Marc-Olivier Baruch

historien français

Marc Olivier Baruch, né en 1957, est un haut fonctionnaire et historien français.

Marc Olivier Baruch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Comité pour l'histoire préfectorale (d)
depuis
Vice-président
Comité pour l'histoire préfectorale (d)
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Membre de
X-Résistance
Comité pour l'histoire préfectorale (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse
Distinction

Spécialiste de l'histoire de la fonction publique sous le régime de Vichy, il a été directeur adjoint de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de 2007 à 2009.

BiographieModifier

Ancien élève de l'École polytechnique (X1975) et de l'ENA (promotion "Droits de l'Homme", 1981), docteur en histoire (1996)[1], Marc Olivier Baruch est administrateur civil au ministère de la culture. Après avoir été chercheur en histoire contemporaine au CNRS à partir de 1997, il a été élu directeur d'études à l'EHESS en 2003[2], dont il a par ailleurs été directeur adjoint de 2007 à 2009.

Le il interviendra en qualité d'historien lors du procès de Papon et estime " qu'un haut fonctionnaire en 1942 ne pouvait par ignorer le sort cruel des juifs qu'il adressait à ses pires ennemis"[3].

En 2013, il organise un colloque intitulé « Faire des choix ? Les fonctionnaires dans l'Europe des dictatures, 1933-1948 » qui alimente un grand débat historiographique[4].

Depuis 2015, il est vice-président du Comité pour l'histoire préfectorale[5], c'est-à-dire son dirigeant de facto. Il devient en 2018 le président en titre d'une structure redéfinie[6].

Il est membre du conseil d'administration de X-Résistance depuis sa création en 1997.

OuvragesModifier

Direction d'ouvragesModifier

  • Dir. avec Vincent Guigueno, Le Choix des X : L'École Polytechnique et les polytechniciens, 1939-1945, Fayard, 2000.
  • Dir. avec Vincent Duclert, Serviteurs de l'État : une histoire politique de l'administration française, 1875-1945, Paris, La Découverte, coll. Espace de l'histoire, 2000, (ISBN 978-2707133694)
  • Une poignée de misérables : l'épuration de la société française après la Seconde Guerre mondiale, Paris, Fayard, coll. « Pour une histoire du XXe siècle », , 612 p. (ISBN 2-213-61529-2, présentation en ligne).

Autres publicationsModifier

Voir son CV.

PrixModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier