiec. Cette année-là, il construit un château dans le village de Załoźce (en). Il est également propriétaire de nombreuses villes de la région de Sanok.

Le , l'armée de la République sous la conduite de grand hetman Constantin Ostrogski, du grand maréchal de la Couronne Stanisław Chodecki et de Marcin Kamieniecki, subi une défaite écrasante à la bataille de Sokal (pl). Le , Kamieniecki est nommé hetman de la Couronne et reçoit des biens dans les régions de Lviv et de Podole.

Marcin Kamieniecki décède le . Il est inhumé dans la cathédrale du Wawel.

Mariage et descendanceModifier

Il épouse Jadwiga Sienieńska (pl), fille de Piotr Sienieński (pl) qui lui donne pour enfants:

RéférencesModifier


SourcesModifier