Ouvrir le menu principal

Marc Trudel

personnalité politique canadienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trudel.

Marc-Napoléon Trudel (né le 29 mars 1896 à Sainte-Geneviève-de-Batiscan - mort le 10 septembre 1961 à Shawinigan) est un médecin et un homme politique du Québec. Il a été député de la circonscription électorale de Saint-Maurice à l'Assemblée législative du Québec de 1935 à 1939 et de 1944 à 1952.

BiographieModifier

Il est le fils de Philippe Trudel, cultivateur, et de Séphora Saint-Arnaud[1]. Il étudie à l'Université de Montréal et devient médecin en 1922. Il s'établit à Shawinigan en 1923 et y pratique la médecine à l'hôpital Joyce et à l'hôpital Sainte-Thérèse[1].

PolitiqueModifier

Il est élu pour la première fois lors de l'élection générale québécoise de 1935 comme député de l'Action libérale nationale (ALN)[1]. Comme la plupart des députés de l'ALN, il se joint à l'Union nationale et il est réélu comme candidat de ce parti à l'élection générale de 1936[1]. Il est orateur (président) suppléant de l'Assemblée législative de 1936 à 1939[1]. Il est défait par le candidat du parti libéral, Polydore Beaulac, à l'élection de 1939.

Il est de nouveau élu député de l'Union nationale à l'élection de 1944 et réélu à celle de 1948[1]. Le 30 août 1944, il devient ministre sans portefeuille dans le second gouvernement Duplessis[1]. Il est défait à l'élection générale de 1952 par le candidat du parti libéral, René Hamel.

Le 6 octobre 1952, il est nommé président de la Commission du salaire minimum[1].

Il est président du Collège des médecins du Québec de 1946 à 1961[1].

Il meurt en 1961, à l'âge de 65 ans. Il est inhumé au cimetière Saint-Joseph, à Shawinigan[2].

Le pont Trudel, sur le Saint-Maurice, est nommé en son honneur.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i Marc TRUDEL, notice biographique sur le site de l'Assemblée nationale
  2. Dr Marc Trudel, sur le site Find a Grave