Marcel Carton

diplomate français, otage au Liban entre 1985 et 1988

Marcel Carton, né le et mort le (à 90 ans)[1] est un diplomate français, otage au Liban entre 1985 et 1988.

BiographieModifier

Le père de Marcel Carton, Noël Carton, était militaire de carrière. Sa mère Sophie Sultan était Syrienne[2].

Élevé à Beyrouth, Marcel Carton fait ses études chez les frères des écoles chrétiennes. À la mort de leur père, Marcel et son frère Paul s’installent définitivement au Liban, avec leur mère[2]. Marcel épouse à son tour une Libanaise, Denise[3].

Après ses études en , il s’engage dans la Résistance dans le maquis de l’Indre et participe aux combats sur le Front de l’Atlantique à Saint-Nazaire jusqu’en . Il rentre ensuite au Liban et commence à travailler à la légation de France au Liban, dirigée par l’ambassadeur Armand de Blanquet du Chayla.

De 1949 à 1968, il travaille au consulat de France à Beyrouth, puis jusqu'en 1985 à l’ambassade de France, rue Clemenceau.

Il est enlevé le en compagnie de Marcel Fontaine, et libéré le en même temps que Jean-Paul Kauffmann. Il a subi 1 138 jours de captivité, mais indique avoir toujours gardé espoir[2].

Il meurt en 2014 à Nice[4], où il s'était installé après sa libération, à l'âge de 90 ans[3].

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier