Marcel Dunan

historien français

Marcel Dunan, né le à Paris[1], où il est mort le , est un historien français.

Ancien élève de l'École normale supérieure, il est professeur d'histoire de la Révolution et de l'Empire à la Sorbonne de 1946 à 1955, et directeur de l'Institut d'Histoire de la Révolution française. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1947.

Il a été président de l'Institut Napoléon de 1947 à 1974.

Principales publicationsModifier

  • L'Été bulgare, notes d'un témoin, juillet- (1917)
  • Saisons (1919)
  • L'Autriche (1921), prix Montyon de l’Académie française en 1922
  • Le Drame balkanique de 1915. L'Automne serbe. Notes d'un témoin. (1932)
  • Napoléon et l'Allemagne, le système continental et les débuts du royaume de Bavière 1806-1810 (1942), prix Durchon-Louvet de l’Académie française
  • Histoire universelle, publiée sous la direction de Marcel Dunan (1960)
Éditions
  • Las Cases : Le Mémorial de Sainte-Hélène (2 volumes, 1951)
Traductions
  • Raoul Auernheimer : Le Marchand de secrets (1924)
  • Paul Zifferer : La Ville impériale (1924)
  • Leo Stein et Belá Jenbach : La Mazourka bleue, opérette en trois actes (1929)

RéférencesModifier

Liens externesModifier