Ouvrir le menu principal

Marc Gasol

joueur de basket-ball espagnol
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gasol.

Marc Gasol
Image illustrative de l’article Marc Gasol
Fiche d’identité
Nom complet Marc Gasol Sáez
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (34 ans)
Barcelone, Espagne
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 116 kg (255 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Canada Raptors de Toronto
Numéro 33
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2001-2003 Lausanne High School
Draft de la NBA
Année 2007
Position 48e
Franchise Lakers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019
2019-2020
Barcelone
Barcelone
Barcelone
Gérone
Gérone
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Raptors de Toronto
Raptors de Toronto
01,2
04,8
03,1
10,6
15,9
11,9
14,6
11,7
14,6
14,1
13,5
17,4
16,6
19,6
17,2
15,7
09,1
-
Sélection en équipe nationale **
2006-Drapeau : Espagne Espagne

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Marc Gasol Sáez, né le 29 janvier 1985 à Barcelone, est un joueur de basket-ball espagnol. Frère cadet de Pau Gasol, il remporte avec ce dernier les titres de champion du monde 2006 et 2019, champion d'Europe 2009 et champion d'Europe 2011 sous les couleurs de la sélection espagnole. Ils ont également remporté la médaille d'argent des Jeux olympiques 2008 de Pékin puis lors de l'édition suivante à Londres.

En 2015, les deux frères Gasol remportent le prix Princesse des Asturies.

En 2019, Marc Gasol devient champion de la NBA avec les Raptors de Toronto.

BiographieModifier

Début et carrière en EuropeModifier

 
Marc Gasol sous le maillot de Girone

En 2001, il suit aux États-Unis son frère qui débute en NBA avec les Grizzlies de Memphis. Il rejoint un lycée de Memphis, le Lausanne Collegiate School. Après deux années, il retourne en Espagne, pour essayer de gagner sa place au sein du FC Barcelone. Pour sa première saison, il évolue sous la direction de Svetislav Pešić, qui vient de donner à Barcelone sa première victoire en Euroligue, combiné avec un titre ACB et une Coupe du Roi. Une bonne première saison lui permet de continuer pour trois saisons à Barcelone. Il remporte également un premier titre de champion d'Espagne.

Cependant Pešić part en Italie pour la Virtus Rome, remplacé par Ivanovic qui ne fait que peu appel à Gasol. Après deux saisons, il se fait prêter au club de Girone où il retrouve son ancien entraîneur Pešić. Avec 10,8 points et 5,5 rebonds en ACB, il contribue à la bonne saison de son club qui remporte la FIBA EuroCup.

À la fin de sa première saison, il est choisi en 48e position par les Lakers de Los Angeles. Sa deuxième saison avec Gérone est impressionnante. Très rapidement, il devient l'un des joueurs majeurs de la Liga ACB, terminant la saison avec le titre de MVP avec 16,2 points à 65 % aux tirs, joueur le plus adroit de la ligue, 8,3 rebonds, 1,8 contres pour une évaluation de 27,8[1]. Gérone termine sa saison en quart de finale du championnat d'Espagne et dispute la finale de la ULEB Cup, perdue face à la Joventut Badalona de son principal adversaire pour le titre de MVP, Rudy Fernández.

Carrière en NBAModifier

Grizzlies de Memphis (2008-2019)Modifier

Il est drafté par les Lakers de Los Angeles au second tour en juin 2007.

Après la saison 2007-2008, Marc Gasol rejoint la NBA, dans la franchise des Grizzlies de Memphis qui a récupéré les droits sur le pivot espagnol lors du transfert de son frère aux Lakers. Dès son premier match officiel, il se retrouve dans le cinq majeur. Durant son premier mois de compétition, il enchaîne dix rencontres consécutives à 10 points et plus. En février, il participe au rookie challenge en compagnie de Rudy Fernández, qui a également rejoint la NBA, à Portland. Lors de cette rencontre, il cumule 15 points et 8 rebonds.

Il termine la saison avec 11,9 points, 7,4 rebonds puis est nommé dans la NBA All-Rookie Second Team en 2009[2].

En 2012-2013, il est élu NBA Defensive Player of the Year (défenseur de l'année) étant l'un des rares joueurs à cumuler plus de 1,5 contres et une interception par match, bien qu'il ne figure dans aucun top 5 de ces catégories. Certaines critiques diront après résultat, que le titre aurait dû revenir à LeBron James[3]. De plus, il ne figure pas dans le premier cinq défensif - qui est composé en 2013 de six joueurs, Joakim Noah et Tyson Chandler se partageant le poste de pivot - mais dans le deuxième cinq, ou NBA All-Defensive Second Team.

En 2015, il sera titulaire comme son frère Pau, dans le cinq de départ du NBA All-Star Game.

Le 6 juillet 2015, il prolonge chez les Grizzlies en signant un contrat de 110 millions de dollars sur cinq ans[4].

Le 7 février 2019, il est envoyé aux Raptors de Toronto en échange de Delon Wright, C. J. Miles et Jonas Valančiūnas[5]. Les Grizzlies retirent son maillot nº 33 en remerciement pour ses onze saisons au sein du club avec qui il a atteint sept fois les play-offs consécutivement[6]. C'est la première fois qu'un club de la NBA retire le maillot d'un joueur espagnol.

Champion avec les Raptors de Toronto (2018-2019)Modifier

Marc Gasol débute avec les Raptors de Toronto le 10 février 2019 lors d'un match contre les Knicks de New York. En mai 2019, les Raptors atteignent la finale de la Conférence Est où ils éliminent les Bucks de Milwaukee. Les Raptors se qualifient ainsi pour la première finale NBA de leur histoire où ils affrontent les Warriors de Golden State. Marc Gasol est le quatrième joueur espagnol qui dispute une finale de la NBA, après son frère Pau, José Manuel Calderón et Serge Ibaka[7]. Le 13 juin 2019, il remporte le championnat NBA face aux Warriors de Golden State. Les frères Gasol deviennent les premiers frères de l'histoire à remporter le titre NBA[8].

Le 26 juin 2019, il reste avec les Raptors en exerçant l'année d'option de 25,6 millions de dollars pour la saison 2019-2020[9].

Sélection nationaleModifier

 
Marc Gasol aux Jeux de Pékin

C'est Pepu Hernández qui fait débuter Marc Gasol en équipe d'Espagne lors de la victoire aux Championnats du monde 2006. Durant cette compétition, il a un faible temps de jeu. Les saisons suivantes, il fait de nouveau partie de la sélection nationale. Les Espagnols se qualifient à chaque fois pour la finale. D'abord lors du championnat d'Europe disputé en Espagne, finale remportée par la Russie. Puis, lors du tournoi olympique de Pékin, c'est les États-Unis qui privent les Espagnols de l'or.

Lors de l'Eurobasket 2009, disputé en Pologne, l'Espagne, après un début de compétition peu en rapport avec son niveau et ses ambitions, se retrouve lors de la phase finale, infligeant des défaites de 20, 18 et 22 points d'écart à la France, la Grèce et la Serbie, remportant son premier titre européen après quatre finales perdues.

À l'Eurobasket 2011, l'Espagne confirme son statut de favoris de la compétition en remportant son deuxième championnat d'Europe consécutif.

Lors du championnat d'Europe 2013, Marc Gasol obtient la médaille de bronze avec la sélection espagnole. Il est élu dans le meilleur cinq de la compétition avec Bojan Bogdanović, Goran Dragić, Linas Kleiza et le MVP Tony Parker[10].

Le 5 juillet 2015, il déclare forfait pour le championnat d'Europe 2015 pour pouvoir se reposer[11]. Une blessure l'empêche de participer aux Jeux olympiques de 2016.

Il annonce sa participation à la Coupe du monde de 2019 en Chine.

ClubModifier

PalmarèsModifier

NBAModifier

EuropeModifier

Sélection nationaleModifier

PersonnelModifier

StatistiquesModifier

Saison régulièreModifier

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2008–2009 Memphis 82 75 30,7 53,0 0,0 73,3 7,38 1,74 0,77 1,10 11,89
2009–2010 Memphis 69 69 35,8 58,1 0,0 67,0 9,28 2,39 1,00 1,58 14,61
2010–2011 Memphis 81 81 31,9 52,7 42,9 74,8 7,02 2,47 0,91 1,68 11,74
2011–2012 Memphis 65 65 36,5 48,2 8,3 74,8 8,91 3,14 0,95 1,86 14,65
2012–2013 Memphis 80 80 35,0 49,4 7,1 84,8 7,79 3,98 1,00 1,74 14,09
2013–2014 Memphis 59 59 33,4 47,3 18,2 76,8 7,19 3,64 1,00 1,29 14,56
2014–2015 Memphis 81 81 33,2 49,4 17,6 79,5 7,78 3,79 0,86 1,62 17,44
2015–2016 Memphis 52 52 34,4 46,4 66,7 82,9 6,96 3,77 0,96 1,35 16,56
2016–2017 Memphis 74 74 34,2 45,9 38,8 83,7 6,27 4,57 0,91 1,34 19,54
2017–2018 Memphis 73 73 33,0 42,0 34,1 83,4 8,11 4,18 0,74 1,38 17,23
2018–2019 Memphis 53 53 33,7 44,4 34,4 75,6 8,58 4,68 1,13 1,19 15,74
Toronto 26 19 24,9 46,5 44,2 76,9 6,62 3,88 0,92 0,88 9,12
Carrière 795 781 33,4 48,3 35,0 77,7 7,69 3,45 0,92 1,46 14,99
All-Star Game 3 1 20,0 55,6 0,0 0,0 7,67 3,33 1,00 0,33 6,67

Dernière mise à jour le 11 avril 2019.

