Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baril (homonymie).
Marcel Baril
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Marcel Baril est un peintre canadien né en 1917 à Warwick[1] et mort le à Paris[2].

Il s'adonnait principalement à la peinture figurative et surréaliste.Il étudie un an en présence de Rodolphe Duguay[3] au Séminaire de Nicolet et ensuite au Monument national[4]. C'est en octobre 1937 que Rodolophe Duguay influence Marcel Baril à s'inscrire à l'École des beaux-arts de Montréal.

"Son passage à l'École semble marqué par deux traits principaux: une bonne entente avec Maillard, une certaine opposition à l'autoritarisme de Pellan[5]."

Ne pouvant vivre de la peinture au Québec, il s'expatrie à Paris en 1954. Sa manière de peindre contraste avec celle des signataires du Refus global ; il n'appartient, ni ne veut appartenir, à aucun groupe. Une exposition posthume est organisée en 1995 au Musée de Charlevoix[6]. En 1997, Philippe Baylaucq réalise un film sur l'artiste intitulé: Mystère B.[7]


"Il m'a fallu fouiller loin pour le savoir. Marcel Baril est un artiste accompli. Ce qui est formidable chez lui, c'est qu'il a reçu une formation et qu'il a réussi à l'oublier par la suite[8]."

ŒuvresModifier

Blandine Gauthier ou Nu aux bas orangés, 1944, huile sur toile, Collection Musée national des beaux-arts du Québec

Chanson de Vaudeville, 1940, gouache sur papier, Collection Musée de Charlevoix

La Danse des acrobates, 1940, gouache sur papier, Collection Musée de Charlevoix

Florentine, non datée, gouache sur papier, Collection Musée de Charlevoix

Paul Larivière, médecin, 1945, huile sur toile, Collection Musée national des beaux-arts du Québec

Pax / abbé Paul Lachapelle ; préface de S.E. Monseigneur Charbonneau ; illustrations de Marcel Baril, 1946[9]

Le Tap dance noir, 1940, gouache sur papier, Collection Musée de Charlevoix

RéférencesModifier

  1. Baril, Marcel, 1917-1999., Dubé, Philippe., Karel, David. et Baylaucq, Philippe., Marcel Baril : figure énigmatique de l'art québécois., Presses de l'Université Laval, (ISBN 2763776485 et 9782763776484, OCLC 51655363, lire en ligne)
  2. Marcel Baril. Figure énigmatique de l’art québécois
  3. Valérie Rousseau, « DUBÉ, PHILIPPE, DAVID KAREL et PHILIPPE BAYLAUCQ. Marcel Baril. Figure énigmatique de l’art québécois. Sainte-Foy, Les Presses de l’Université Laval, 2002, 287 p. », Rabaska : Revue d'ethnologie de l'Amérique française, vol. 3,‎ , p. 139–144 (ISBN 2-7637-7648-5, ISSN 1703-7433 et 1916-7350, DOI https://doi.org/10.7202/201722ar, lire en ligne, consulté le 31 janvier 2019)
  4. Hélène Ouvrard, « Marcel Baril : Peintre narratif », Vie des arts, vol. 40, no 163,‎ , p. 40–42 (ISSN 0042-5435 et 1923-3183, lire en ligne, consulté le 31 janvier 2019)
  5. Françoise Le Gris, « Marcel Baril : Peintre inconfortable », Vie des Arts, vol. 20, no 80,‎ , p. 36–37 (ISSN 0042-5435 et 1923-3183, lire en ligne, consulté le 31 janvier 2019)
  6. Ouvrard, Hélène, 1938-, Baril, Marcel, 1917-, Desjardins, Nicole, 1952- et Le Gris, Françoise, 1947-, Mais qui est donc Marcel Baril? : sous la direction de Nicole Desjardins ; textes de Nicole Desjardins, Françoise Le Gris et Hélène Ouvrard ; [photographies, René Bouchard]., Musée de Charlevoix, (ISBN 2920227106 et 9782920227101, OCLC 35944589, lire en ligne)
  7. « Mystère B. », sur collections.cinematheque.qc.ca (consulté le 31 janvier 2019)
  8. Francine Laurendeau, « Entretien avec Philippe Baylaucq », Ciné-Bulles : Le cinéma d’auteur avant tout, vol. 16, no 4,‎ , p. 14–17 (ISSN 0820-8921 et 1923-3221, lire en ligne, consulté le 1er février 2019)
  9. « Pax / abbé Paul Lachapelle », sur cap.banq.qc.ca (consulté le 1er février 2019)

Liens externesModifier