Ouvrir le menu principal

Marc Francina

personnalité politique française

Marc Francina
Illustration.
Fonctions
Député de la 5e circonscription de la Haute-Savoie

(14 ans, 3 mois et 9 jours)
Législature XIIe, XIIIe, XIVe (Cinquième République)
Prédécesseur Jean-Marc Chavanne (titulaire)
Successeur Marion Lenne
Maire d'Évian-les-Bains
Conseiller général du Canton d'Évian-les-Bains
Prédécesseur Jean Combet (DVG)
Successeur Louis Duret (UMP)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Évian-les-Bains (Haute-Savoie)
Date de décès (à 70 ans)[1]
Lieu de décès Évian-les-Bains (Haute-Savoie)
Parti politique Les Républicains

Marc Francina, né le à Évian-les-Bains en Haute-Savoie et mort le dans la même ville, est un homme politique français.

Sommaire

Carrière professionnelleModifier

Avant d'entamer sa carrière politique, Marc Francina était conseiller financier dans une banque régionale.

Carrière politiqueModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

DéputéModifier

Élu le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 5e circonscription de Haute-Savoie comme suppléant de Jean-Marc Chavanne. Il lui succède le 11 mars 2003. Il a été réélu en juin 2007 puis en juin 2012.

Il appartient au groupe politique : UMP.

Marc Francina est membre à l'Assemblée nationale :

  • de la commission des Finances ;
  • de la commission d'enquête sur l'évolution de la fiscalité locale ;
  • de la commission d'enquête sur les emprunts toxiques : Secrétaire de la commission d'enquête sur les produits financiers à risque souscrits par les acteurs publics locaux ;
  • Membre commission spéciale chargée d'examiner la proposition de loi sur l'enfance délaissée et l'adoption ;
  • Mission d'information : Rapporteur général de la Mission d’Évaluation et de Contrôle (commission des finances) sur la soutenabilité de l’évolution de la masse salariale de la fonction publique ;
  • Vice-président du groupe d'étude sur le Tourisme ;
  • Membre des groupes d'études sur : Adoption - Agro-alimentaire et filière agricole - Artisanat et métiers d'art - Biocarburants - Chasse et territoires - Cheval - Coutellerie et arts de la table - Emergents - Groupes d'intérêt - Hôtellerie, restauration, loisirs - Imprimerie et culture papier - Jardins, paysages et horticulture - Langues régionales - Montagne - Partenariats publics et privés - Sports mécaniques - Tibet - Vie associative et bénévolat - Voies navigables et transports multimodaux - Zone et travailleurs frontaliers.

Par ailleurs, il fait partie :

  • du Comité des Finances Locales au sein du Ministère de l'Intérieur ;
  • de la Commission consultative des jeux de cercle et de casinos au sein du Ministère des Finances.

Il soutient Jean-François Copé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[2].

Ville d'Évian-les-BainsModifier

Marc Francina est élu conseiller municipal d'Évian-les-Bains en 1977, avant de devenir maire de la ville en 1995. Il a succédé à Henri Buet, maire de 1977 à 1995[3]. Après la perte par Marc Francina de son mandat de député en 2017, la ville d'Evian prend à sa charge une augmentation d'environ 2 200 euros net des indemnités de son maire[4]. Marc Francina devrait également pour ses trois mandats de députés pouvoir prétendre à une retraite d'environ 2 700 euros[4].

Conseil général de la Haute-SavoieModifier

En 1982, Marc Francina est élu Conseiller général d'Évian-les-Bains. Il est vice-président du Conseil général de 2001 à 2003, date de sa démission pour devenir député.

IntercommunalitéModifier

À sa création, Marc Francina devient président de la Communauté de communes du Pays d'Évian, regroupant les 16 communes du canton d'Évian-les-Bains, plus Marin. À la suite des élections municipales de mars 2008, il est élu 1er vice-président de l'intercommunalité.

MandatsModifier

Association nationale d'élusModifier

En 2008, Marc Francina est élu président de l'Association nationale des maires des stations classées et communes touristiques, succédant à Didier Borotra, sénateur-maire de Biarritz. Il est également vice-président de France Congrès.

RéférencesModifier

  1. « Marc Francina, le maire d’Évian-les-Bains, est décédé en fin de matinée », sur Le Dauphiné, (consulté le 26 octobre 2018).
  2. Ludovic Vigogne, « Primaire à droite: la liste des premiers soutiens parlementaires », lopinion.fr, 20 avril 2016.
  3. Liste des maires d'Evian à partir de 1860
  4. a et b Le Messager, « Marc Francina augmente son indemnité de maire d’Evian », Le Messager,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2017)

Liens externesModifier