PlayoffsModifier

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2011 Memphis 13 13 39,9 51,1 0,0 69,9 11,23 2,23 1,08 2,15 15,00
2012 Memphis 7 7 37,3 52,2 0,0 79,1 6,71 3,14 0,29 1,86 15,14
2013 Memphis 15 15 40,6 45,4 0,0 80,9 8,47 3,20 0,93 2,13 17,20
2014 Memphis 7 7 42,8 40,5 0,0 79,4 7,71 4,43 1,71 0,86 17,29
2015 Memphis 11 11 37,8 39,4 0,0 85,2 10,27 4,45 0,91 1,73 19,73
2017 Memphis 6 6 40,0 47,0 58,3 93,9 6,50 4,17 0,33 0,67 19,33
2019 Toronto 21 21 30,9 42,9 38,8 87,5 6,14 3,05 0,95 1,24 9,38
Carrière 80 80 37,4 44,7 38,8 81,1 8,19 3,35 0,93 1,60 15,12

Dernière mise à jour le 7 juin 2019.

Records personnels et distinctionsModifier

Les records personnels de Marc Gasol, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[12]

 
Marc Gasol en novembre 2013.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 42 Raptors de Toronto 32 @ Spurs de San Antonio
Paniers marqués 15 Knicks de New York 11 Thunder d'Oklahoma City
@ Spurs de San Antonio

15 avril 2017
Paniers tentés 29 Knicks de New York 16 janvier 2016 23 Warriors de Golden State
Paniers à 3 points réussis 6 @ Jazz de l'Utah
@ Bucks de Milwaukee

4 Bucks de Milwaukee
Paniers à 3 points tentés 12 @ Bucks de Milwaukee 14 novembre 2018 8 Bucks de Milwaukee 19 mai 2019
Lancers francs réussis 16 @ Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Warriors de Golden State

13 @ Trail Blazers de Portland
Lancers francs tentés 17 Warriors de Golden State 21 octobre 2017 14 @ Trail Blazers de Portland 25 avril 2015
Rebonds offensifs 9 Hornets de La Nouvelle-Orléans 10 Thunder d'Oklahoma City 9 mai 2011
Rebonds défensifs 16 Hornets de Charlotte 15 @ Spurs de San Antonio
Rebonds totaux 17 Hornets de Charlotte 23 janvier 2019 21 Thunder d'Oklahoma City 9 mai 2011
Passes décisives 14 @ Nuggets de Denver 7 6 fois
Interceptions 5 3 fois 4 3 fois
Contres 8 Trail Blazers de Portland 6 Thunder d'Oklahoma City
Balles perdues 8 Hawks d'Atlanta 8 Spurs de San Antonio
Minutes jouées 51 Heat de Miami 57 Thunder d'Oklahoma City 9 mai 2011

Vie privéeModifier

Il est le fils de Marisa Sáez et Agustí Gasol. Sa mère est médecin alors que son père est directeur d'hôpital.

Son frère aîné, Pau, joue aux Spurs de San Antonio et est le meilleur marqueur de l'histoire des Grizzlies de Memphis où il a évolué entre 2001 et 2008. Son petit frère, Adria Gasol, joue actuellement en Espagne pour le CB Santfeliuenc.

En juillet 2018, il devient bénévole à bord du bateau de l'ONG Proactiva Open Arms secourant des migrants en mer Méditerranée[14].

Il est vegan.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Marc Gasol, MVP de la temporada », sur www.elmundo.es, (consulté le 7 octobre 2009)
  2. Lequipe.fr, « Quatre rookies au-dessus du lot », (consulté le 11 avril 2010)
  3. basketusa.com, « Meilleur défenseur de l’année : Marc Gasol choisi devant LeBron James ! », (consulté le 24 avril 2013)
  4. Fabrice Auclert, « Marc Gasol prolonge aux Grizzlies pour 110 millions sur cinq ans », sur basketusa.com,
  5. https://basket-infos.com/2019/02/07/marc-gasol-aux-toronto-raptors/
  6. (es)Les Grizzlies annoncent qu'ils retirent le maillot de Marc Gasol, elmundo.es, 9 février 2019
  7. (es)Marc Gasol, quatrième espagnol en finale de la NBA, marca.es, 26 mai 2019
  8. (es)Les Gasol rentrent dans l'histoire, sport.es, 14 juin 2019
  9. « Marc Gasol prolonge son séjour avec les Raptors », sur Radio-Canada (consulté le 6 juillet 2019).
  10. (en) « Parker Headlines All Tournament Team » [archive du ], FIBA Europe,
  11. Christophe Brouet, « Marc Gasol ne jouera finalement pas l’Eurobasket ! », sur basket-infos.com,
  12. (en) « Marc Gasol : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 20 novembre 2014)
  13. http://espn.go.com/nba/player/stats/_/id/3206/marc-gasol
  14. Le Point, magazine, « Migrants : un champion de NBA raconte le sauvetage de Joséphine », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2018)