Ouvrir le menu principal

Maphrianat de l'Orient

Le Maphrianat de l'Orient fut une juridiction spéciale de l'Église syriaque orthodoxe pour les régions relevant à l'origine de l'empire perse[1]. Le siège du maphrianat fut d'abord Tikrit puis Mossoul. 81 maphriens se sont succédé entre 629 et 1859.

OrganisationModifier

Les diocèces suivants étaient dans la juridiction du Maphrianat de l'Orient :

  • Diocèse de Sinjâr
  • Diocèse de Maalta
  • Diocèse d'Arzun
  • Diocèse de Marga et Gomel
  • Diocèse de Bet Ramman et Bet Waziq
  • Diocèse de Gozarta-d-Qardu et Bet Nuhadra
  • Diocèse de Karma et Tigre
  • Diocèse de Piroz-Shabur
  • Diocèse de Shahrzul
  • Diocèse de Bet Arabayé
  • Diocèse des Arabes Taglibites
  • Diocèse du Ségestan (Sistan, Séistan, Sagestan)
  • Diocèse d'Azerbaïdjan
  • Diocèse de Hérat (Afghanistan)
  • Diocèse de Maadayé

Le monastère Mor Mattay, qui avait le rang de métropole, était également sous la dépendance du maphrien.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Claude Sélis, Les Syriens orthodoxes et catholiques (§ L'expansion jacobite dans l'empire perse), Brepols, Turnhout, 1988, p. 29