Ouvrir le menu principal

Marcel Journet (acteur)

acteur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Journet (homonymie).
Cet article concerne l'acteur. Pour le chanteur d'opéra (1868-1933), voir Marcel Journet.
Marcel Journet
Description de cette image, également commentée ci-après
Avec Elyse Knox, dans Joe Palooka in the Counterpunch
(1949, photo promotionnelle)
Nom de naissance Marcel Charles Brunet
Naissance
Lyon 2e, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 77 ans)
Saint-Gérand-le-Puy, France
Profession Acteur
Films notables Lettre d'une inconnue
Napoléon
La Fantastique Histoire vraie d'Eddie Chapman

Marcel Charles Brunet, né le à Lyon 2e (Rhône), mort le à Saint-Gérand-le-Puy (Allier)[1], est un acteur français, connu sous le nom de scène de Marcel Journet.

BiographieModifier

D'abord acteur de théâtre, Marcel Journet mène une partie de sa carrière aux États-Unis et joue à Broadway (New York) dans quatre pièces de théâtre au cours des années 1930, puis dans une comédie musicale en 1942.

Au cinéma, il débute dans La Fière Créole (The Foxes of Harrow) de John M. Stahl, dans un petit rôle non crédité, avec Maureen O'Hara et Rex Harrison, sorti en 1947. Puis il apparaît dans dix autres films américains, son plus connu étant sans doute Lettre d'une inconnue de Max Ophüls (1948, avec Joan Fontaine et Louis Jourdan). Le dernier film de sa période américaine est La Taverne de la Nouvelle-Orléans (coproduit par la France) de William Marshall, avec Errol Flynn et Micheline Presle, sorti en 1951.

En France, Marcel Journet contribue notamment aux créations de l'opérette Pacifico, sur une musique de Jo Moutet (1958, avec Bourvil et Georges Guétary) et de la pièce Le Cheval évanoui de Françoise Sagan (1966, avec Nicole Courcel et Jacques François).

Il se produit également dans dix films français (ou coproductions), dont La Putain respectueuse de Charles Brabant et Marcello Pagliero (1952, avec Louis de Funès et Barbara Laage), Napoléon de Sacha Guitry (coproduction franco-italienne, 1955, avec Daniel Gélin puis Raymond Pellegrin dans le rôle-titre) et Ascenseur pour l'échafaud de Louis Malle (1958, avec Jeanne Moreau et Maurice Ronet). Son ultime film est la coproduction franco-britannique La Fantastique Histoire vraie d'Eddie Chapman de Terence Young, avec Christopher Plummer et Romy Schneider, sorti en 1966.

Enfin, pour la télévision, il collabore à deux séries américaines dans les années 1950.

ThéâtreModifier

(pièces, sauf mention contraire)

À Broadway (intégrale)Modifier

En France (sélection)Modifier

Paris, sauf mention contraire)

Filmographie complèteModifier

Au cinémaModifier

Période américaine (1947-1951)Modifier

(films américains, sauf mention complémentaire)

Période européenne (1952-1966)Modifier

(films français, sauf mention complémentaire)

À la télévisionModifier

(séries américaines)

Notes et référencesModifier

  1. Archives municipales de Lyon en ligne, registre des naissances Lyon 2e arrondissement, registre du 12/07/1895 au 20/10/1895, acte de naissance du 12/8/1895 n°1974, vue n°68, comportant mention du décès, le site IMDb le donnant à tort décédé à Lyon.
  2. Marcel Journet sur Les Archives du Spectacle
  3. a et b Marcel Journet sur le site du Théâtre des Célestins

Liens externesModifier