Marcel Courthiade

linguiste français

Marcel Courthiade (ou Cortiade) (né le à Montceau-les-Mines et mort le à Tirana[1]) est un linguiste français, chercheur et promoteur de la langue et de la culture romanes / romani (le rromani d'après la transcription phonétique créée par Courthiade lui-même).

Marcel Courthiade
Image dans Infobox.
Marcel Courthiade dans Le Chant des Rroms en 2008.
Fonction
Professeur (en)
Institut national des langues et civilisations orientales
depuis
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
TiranaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean-Marcel CourthiadeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Site web

BiographieModifier

Marcel Courthiade entame des études de médecine à l'université de Clermont-Ferrand (France) qu'il abandonne au profit de l'étude des langues slaves avec spécialisation dans le domaine des langues serbo-croate et polonaise.

Après des études à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris où il obtient son diplôme en langues albanaise, macédonienne et polonaise, il entreprend un doctorat en Phonologie des variétés dialectales de Rromani et diasystèmes graphiques de la langue Rromani.

Durant ses études, il s'implique dans le travail d'ONG actives dans des projets éducatifs visant les Roms albanais. Il coordonne et gère plusieurs projets éducatifs et culturels. Pendant quatre ans, il travaille comme analyste politique et interprète à l’ambassade de France en Albanie.

Après la soutenance de sa thèse de doctorat en 1995, il est professeur associé en sociolinguiste RRomani à l'École pratique des hautes études (EPHE).

À partir de 1997, il est maître de conférences à l'INALCO à Paris.

En 2008, il est avec Esma Redzepova, la figure principale du film Le Chant des Rroms de Louis Mouchet

Il appartient depuis 2019 au conseil scientifique de la DILCRAH, au titre des personnalités qualifiées[2].

PublicationsModifier

  • Romani fonetika thaj Lekhipa, Titograd, Pobjeda, 1986, 104 pagine (version préliminaire, Filǎn Than, 1984, 21 pages)
  • Xàca dùme, but godi. Aperçu de syntaxe des proverbes rom dans les parlers des Balkans, Cloître Imprimeurs, 198?
  • Gramatika e gjuhës Rrome, vol. 1: Njohuri të përgjithshme, fonologji, morfologji, Tirana, 1989,
    • traduction anglaise : Romany grammar, vol. 1: General information, phonology, and morphology, trad. da Geoff Husic, Lawrence (KA), 1989,
  • Stuart Manns Wörterbuch des albanischen Romanes, Gießen, Justus-Liebig-Universität Gießen Institut für Soziologie, 1990, 43 p,
  • avec Peter Bakker, In the margin of Romani. Gypsy languages in contact, Amsterdam, Instituut voor Algemene Taalwetenschap, Universiteit van Amsterdam, 1991,
  • Dialektologikano pućhipnasqo lil vaś-i klasifikàcia e rromane ćhibǎqe [dia]lektenqiri (Enquête dialectologique pour une classification des parlers de la langue romani), Béziers, Agéncia Occitana de Comunicacion, 1992,
  • Śirpustik. amare ćhibǎqiri, Béziers, Agéncia occitana de comunicacion; Toulouse, CRDP Midi-Pyrénées, 1992, 58 p,
  • Lil e Efesianěnqe. Epistoli pros Efesioys, Tirana, «Rromani Baxt», 1993,
  • avec Patrick Williams, Terre d'asile, terre d'exil. l'Europe tsigane, Paris, Survival International (France), 1993,
  • De l'usage de l'abécédaire « Śirpustik amare ćhibǎqiri », Toulouse, CRDP Midi-Pyrénées, 1994, 19 p,
  • Langues de Diaspora, Paris, CERPL, 1994, 132 p.,
  • Phonologie des parlers rrom et diasysteme graphique de la langue rromani, thèse de doctorat, Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris), 1995,
  • Structure dialectale de la langue rromani, dans Interface, n. 31, 1998,
  • Les Rroms, Ashkalis et Gorans de Dardanie (Kosovo), numéro spécial des Annales de l'autre Islam, n. 7, 2000 (Paris, INALCO), 47 p.[3],
  • avec Claire Auzias, Les Tziganes ou le destin sauvage des Roms de l'Est, Paris, Michalon, 2002, 130 p.,
  • Appendix Two. Kannauʒ on the Ganges, cradle of the Rromani people, dans Donald Kenrick, Gypsies : From the Ganges to the Thames, Hatfield, University of Hertfordshire Press, 2004, p. 105–130,
  • avec Rajko Djuric, Les Rroms dans les belles lettres européennes, Littérature, études littéraires, critiques Europe de l'Est (ex Urss), Paris, l'Harmattan, 2004, (ISBN 2-7475-5878-9),
  • La Langue rromani, d'un millénaire à l'autre, Études Tsiganes, 2005, n. 22, p. 25–41,
  • avec Stella Méritxell Pradier et Ferdinand Koci, Sagesse et humour du peuple rrom, Paris, l'Harmattan, 2007, 207 p., (ISBN 2-296-02271-5),
  • L'origine des Rroms. Cheminement d'une (re)découverte : Kannauj « berceau » du peuple rrom», Historiens & Géographes, 2007, n. 399, p. 79–90
  • La littérature des Rroms, Sintés et Kalés, un cours de Marcel Courthiade, dans Missives, n. 225


  • Autres
    • Publications reprises par le site cairn[4]
    • Publications signalées sur le site inalco[5]
    • Publications signalées sur le site persée[6]
    • Publications signalées sur le site data.bnf.fr[7]

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier