Marcel Paillé

hockeyeur sur glace canadien
Marcel Paillé
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Shawinigan (Canada)
Décès ,
Québec (Canada)
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour LNH
Rangers de New York
LAH
Barons de Cleveland
Bisons de Buffalo
Reds de Providence
Indians de Springfield
Clippers de Baltimore
Robins de Richmond
WHL
Canucks de Vancouver
Invaders de Denver
AMH
Blazers de Philadelphie
Carrière pro. 1956-1974

Temple de la renommée LAH : 2010

Marcel Paillé (né le à Shawinigan, Québec, Canada – mort le à Québec, Québec, Canada) est un joueur canadien de hockey sur glace. Il évoluait au poste de gardien de but entre 1956 et 1974.

CarrièreModifier

Paillé effectue son stage junior avec les Citadelles de Québec de 1949 à 1953. Lors des 3 saisons suivantes, il joue pour des équipes de niveau senior au Québec et en Ontario. Les Rangers de New York obtiennent ses droits auprès du club de Chicoutimi en et l’envoient jouer avec les Barons de Cleveland de la Ligue américaine de hockey. Lors de cette première saison chez les pros, il enregistre 34 victoires, obtient 7 blanchissages et mène son club jusqu’aux grands honneurs, les Barons remportant la Coupe Calder face aux Americans de Rochester. À l’automne de 1957, les Rangers lui offre le poste de gardien substitut à Lorne « Gump » Worsley. Il joue son premier match dans la Ligue nationale de hockey le et blanchit les Bruins de Boston dans une victoire de 5-0. Il participe à 33 matchs lors de cette saison avant d’être renvoyé aux Reds de Providence. Au cours des saisons suivantes, les Rangers lui préfère Worsley, qui joue à plein temps, et Paillé passe presque tout son temps dans la Ligue américaine.

Entre 1958 et 1963, il porte l’uniforme des Bisons de Buffalo, des Indians de Springfield et des Clippers de Baltimore, remportant au passage trois autres Coupe Calder avec Springfield en 1960, 1961 et 1962. Lors de la saison 1963-1964, il s’exile en Colombie-Britannique et joue les 70 matchs des Canucks de Vancouver de la Western Hockey League. Son club ne participe pas aux séries éliminatoires, mais on lui demande de remplacer le gardien des Invaders de Denver qui s’est blessé lors du troisième match face aux Blades de Los Angeles. Il remporte une victoire avec sa nouvelle équipe, mais Denver est tout de même éliminé en six parties.

Paillé fait un retour avec les Rangers de New York en 1964-1965, partageant le filet avec Jacques Plante. Le club new yorkais décide toutefois de l’échanger aux Reds de Providence à la fin de la saison. Il passe alors les 7 campagnes suivantes avec le club du Rhode Island et participe à une cinquième finale de la Coupe Calder en 1971. À 40 ans, il joue une saison avec les Blazers de Philadelphie de l’Association mondiale de hockey où il est l'adjoint de Bernard Parent. Il revient une dernière fois dans la Ligue américaine en 1973-1974, avec les Robins de Richmond, et prend ensuite sa retraite.

Au début des années 1980, Paillé s’installe dans la région de Québec et devient le gérant de l’aréna Les Saules[1]. Il meurt le des suites d’un cancer de l’œsophage[2]. À titre posthume, il effectue son entrée au Temple de la renommée de la LAH en 2010. Il aura joué pendant près de 20 saisons, remporté 4 Coupes Calder et établi des records encore inégalés.

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
SaisonÉquipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ V  D Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl Pun A PJ V  D  N  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun A 
1949-1950 Citadelles de Québec QJHL 18 13 5 0 1080 60 3,33 3 15 9 6 0 926 50 3,24 0
1950-1951 Citadelles de Québec QJHL 46 33 13 0 2764 135 2,93 0 13 9 4 0 804 40 2,99 0
1951 Citadelles de Québec Coupe Memorial 10 6 4 0 600 40 4,00 2
1951-1952 Citadelles de Québec QJHL 14 7 7 0 844 38 2,70 1
1952-1953 Citadelles de Québec QJHL 48 30 15 3 286 149 31,26 1 9 540 20 2,22 0
1953 Citadelles de Québec Coupe Memorial 8 4 4 0 480 39 4,88 0
1953-1954 Red Rockets de Matane LSLHL 65 3900 182 2,80 5
1954-1955 Trappers de North Bay NOHA 59 24 25 10 3540 228 3,86 1 13 780 40 3,08 1
1955-1956 Saguenéens de Chicoutimi QHL 61 30 26 4 3632 176 2,91 2 5 1 4 0 300 19 3,80 0
1956-1957 Barons de Cleveland LAH 62 34 25 3 3750 200 3,20 7 12 8 4 0 767 31 2,43 0
1957-1958 Reds de Providence LAH 41 19 20 2 2491 124 2,99 4 5 1 4 0 300 17 3,40 1
1957-1958 Rangers de New York LNH 33 11 15 7 1980 102 3,09 1 0 0
1958-1959 Bisons de Buffalo LAH 70 38 27 4 4200 195 2,79 3 11 6 5 0 664 27 2,44 1
1958-1959 Rangers de New York LNH 1 0 0 1 60 4 4,00 0 0 0
1959-1960 Indians de Springfield LAH 57 32 20 5 3420 183 3,21 2 10 8 2 0 628 31 2,96 0
1959-1960 Rangers de New York LNH 17 6 9 2 1020 67 3,94 1 0 0
1960-1961 Indians de Springfield LAH 67 46 20 1 4020 188 2,81 8 4 4 0 226 5 1,33 0
1960-1961 Rangers de New York LNH 4 1 2 1 240 16 4,00 0 0 0
1961-1962 Indians de Springfield LAH 45 29 14 2 2770 115 2,49 2 11 8 3 0 758 21 1,66 2
1961-1962 Rangers de New York LNH 10 4 4 2 600 28 2,80 0 0 0
1962-1963 Clippers de Baltimore LAH 41 18 20 3 2460 146 3,56 0
1962-1963 Rangers de New York LNH 3 0 1 2 180 10 3,33 0 0 0
1963-1964 Canucks de Vancouver WHL 70 26 41 3 4230 254 3,60 2
1963-1964 Invaders de Denver WHL 3 1 2 0 194 12 3,71 0
1964-1965 Rangers de New York LNH 39 10 21 7 2262 135 3,58 0 2 1
1965-1966 Reds de Providence LAH 60 17 40 2 3650 243 3,99 1 0 0 0
1966-1967 Reds de Providence LAH 42 4 30 7 2471 188 4,56 0
1967-1968 Reds de Providence LAH 54 23 23 8 3200 188 3,53 1 8 4 4 0 460 19 2,48 0
1968-1969 Reds de Providence LAH 58 25 26 6 3321 202 3,65 2 9 5 4 0 544 28 3,09 0
1969-1970 Reds de Providence LAH 62 3565 211 3,55 2 0 0 0
1970-1971 Reds de Providence LAH 51 24 17 9 2789 167 3,59 1 10 4 6 0 599 32 3,21 1 0 0
1971-1972 Reds de Providence LAH 34 15 16 2 1981 110 3,33 3 5 1 4 0 303 18 3,56 0
1972-1973 Blazers de Philadelphie AMH 15 611 49 4,81 87,0 0 0 0 1 27 5 11,11 76,2 0 0 0
1973-1974 Robins de Richmond LAH 21 5 11 4 1201 85 4,25 0 2 0 2 0 119 9 4,54 0

Records et honneursModifier

Records de la Ligue américaine de hockeyModifier

  • Plus grand nombre de parties jouées en saison régulière par un gardien – 765
  • Plus grand nombre de parties jouées en séries éliminatoires par un gardien – 87
  • Plus grand nombre de victoires en séries éliminatoires par un gardien – 49
  • Plus longue séquence sans accorder de but en séries éliminatoires – 207 minutes
  • Plus grand nombre de minutes jouées en séries éliminatoires – 5 368 minutes

Honneurs individuelsModifier

  • Trophée Harry « Hap » Holmes, meilleure moyenne du buts alloués (1961, 1962)
  • Première équipe d’étoiles la LAH (1959, 1960, 1962)
  • Deuxième équipe d’étoiles de la LAH (1957, 1960)
  • Deuxième équipe d’étoiles de la WHL (1964)

RéférencesModifier

  1. {Le Soleil, 19 novembre 1993, p.S10}
  2. {Le Nouvelliste, 19 octobre 2002, p.29}
  3. (en) « Marcel Paille Stats », sur www.hockey-reference.com (consulté le 3 juillet 2017)